Ruhm nach Redanien

De Wiki GC
Aller à : navigation, rechercher
Ruhm nach Redanien
Gloire à la Rédanie
Jürgen von Kolmar.jpg
Le général Jürgen von Kolmar menant les troupes rédanoises.
Hymne national de Drapeau Rédanie.png Rédanie
Autres(s) noms(s) Ruhm nach Redan (avant 2017)
Paroles Jürgen von Kolmar (1797)
Musique Jürgen von Kolmar (1797)
Adopté en Indépendance de la Rédanie : 10 avril 2017
Fichier audio
Ruhm nach Redanien (instrumental)

Ruhm nach Redanien (en deltan : Gloire à la Rédanie) est l'hymne national de la Rédanie depuis le 10 avril 2017.

À la base, il s'agit d'un chant patriotique rédanien souvent utilisé comme marche militaire par les armées du grand-duché de Redan puis du royaume de Redan. Il fut composé et écrit par le général Jürgen von Kolmar en 1797 lors d'une guerre contre le grand-duché de Wöltiert. Le 10 avril 2017, le gouvernement par intérim de Rédanie le choisi comme nouvel hymne national en remplaçant le titre « Ruhm nach Redan » par « Ruhm nach Redanien ».

Histoire

Genèse

C'est lors d'une brève guerre opposant le grand-duché de Redan au grand-duché de Wöltiert en 1797 que fut composé la musique. Le général des armées du Bainz Jürgen von Kolmar eu l'idée de créé une marche pour redonner espoir à ses soldats lors d'un moment difficile. Il composa en une nuit cette musique et les paroles.

Le matin même il la chanta à ses troupes qui reprirent espoir. Dans la journée, une bataille eu lieu entre les forces du général Jürgen von Kolmar et une armée vautiennoise où le grand-duché de Redan sorti vainqueur. Dès lors, la musique fut chantée par ses troupes puis par l'armée entière comme symbole de la victoire et de la puissance. Finalement le grand-duché de Redan sorti vainqueur de la guerre et la musique continua d'être populaire.

À travers les époques

Le chant devient alors une des principales marches des armées du Redan. Très appréciée, elle est aussi jouée souvent à la cour des grands-ducs.

Le chant continua même sous le royaume de Redan où il est presque plus populaire que l'hymne officiel du pays.

Le chant devint au fur et à mesure une musique populaire dans l'ensemble des anciennes colonies teutonnes et chantée par les armées des différents pays changeant bien souvent le nom des pays dans les paroles de la musique.

Lors des guerres contre la Sylvania de 1920 à 1926 il continua d'être chantée par les armées et par la population. Mais lors de la défaite et de l'occupation sylvanienne, le chant fut interdit par les autorités car il représentait un danger pour l’intégrité de la nation.

Avant et après l'indépendance

Le chant était certes interdit mais cela n’empêchait pas les rédaniens à le chanter en guise de protestation. Il est érigé en symbole de l'oppression sylvanienne et devint par la même occasion un chant patriotique.

Il est chanté lors de grandes manifestations indépendantistes qui sont lourdement réprimées par le régime.

Pendant la guerre civile sylvanienne entre 2016 et 2017, le chant continua d'être chanté et acclamé par la population mais cette fois le pays gagna bel et bien son indépendance. Le chant fut logiquement placé en tant que nouvel hymne national de la Rédanie.

Paroles

Ruhm nach Redanien
Paroles en teuton Paroles en deltan
Premier couplet
Redanien ist noch nicht umgekommen,
Solange wir leben.
Wir werden mit dem Säbel fortfahren,
Was uns ausländische Gewalt genommen hat,
La Rédanie n'a pas encore péri,
Tant que nous vivons.
Nous reprendrons par le sabre,
Ce que la violence étrangère nous a pris,
Refrain
Ruhm nach Redanien,
Vom wöltierten Boden nach Redan;
Unter Ihrer Leitung,
Wir werden uns mit der Nation vereinen.
Gloire à la Rédanie,
De la terre vautiennoise vers le Redan;
Sous ta direction,
Nous nous unirons avec la Nation.
Deuxième couplet
Wir werden den Bainz passieren, wir werden den Beckar passieren,
Wir werden Redaner sein.
Unsere Vorfahren gaben uns das Beispiel,
Wie müssen wir überwinden.
Nous passerons le Bainz, nous passerons le Beckar,
Nous serons Rédaniens.
Nos aïeux nous ont donnés l'exemple,
Comment nous devons vaincre.
Refrain bissé
Troisième couplet
Wie Müllerfayen nach Friedrichstadt
Nach der thürnen Invasion,
Um das Vaterland zu retten,
Auf dem Seeweg zurückgekehrt.
Comme Müllerfayen vers Friedrichstadt
Après l'invasion thürnoise,
Pour sauver la Patrie,
Revint par la mer.
Refrain bissé
Quatrième couplet
Tränen in den Augen,
Ein alter Mann sagt zu einem jungen Mädchen:
Hör zu! Es scheint, dass unsere
Schlagen Sie die Trommel.
Larmes aux yeux,
Un vieux dit à une jeune fille,
« Écoute ! Il semble que les Nôtres
Battent le tambour ».
Refrain bissé

Voir aussi

Article connexe

Drapeau Rédanie.png   Portail de la Rédanie