Temple d'Adrianus

De Wiki GC
Aller à : navigation, rechercher
Temple d'Adrianus
Aedis Adrianus
Beley centre-1 jan., 071550438465.png
Temple d'Adrianus aujourd'hui.
Présentation
Type d’ouvrage Monument culturel anciennement religieux
Surnom Temple des Arts
Destination initiale Empire Deltan
Destination actuelle 1550263296-rfgc-drapeau-delta.jpg Delta
Construction de 845 à 966 environ
Propriétaire 1550263296-rfgc-drapeau-delta.jpg District de Beley
Localisation
Site Centre Historique de Beley
Pays 1550263296-rfgc-drapeau-delta.jpg Delta, Drapeau RFGC.png République fédérale de Génération City
District Beley
Ville Beley

[[Fichier:|292px]]

Localisation de la ville
sur

Le Temple d'Adrianus (Aedis Adrianus en Deltan Antique) est un temple imunate construit vers la fin du 10ème siècle et finalisé vers le 13 ème siècle à la suite de 3 phases de grands travaux. Il se situe dans la ville de Beley dans la Province du Delta (République Fédérale de Génération City). Il est à l'honneur d'un gouverneur local, Adrianus, qui a permis la construction de plusieurs monuments imunates mais également de plusieurs bâtiments civiques au sein de la ville tout au long du 10ème siècle. Par souci de reconnaissance et par vénération, le clergé imunate décida de rendre hommage à Adrianus pour sa volonté de "faire rayonner le clergé dans sa ville en construisant de grands monuments".

Aujourd'hui, le Temple d'Adrianus est un temple à la gloire des Arts.

Histoire

VIII ème et IX ème siècle

Les tours du temple.

En l'an 830, Beley (alors nommé Beleum en Deltan Antique) plonge dans le désintérêt le plus total au sein de l'Empire Deltan. La ville rentre dans le Moyen-Age en restant cloisonné vers son passé antique axé sur le développement de l'agriculture.

En 835, un gouverneur de la ville , Adrianus décide de mettre un terme à cet immobilisme en souhaitant faire de Beleum une ville rayonnante au sein de l'empire. Voyant l'utilité et le rôle du clergé imunate, il décide de travailler avec celui-ci pour "réformer la culture deltane". Selon lui, la culture deltane n'a pas bénéficié des nombreuses conquêtes et doit évoluer sous peine de se voir disparaître. L'évolution comprend le développement des villages avec la construction de bâtiments, la création d'un système de pouvoir au niveau local et la mise en valeur du patrimoine et de la culture deltane.

Au début méfiant, le clergé tente tout de même de travailler avec Adrianus tout en exigeant l'implantation de nombreux temples et monastères imunate pour propager la pensée à travers l'empire. A cette époque, les paysans n'étaient pas tous convertis à la cause imunate et le clergé cherchait depuis longtemps un moyen de mettre fin à cette situation.

C'est alors qu'Adrianus décide de construire un temples-monastère imunate qui aura la charge de former des membres qui prêcheront la bonne parole dans les campagnes de l'empire. C'est le début de la construction du premier temple de Beleum ou Beleum I

Beleum I et Beleum II: le début du rayonnement

Vue du temple à l'est.

Le premier temple de Beleum est construit en 845 et les premiers "moines" imunate sont formés et arrivent à convertir de nombreux paysans des alentours et au delà. Le temple construit aussi sa réputation basé sur une règle assez rigoureuse de la pensée imunate: la règle de Beleum ou ordre de Beleum. Trés vite, la réputation dépasse largement le contexte religieux et local, on entends parler du temple jusqu'à Lutèce voir au delà. La première bibliothèque voit le jour, de nombreux moines passent plusieurs semaines pour apprendre les règles du temple de Beleum. Le succès est tel qu'il faut agrandir le temple et construire d'autres bâtiments tout autour. Le temple s'agrandit en 912 pour devenir Beleum II. Le succès est également grandissant car la "régle de Beleum" se répand à travers tout l'empire deltan. On voit apparaître de nombreux temple basés sur l'idée de Beleum. en 934, le temple de Beleum rayonne à travers l'empire et on reparle alors de crée de nouveaux agrandissements. Chose qui sera faite quelques années plus tard.

Beleum III: l'apogée

Porte d'entrée du temple

Beleum III est terminée en 966 et trouve un succès grandissant également. Il s'agit du plus grand temple imunate de l'empire deltan et l'empereur de l'époque se met même à soutenir cet ordre de Beleum. Le temple devient un centre culturel important où de nombreux visiteurs découvrent les vestiges patrimoniaux, l'architecture typique. En 966, pour rendre hommage à Adrianus, mort en 934, le clergé décide de renommer le temple en "temple d'Adrianus". Ce prestige va rayonner jusqu'en 1152 où l'empereur Deltan décide de mettre fin à la domination du clergé uminates avec le massacre des templiers d'Arrabal.

Déclin et clandestinité

Vue du temple à l'ouest

Pendant 3 siècles, le temple d'Adrianus subira un lent déclin tout en conservant un passé glorieux et tout en exerçant un certain pouvoir dans la clandestinité. Paradoxalement, le temple ne sera jamais fermé car le clergé local ayant fait en sorte de ne pas donner signe de vie durant des siècles. Il y aura tout de même quelques massacres de commis notamment au 17ème siècle où les autorités impériales craignent un retour officiel de la pensée Uminate.

La Grande Guerre Gécéenne mettra fin à 90% de l'ensemble du temple à cause de violents bombardements. A la fin de la guerre en 1945, la toute nouvelle RFGC et Province du Delta décident de reconstruire le temple de Beleum III uniquement. Il faudra prés de 20 ans en 1966 et 1000 ans aprés la construction du monument, pour revoir le temple d'Adrianus de nouveau sur pied.

Les travaux archéologiques se multiplient depuis le XIX ème siècle, malgré quelques périodes de pillages durant la Grande Guerre Gécéenne. De nombreuses découvertes ont été vue à un tel point qu'en 1970, le clergé imunate décide d'abandonner le temple pour en faire un musée à la gloire du passé de l'ensemble du temple.

En 1980, le temple d'Adrianus devient également une école d'archéologie et des Beaux-Arts. A titre symbolique, le clergé imunate déclare le Temple d'Adrianus comme un temple dédié aux Arts car "il a contribué à de nombreuses périodes et à de nombreuses reprise, à la diffusion de la culture deltane à travers le Monde"

Activités

Anciennes activités

Lieu de culte et d'art

Symbole imunate retrouvé dans une enluminure du 15ème siècle

L'ancien rôle principal du Temple D'Adrianus était de réunir plusieurs membres de la société (le plus généralement des notables comme des médecins, des notaires, des avocats...) dans lesquels ils décidaient tous ensemble l'émergence voir la création d'un "nouvel ordre mondial", il s'agit du "clergé".

Ce nouvel ordre est souvent décrit comme l'intégration des membres du clergé du Temple dans les gouvernements, les entreprises, les lieux de décision divers où ils tentent de mettre au point une nouvelle forme de gouverner, de rendre secret ce qui doit le rester, de développer des politiques permettant le contrôle de certains secteurs etc... L'idée est de s'intégrer de manière secrète pour pouvoir conserver les intérêts du "clergé" (l'argent, de nouvelles technologies, une nouvelle façon de revoir les frontières du Monde etc...). De cette façon, le "clergé" peut dominer le monde à sa façon sans éveiller les soupçons en laissant croire aux gens que les Unimates n'ont pratiquement plus de pouvoir depuis 1152.

Afin de ne pas attirer les convoitises et de dévoiler les véritables motivations des membres, le clergé avait pour objectif de développer les théories imunate à travers les arts (architecture, peinture etc...). Les "moines" ( ou les frères ou encore compagnons) étaient chargés de former les membres sur cette notion: Comment propager les idées du "Nouvel Ordre Mondial" à travers les Arts. La "règle de Beleum" avait cet objectif là, les membres du clergé local utilisaient cette règle pour continuer leur affaire secrète. Plus il y avait de l'Art en rendant hommage au clergé, mieux c'était, les membres du clergé faisant croire que les Arts étaient un moyen d'atteindre "la Lumière" (imunates= Illuminare=illumination, lumière). Pendant que les membres lambdas se préoccupaient de développer les arts, les membres du clergé pouvaient poursuivre leur combine secrète.

Le Temple d'Adrianus regorge donc depuis toujours d'ateliers artistiques qui ont contribué à la culture deltane qui était un des prétextes cachés pour renforcer le pouvoir du clergé imunate. Aujourd'hui, la règle de Beleum qui consiste à utiliser les Arts pour trouver la "Lumière" n'existe plus mais certains estime que cette règle se fait en secret et accuse régulièrement les artistes et les mécènes de reprendre les concepts de cette règle.

En théorie, toute règle imunate qui est découverte est vouée à la disparition ou évolue vers une autre forme de règles, théories toujours dans l'idée de dominer le Monde de manière secrète. La "règle de Beleum" possède ses détracteurs qui sont très souvent anti-arts, anti-artiste et détruisent les œuvres d'arts imunates de manière générale. Le rôle traditionnel du temple est donc officiellement terminé depuis les années 1970 ( fin du rôle religieux du temple).

Bibliothèque

Enluminure du 12 ème siècle expliquant la règle de Beleum.

Les compagnons qui apprenaient les arts aux fidèles ont écrit de nombreux livres et enluminures à la valeur inestimable. Ces livres étaient stockés dans la bibliothèque du Temple, ils parlaient de la vie quaotidienne au sein du complexe, de la réglé de Beleum et de son application stricte, de certains membres du clergé qui s'adonnaient également aux odes ou aux dessins. La bibliothèque fut détruite en 1943 suite à un bombardement, prés de 80% de la collection a été détruite par les flammes mais 20% sont en cours de reconstitution depuis 1945. De nombreuses indications sur les arts tel que la peinture, l'architecture ont été découvert mais tous sont partiellement détruits ou trés mauvais état.

Centre intellectuel

Le Temple d'Adrianus a été un centre intellectuel trés important réunissant de nombreux philosophes, écrivains, politiques qui se sont réunis dans le cadre de la "société secrète" qu'impose le culte Imunate. Ce sont eux qui dirigeaient réellement la vie de la cité voire de la région. Denombreuses personnalités locales se sont installés ici pour écrire des œuvres.

Activités actuelles

Développement des Arts

L'idée première du Temple n'a pas totalement disparu, à la différence que les artistes développent pleinement leur Art depuis l'émergence de la RFGC. En effet, autrefois, le clergé exerçait une certaine pression sur les artistes pour propager l'idée imunate. Aujourd'hui, même les "anti-imunates" peuvent s'exprimer librement depuis 1945. Tous les mouvements artistiques sont possibles et certains mouvements peuvent se créer ici même comme à l'origine. Il existe une école des Beaux-Arts et de nombreuses exposition ont lieu tout au long de l'année.

Artisanat, savoir-faire

Par extension, l'artisanat est mis à l'honneur notamment les métiers du bois, la ferronnerie. Le savoirs-faire est transmis par les anciennes générations à l'image de ce que faisaient les compagnons avant les années 1970.

Visite, tourisme

Grâce au développement des arts et de l'artisanat, le lieu regorge d'expositions, d'endroits où l'on peut admirer des vestiges du passé et de la période imunate. De nombreux visiteurs viennent trés régulièrement visiter les lieux, des écoles font de même. Des scientifiques, des historiens, des archéologues viennent visiter les lieux dans l'espoir de trouver des vestiges ou de percer les secrets des Imunate pratiquant la "régle de Beleum".

Autre activité

Le lieu est régulièrement le théâtre d'affrontements entre les pro-imunate qui voient en cette pensée une façon de développer la Culture et s'épanouir et les anti-imunates qui voient en ce lieu un symbole de la pensée , un symbole de l'endoctrinement. Les complotistes comme les anti-complotistes se font régulièrement face dans les alentours du lieu qui est très surveillé par les forces de l'ordre.

Depuis quelques années, le lieu est considéré par les indépendantistes gécéens comme un symbole du Nouvel Empire Deltan qui souhaite reprendre les anciennes terres perdues depuis 1945.

Conception

Au départ construit en 3 phases, le Temple d'Adrianus a été le plus grand temple de l'empire deltan jusqu'aux bombardements de 1943 qui l'ont détruit à 90%. Il fut surnommé pendant longtemps " Maior Aedis" (Le plus grand des temples). Ce fut une place forte du culte Imunate.

Dessin d'Ernest Vinton, 1920, Temple d'Adrianus, Beley, Delta.
Croquis de Rémi Champis, 1899, Complexe du Temple d'Adrianus, Beley, Delta

Destruction

Lors d'un bombardement du Royaume-Uni des îles Cerbères, le Temple d'Adrianus a connu de profond bouleversements. La quasi-totalité du complexe fut détruite. A l'époque de nombreux vestiges artistiques sont brûlés, la bibliothèque qui possède des manuscrits médiévaux est anéantie, les enluminures médiévales partent en fumée également sans oublier l'architecture qui date parfois du tout début du Moyen-âge. Le toit du principal édifice est fragilisé et de nombreux pillages se font ressentir. En 1973, le bâtiment est évacué car la découverte d'une bombe de la Grande Guerre Gécéenne est découverte dans le quartier. La destruction étant trop importante pour pouvoir être totalement comblée, la RFGC va seulement concentrer ses efforts sur la reconstruction de l'édifice principal qui est aujourd'hui visible. Les dons d'établissements publics, de mècènes privés et de fidèles Uminate vont permettre la reconstruction du temple qui mettra 20 ans.

Archéologie

L'archéologie a trouvé un site exceptionnel dans la cité médiévale de Beley. Les historiens et archéologues ont découvert de nombreux vestiges architecturaux datant du Haut Moyen Age, des manuscrits encore lisibles ayant résisté aux bombardements, des tombes de membres du clergé datant du XIV ème siècle minimum. Le site est devenu une véritable zone de fouille depuis les années 1950 et tout les vestiges sont répertoriés dans le Musée du Moyen Age de Beley situé à proximité du temple. Il existe même une école d'Archéologie et d'Histoire médiévale tant les découvertes sont nombreuses.

Malheureusement, juste après les bombardements, le site a été victime de nombreux pillages et les vestiges se sont retrouvés aux mains des trafiquants d'arts ou ont été utilisés pour reconstruire des maisons, des fermes.


Drapeau delta2.png   Portail de la RFGC         User16Nddd8abb314d592139b3ef7ab047e8572.jpg   Portail de la Province du Delta         Architecture.png   Portail de l'Architecture         Logo culture.png   Portail de la Culture, des Sciences et des Arts