Tribus Dakotas de Sylvania

De Wiki GC
Aller à : navigation, rechercher
Tribus Dakotas de Sylvania
Autochtones Dakotas Sylvanais
Dakotas.jpg
Dakotas Sylvanais
Période depuis la Préhistoire
Ethnie Dakotas
Langue Dakotar
Religion Shaniganisme
Villes principales Grosstorche.
Région Terre de Shanigan (Aldésyl)
Région actuelle Sylvania,
Dirigeant Harry Moawac

Les Dakotas de Sylvania appelé également les Autocthones Dakotas de Sylvania sont un ethnie Dakotas concentrée dans l'actuelle Sylvania. Ils sont dans les alentours de 400.000 représentants concentrés dans des réserves autochtones. Ils seraient arrivés lorsque les premiers hommes ont peuplé le territoire lors des grandes glaciations. Jusqu'à l'arrivée des Deltans en ??? , les Dakotas de Sylvania étaient dans les alentours de 4 millions d'individus dont 60% étaient encore nomades.

De nos jours, ils sont victimes de discriminations, de problème socio-économiques et sont représentés à travers l'Assemblée des Premières Nations depuis 1990.

Histoire

Tribus Sylvanaises en 230.Institut d'Histoire de Sylvania, 2013


Loupe Wiki GC 2020.png Article(s) détaillé(s) : Dakotas,Empire Calypsois

Origines

Les origines des Dakotas restent floues mais les premiers travaux parlent d'une origine trés lointaine datant des premiers hominidés et notamment de la migration des Homo Aldericus qui ont traversé le continent Aldésyl du nord au sud il y a environ -5 millions d'années. Les Homo Sylvanus sont ensuite apparus dans la région du sud Sylvania pour ensuite se répandre à travers le Monde GC et évoluer en Homo Sapiens sapiens. Des traces de squelettes et de nombreux crânes ont été découverts dans l'Ancienne Sylvania témoignant de l'origine des peuples indigènes de l'Aldésyl.

Les Dakotas sont donc originaires de ces espèces d'hominidés et ont évolué en tribus nomades suivant les troupeaux des grands herbivores. Les Dakotas sont sans doute le peuple le plus ancien du monde GC si on en croit les historiens.

Préhistoire

Représentation de Grosstorche, capitale des Dakotas en 600 ap S.T , Edmund Grofort, 1887

Au moment où les Dakotas ont commencé à coloniser le Sud de l'Aldésyl, il s'agissait de tribus nomades suivant les grands troupeaux et s'adaptant aux conditions climatiques diverses. La pêche, la chasse et la cueillette restent les principales activités, viendront ensuite l'artisanat et les techniques et armes de guerre par la suite.

La langue Dakotar ne s'est pas formée tout de suite alors que la langue des signes dakotas s'est concrétisée immédiatement, elle servait pour les échanges commerciaux avec le troc entre les différentes tribus. Elle est aujourd'hui complètement disparue.

la culture du maïs , de la pomme de terre n'interviendront qu'aprés l'An 0 permettant à quelques tribus de se propager et de se développer beaucoup plus rapidement que les autres. Les Dakotas de Sylvania seront des tribus nomades principalement, excepté les Calypsois qui vont se sédentariser trés rapidement en adoptant un style de vie montagnard dans les régions du sud ouest (les Calypses).

Pendant toute la préhistoire, les Dakotas vont perfectionner leur technique de culture, de guerre, leur rite religieux et vont prospérer à travers tout le quart sud est du continent. Ils se démarqueront par rapport aux calypsois de l'ouest qui cherchent à tout prix à envahir la partie est se condisérant comme "supérieurs" par rapport aux autres tribus dakotas. Ils n'y parviendront pas avec la venue des Deltans en ???

A noter que le territoire nord de l'actuelle Sylvania était dominé par les Cawiches, une autre tribu de l'Aldésyl.

Colonisations deltanes et celtes

Portrait de Sioui Ousinon en tenue de guerre contre les Deltans lors de la colonisation, Emund Grosfort, 1888.

Les premiers Aurinéens à avoir découvert les terres Dakotas de l'est sont les Celtes dans la région de Port Stanley dans les alentours de ???, viennent esuite les Deltans qui sont arrivés en ???.

Trés vite les rencontres entre Dakotas et Aurinéens se font , trés souvent par la guerre et par des traités inégales favorisant les colonisateurs techniquement plus fort. Il existe trés peu d'accords commerciaux entre les trois peuples. Les Dakotas sont régulièrement massacrés ou réduit en esclavage dans les comptoirs qui deviennent des colonies. Parmis les chefs Dakotas les plus réputés, Sioui Ousinon est le plus connu.


Les Celtes et les Deltans se disputeront la région à cause notamment de ressources naturelles importantes pour l'époque comme le sel, les épices ou encore l'or et les pierres précieuses. Les Dakotas se retrouvent divisés malgré des tentatives d'alliances. Les maladies comme le choléra ou la malaria sont inconnues des Dakotas qui n'arrivent pas à en venir à bout et déssimine les populations.

Les Deltans obtiendront le plus de territoires tandis que les Celtes se contenteront de la partie nord du territoire.

Les Dakotas se retrouvent isolés à l'intérieur des terres et leur nombre chutent considérablement passant de 2 millions de personnes à 300.000 en seulement quelques siècles. Au fil du temps des métissages vont apparaître entre Aurinéens et Dakotas. Certaines tribus vont adopter le mode de vie Deltan ou Celte.

C'est également à cette période que la religion du Shanagisme disparaît au profit d'une religion monothèiste l'Eglise Capkrasienne qui se répand à travers le territoire grâce à un réseau de missionnaires important en provenance des colonies deltanes de l'Océania.

Pendant toute la colonisation, les Dakotas seront stigmatisés, malmenés et seront victimes de discriminations, de l'alcoolisme ou encore de maladies incurables.

Au début du 19ème siècle, les autorités coloniales décident de les caser dans des établissements spécifiques ou dans des réserves dites "indigènes".

De la Révolution Industrielle à la Grande Guerre

Tribus Dakotas du Nord Métis en 1889.Photographe: Louis Grammont

La Révolution Industrielle sera tardive dans la Sylvania mais mènera les Dakotas vers des régions urbaines dont ils n'ont pas l'habitude. Ils quitteront leur terres ancestrales pour pouvoir travailler dans les usines des grandes métropoles. Il y aura un grand exode rural parmi les Dakotas. La plupart du temps, ils sont regroupés dans des ghettos ouvriers sans être mélangés au reste de la population. Certains parleront de "réserve indigènes urbaines".

Les Dakotas seront majoritairement des ouvriers pauvres, surexploités travaillant aussi bien dans les mines ou dans les usines textiles ou automobiles. Il leur sera strictement interdit d'évoluer sur le plan professionnel. Malgré l'apparition de syndicats ouvriers, les Dakotas ne feront pas parti des évolutions sociales de la jeune Sylvania, même après l’indépendance de celle-ci.

Les revendications Dakotas seront toutefois grandissantes avec une volonté forte d'être intégrer dans la société sylvanaise. Le droit de vote leur sera accordé en 1936 où ils seront considérés comme des citoyens comme les autres. Les revendications territoriales seront également importantes juste avant la Grande Guerre.

Pendant celle-ci, de nombreux Dakotas seront envoyés au front pour vaincre l'Empire Deltan. Il y aura presque 3.000 morts Dakotas parmi les soldats qui sont trés souvent en première ligne.

Depuis la Grande Guerre

Depuis la fin de la Grande Guerre, les Dakotas ont réussi à obtenir quelques revendications. En 1990, l'Assemblée dite des Premières Nations est née et débute une étape progressive d'intégration des Dakotas dans la société sylvanaise. Ils auront le droit d'évoluer professionnellement comme le reste de la population


Dans les années 1970, les Dakotas vont manifester contre plusieurs projets d'aménagements détruisant , selon eux, leur terre ancestrale ( projet de barrage, d'autoroutes de pipeline...). Les manifestations seront nombreuses tout au long de la décennie.

Dans les années 80 et 90, il y a peu de changements dans les conditions de vie des Dakotas. Il faudra attendre 2005 pour qu'ils obtiennent un pardon relatif des autorités sylvanaises pour la colonisation et le massacre dont ils ont été victime durant cette période. Le statu de réserve indigène est réformé et permet à certaines tribus d'être valorisé à travers le commerce et le tourisme.

En 2010, avec les revendications écologistes, les Dakotas soutiennent à plusieurs reprises des projets de cet ordre tout en obtenant le soutien du reste de la population.

Malgré quelques avancées, des problèmes persistent comme l'alcoolisme, la violence faite aux femmes, la perte des territoires avec l'urbanisation ou encore la destruction des ressources naturelles avec le réchauffement climatique.

Culture et patrimoine

Rites religieux

Pow wow par une dakotas du Sud lors du traditionel Pow wow annuel de Arcane, Sylvania

Le Shaniganisme reste la religion la plus répandue chez les Dakotas jusqu'au 19 ème siècle où l'Eglise Capkrasienne se répand de manière exponentielle en Sylvania. Le Shaniganisme est une religion polythèiste où esprits se rencontrent , s'affrontent. L'objectif est d'arriver en transe en pratiquant le Pow Wow ( danse folklorique traditionelle Dakotas), en développant des techniques de guerre puissantes ou encore en sacrifiant des animaux.

Certaines tribus pensent qu'il y a un grand esprit qui gère l'ensemble du panthéon ( le Manitou) tandis que d'autres pensent que chaque esprit mauvais ou bon est lié à l'autre.

Les temples Shaniganistes sont plutôt des lieux de pleine air où des esprits sont représentés à travers des idoles de pierre ou de bois.

Contrairement à une idée reçue, les totems ne représentent pas des divinités ou esprits, ils représentent avant tout la tribu , ce n'est donc pas un signe religieux mais plutôt d'appartenance.

A partir du 19ème siècle, l'Eglise Capkrasienne se répand dans les tribus qui adopte les croyances des colons.

Nomadisme, sédentarisme

Aujourd'hui, il n'éxiste pratiquement plus de nomadisme chez les Dakotas qui se sont largement sédentarisés au fil du temps que ce soit par contrainte ou par choix. Il existe qu'une seule tribu nomade Dakotas composée de 2000 membres réparties à travers tout le pays: il s'agit des Tinari qui sont originaires du nord du pays et qui chaque année se déplacent de l'intérieur des terres à la côte pour vénérer les esprits de la montagne, des forêts, des steppes et des mers. leur nomadisme ne plait pas à tout le monde et ils sont très marginalisés.

Le reste des tribus Dakotas se sont sédentarisés avec la politique dite des pensionnats où de nombreux Dakotas était inscrits de force pour se "deltaniser". La politique des "réserves indigènes " a également été une des contributions à la sédentarisation des Dakotas qui se sont complètement restreints au niveau territorial, se renfermant sur eux même.

La mobilité était autrefois un des principes de base de la société Dakota ce qui n'est plus le cas aujourd'hui.

Artisanat

Artisanat Dakota.


L'Artisanat des Dakotas se concentre sur les techniques militaires et de chasse dans un premier temps avec la création de flèches , d'arcs, de lances. La production de vêtements est également une de leur spécialité ( encore aujourd'hui) avec une conception trés artisanale( coiffe, vêtements...). Tout est 100% naturel car les principes Dakotas refusent tout matérialisme ou du moins le moins possible.

La poterie, la tapisserie permettront aux Dakotas de commercer entre eux et avec les colons. Pendant la colonisation les Dakotas se spécialisent dans la vente de fourrure, d'épices ou encore de tissus ce qui leur assure un minimum de revenu pour la tribu et une paix relative avec les colons.

Au 19ème siècle avec l'industrialisation, les Dakotas s'exilent vers les grandes villes pour travailler comme les colons en tant qu'ouvrier textile tout en étant surexploité.

Aujourd'hui, seul l'industrie du textile est restée une spécialité dakotas, le reste étant complètement disparus ou presque. L'artisanat Dakota est célébré chaque année par l'Assemblée des Premières Nations qui met en avant le "savoir-faire dakota".

Société

La société Dakota a profondément évolué vers la société deltanisée ces derniers siècles. A l'origine les Dakotas ont une conception bien eux de la vie:

  • Refus du matérialisme jugé comme futile
  • Rapprochement de l'Homme avec les Esprits de la Nature.
  • Société mixte et égalitaire, les hommes et les femmes sont les mêmes et peuvent faire les mêmes choses.
  • Certains animaux sont sacrés et vénérés car utiles à "l'équilibre de la vie"( les loups, les bisons, les aigles...)
  • L'Homme ne doit pas tombé dans l'excés
  • le respect et l'apprentissage des traditions Dakotas au fil du temps.

Ces éléments essentiels forment les bases de la société Dakota.Le reste n'est pas considéré comme important , il est même considéré comme futile. Le travail est par exemple considéré comme un acte communautaire important car il bénéficie à la tribu, si ce n'est pas le cas , cela est considéré comme de la "course à l'argent au matérialisme". La notion d'utilité commune est trés important pour les Dakotas qui se contentent que de l'essentiel.

Les rites religieux sont là pour renforcer la cohésion sociale et l'artisanat permet des rentes non négligeable à la tribu. Les techniques de guerre, autrefois trés utilisées sont considérées comme de vieilles traditions.

Il existe un retour aux principes de la société Dakotas depuis quelques années, certains descendants de colons adoptent complètement le style de vie Dakota. La vision essentielle et écologiste des Dakotas est certainement la cause principale de ce renouveau.

Revendications

Assemblée des Premières Nations

Assemblée des Premières Nations en 2019 lors de la première sessions de l'année.

L'Assemblée des Premières Nations est un conglomérat de chefs de tribus Dakota et Cawiches (appelé Fraternité des Peuples Autochtones de la Sylvania) qui fait valoir les droits ancestraux des tribus autochtones comme la revendication de certains territoires, le respect des lieux ancestraux sacrés... et fait respecter les traités conclus avec les colons de l'époque. L'Assemblée réunit l'ensemble des peuples autochtones de Sylvania et est élu tous les 4 ans par les différents représentants des tribus.

Elle n'a pas de statut particulier et officiel et ses décisions sont purement consultatives et non officielles. Elles doivent être validées par le 1 er Ministre ou par défaut par le Roi de Sylvania. Beaucoup de propositions sont refusées comme l'indépendance et l'autonomie de certains territoires, d'autres sont discutées (création de réserve naturelles, apprentissage de la langue Dakotar...)et d'autres ont été acceptées (réforme des réserves indigènes, droit de vote...)

L'Assemblée des Premières Nations est institué depuis le 1 er janvier 1990 par la loi sur l'Assemblée des Premières Nations.

Territoires et réserves

Village Dakota prés de Menvic

Les territoires ou réserves "indigènes" ont été institué avec la loi de 1889 qui autorise les Dakotas et les Cawiches a posséder des portions de territoires à condition qu'ils restent cloîtrés dans la zone qui leur est dédié. Les territoires Dakotas ne respectent pas particulièrement les territoires initiaux des tribus, ne respectent pas les endroits spirituels et sont trés inégalitaires en fonction des infinités et des relations avec les colons de l'époque. Certaines tribus ont été favorisé au détriment d'autres.

Les réserves Dakotas sont plutôt en milieu rural et sont concentrés dans les milieux steppiques. Avec les dicriminations, les Dakotas cloitrés dans leur territoire ne trouve pas de travail et ne peuvent pas accéder à des emplois autre que dans l'agriculture.

Depuis 2005, une réforme de cette loi a lieu et prends en compte certains territoires d'origine, et autorise les Dakotas à aller librement d'un endroit à l'autre ou à disposer de n'importe quel métier.

Les réserves ont tendance à devenir des parcs naturels où les populations autochtones sont des gardiens.

Toutefois, de nombreuses tribus réclament de nouveaux territoires plus adaptés à l'Assemblée des Premières Nations sans obtenir gain de cause.

Autres revendications

  • Reconnaissance de la culture et de la langue Dakotas
  • Reconnaissance des lieux spirituels sacrés (forêts, prairies, montagnes...)
  • Reconnaissance du "génocide Dakotas" par les autorités officielles.

Traités et lois sur les Dakotas

  • Loi de 1889 sur les Réserves Indigènes
  • Traité d'Aigle Fumant sur la Paix entre les colons et les autochtones de 1905.
  • Traité sur la reconnaissance de Grosstorche en tant que site archéologique national , 1914
  • Loi sur les pensionnats autochtones 1954
  • Reconnaissance des pratiques ancestrales, 1978
  • Fin de la loi sur les pensionnats 1990
  • Traité du Bayou sur l'Assemblée des Premières Nations 1990
Drapeau Sylvania.png   Portail de la Sylvania         Logo géographie.png   Portail de la Géographie