Frederek Van de Waelder

De Wiki GC
Aller à : navigation, rechercher
Icone-boite.png   Cet article est une ébauche.
Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant. Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé quand l'article comporte assez de renseignements encyclopédiques.


Frederek Van de Waelder
1949 - Frederek.jpg
Frederek Van de Waelder âgé de 40 ans
Biographie
Date de naissance 14 décembre 1909
Lieu de Naissance Heilige-Magnum
Langetong
Date de décès 21 septembre 1982 (à 72 ans)
Lieu de décès Heilige-Magnum
Langetong
Activités Industriel / Politicien
Père Arnould Van de Waelder
Mère Matilda Dermeersch
Conjoint Frida Steelder (1912-2001)
Enfants Ulrich Van de Waelder

La Vie de Frederek Van de Waelder

1909-1927 - La jeunesse

Frederek perd sa mère à l'âge de 4 ans. Son père, toujours occupé à travailler, est très peu présent. Il est élevé par des servantes et des nourrices, et notamment Gerda Despraedt dès 1914. Elle donne un autre fils (Archibald Despraedt) à son père en 1928.
Son frère ainé Jans décède d’insuffisance respiratoire à l'âge de 12 ans en 1916. Frederek a alors 7 ans.
Très vite, il devient "l'homme de la famille" à la maison, dirigeant le personnel et encadrant ses sœurs.
Il tirera de cette enfance, une maturité précoce, une soif de revanche sur la vie et une féroce envie de conquérir le monde.

1927-1949 - Le jeune patron

A partir de 1927, le jeune Frederek commence à apprendre le métier de l'abattage du bois, de bucheron à ouvrier à la scierie. Son père Arnould Van de Waelder veut qu'il apprenne tout du métier pour l'aider dans la gestion de ses affaires qui prennent alors de l'ampleur.
Intelligent et ambitieux, Frederek apprend vite et maîtrise rapidement tous les rouages mis en place par son père.
En 1933, à la mort de son père, c’est Frederek qui reprend l’affaire familiale à 26 ans.

Dès 1936, Frederek négocie avec la récente Régie des Transports Ferrés Langetongs (RTFL) pour créer une ligne qui monte de la vallée et relie Heilige. Il obtiendra la création d'une ligne fret et d'une ligne passagers en contrepartie d’un fret important qu’il développera sur cette ligne.

La ligne est rapidement mise en chantier et le premier train arrive en gare d'Heilige en juillet 1939.

Dès 1940 et durant les années qui suivirent, Frederek développe la scierie familiale et crée des usines de produits dérivés du bois (poutres, planches, jouets...). Tout cela est envoyé dans le pays par le train.
Par la même occasion, il emploie de plus en plus d'habitants de la vallée; devenant un partenaire incontournable des autorités.

1949-1961 - Le politicien

Participant depuis son jeune âge aux Assemblées Citoyennes d'Heilige et de par son rôle prégnant dans l'économie locale, il a pris une place importante parmi l'Assemblée de l'Agglomération.
Se présentant au poste de "Grand Citoyen" à partir de 1949, Frederek est immédiatement élu comme représentant auprès du Conseil Provincial.
Il obtient également le poste de Beheer; ce qui lui permet de mettre en place un Conseil d'Agglomération avec des adjoints qui sont favorables à ses projets de développement de l'Agglomération.

Fort de sa position politique, il développe, avec l’Assemblée Citoyennes d'Heilige, une nouvelle activité hôtelière pour favoriser l’essor d’une station de ski ; les sports d’hivers sont la nouvelle mode chez les hauts dignitaires et familles fortunées du pays et des pays voisins. Les classes intermédiaires ne sauront faire autrement que de suivre cette mode. La station de ski s’appellera Magnum et la ville grandissante est rebaptisée Heilige-Magnum en 1958.

Durant ces années, il fait voter la construction du barrage hydroélectrique du Loupiau en amont d'Heilige-Magnum. Cet ouvrage est terminé en 1959 et permet l’électrification de la vallée.
Frederek en profite pour électrifier toutes ses usines, gagnant encore en productivité.

La famille est partie prenante dans la conduite de l'entreprise familiale, notamment les maris de ses deux sœurs dirigent des usines et son demi-frère Archibald s'occupe de la vente dans tous le pays et à l'export.
Son fils ainé, Ulrich Van de Waelder, formé dès son plus jeune âge aux affaires de la famille, prend progressivement la direction de l'ensemble dès 1961. Il a alors 25 ans.

Il restera Beheer de 1949 à 1961 et sera élu Conseiller Régional du Hoogteland de 1952 à 1961.
Il siègera à l'ANC en temps que "National" de 1961 à 1970, abandonnant son poste de Beheer en 1961.

1961-1982 - L'ami des puissants

A partir de 1961, passant la majeure partie de son temps à Noordelijk pour siéger à l'ANC, Frederek s'occupe de moins en moins de ses affaires et privilégie la politique.

Il participe à quelques lois et réformes majeures pour le pays, notamment pour le développement industriel et pour l'amélioration des voies de communications.
Le plan de redéploiement de l'industrie de 1977 porte d’ailleurs le nom de Plan Industriel Van de Waelder

Par sa position, il contribue également au développement du Hoogteland avec :

  • de meilleures autoroutes dans la Région,
  • de meilleures débouchées pour les industries de la région au plans national et international
  • développant le tourisme dans la Région.

Il en profite de ses nombreuses rencontres pour se lier d’amitié avec les personnages les plus en vue de la haute société du Langetong.
Lui, fils d’un immigré, simple bucheron au début de sa vie, est extrêmement fier de son statut de nouveau riche.

A sa mort, le 21 septembre 1982, il est un personnage emblématique du Langetong.


La dynastie Van de Waelder

Historique de la Famille :

  • 23 juin 1935, mariage avec Frida Steeler; née le 8 mars 1912 et décédée le 31 mai 2001 à 73 ans
  • 15 février 1936, naissance d'Ulrich Van de Waelder, décédé le 12 novembre 2011 à 75 ans
  • 2 novembre 1939, naissance de Johanna Van de Waelder, toujours en vie
  • 29 mai 1942, naissance de Gustaaf Van de Waelder, décédé le 2 décembre 2004 à 62 ans