Volcania

De Wiki GC
Aller à : navigation, rechercher
Icone-boite.png   Cet article est une ébauche.
Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant. Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé quand l'article comporte assez de renseignements encyclopédiques.
Confusion.png  Ne pas confondre avec le Commonwealth of Vulcania, pays de Volcania.
Volcania
Ortho Volcania.png
Carte de Volcania
Superficie 12,9 millions de km2
Population 172 105 690 habitants
Pays
Principales langues ...
Principale étendue d'eau ...
Fuseaux horaires UTC +5
Principales villes ...

Géographie

Situation

Le Volcania se situe entre l'Aldesyl et l'Océania. Il est bordée par l'océan Glacial Austral au sud, l'océan Cawiches au nord, la mer d'Ivanoa à l'est ainsi que la mer Médigécée à l'ouest.
Avec ses quelques 12 millions de km2, le Volcania est le deuxième plus petit continent au monde, devant l'Océania.

Rose des vents Aurinéa Rose des vents
Aldésyl N Océania
O    Volcania    E
S
Océan Glacial Austral


Relief

Le continent est coupé en deux dans sa hauteur par une chaine de montagne appelée Hopenbrand (dénomination commune des pays de langue Teutonne mais peut avoir une dénomination différente dans d'autres pays). Le Hopenbrand délimite les frontières entre le Commonwealth of Vulcania et le Queensland à l'ouest et le Saint Empire Constantin, le Royaume Démocratique du Hauskinnek et les Régions Fédérées du Langetong à l'est.
Si le centre du continent est montagneux, le reste des terres est composé de plaines et de vallons.
Un seul pays ne se situe pas sur le sol continental mais sur une ile au sud du continent : la République norroise. Comme le continent, l'ile est composée essentiellement de collines et de plaines.

Hydrographie

Le continent est humide.

De nombreuses rivières parcourent sa surface.
Le Grensarm qui marque la frontière entre le Saint Empire Constantin et les Régions Fédérées du Langetong est l'un d'eux.

On trouve également beaucoup de très grands lacs ou mers intérieures sur le continent, comme le lac Apiticaria situé sur le Grensarm.

Climat

Les principaux climats dominants sont de type tempéré, médigécéen ainsi que tropical. Ces deux derniers, situées dans sa grande majorité au Saint Empire Constantin et au Queensland permettes le bon développement du tourisme balnéaire.
Les pays les plus australes comme le Commonwealth of Vulcania, la République norroise ainsi que le Royaume Démocratique du Hauskinnek ou les Régions Fédérées du Langetong sont dominés par un climat tempéré, voir continental.
Seule la partie centrale du continent a un climat plus rigoureux du fait de l'altitude de la chaine montagneuse.

Histoire

-390.000 à 800 - Les origines

On trouve les premières traces de l’homme sur les côtes Est du continent Volcanien.
Arrivées d’Océania vers -390.000, ces populations primitives s’organisèrent en petites tribus qui se mélangent peu.
L’arrivée d’une civilisation dite plus évoluée que sont les Deltans vers -2100 va s’accompagner de la propagation l’écriture. Ce peuple colonisa tout d’abord le sud de cette terre nouvelle, mais agrandi ses possessions vers le nord, l’est et l’ouest dès -1800.
Quelques siècles après, plusieurs de ces colonies, principalement situées sur l’actuel Saint Empire Constantin prirent leur indépendance; Les plus connues, les cités états aujourd’hui appelées Zeroing City et Aquilaheliaca, prirent leurs ascendances au prix de nombreuses guerres sanglantes.

800 à 1200 - Les invasions

Vers l’aube du IXe siècle, les celtes débarquèrent en Volcania, chassés par les teutons de l’Aurinéa continental.
L’apparition d’une nouvelle culture sur un continent jusqu’alors dominée par les Deltans donna naissance à de nombreux différents entre les deux peuples.
Cinquante plus tard, les Teutons colonisèrent le sud de ce même territoire, mais furent repoussés par les celtes jusqu’à l’île de Þulé, qui prendra son indépendance sous le nom de Royaume Norrois en 1190.
Dans un même temps, les populations d’une colonie de l’est du continent déclarèrent leur autonomie vis-à-vis des celtes et fondèrent le Saint Empire Constantin en 1105 ; dix-huit ans plus tard, les cités-états voisines citées plusieurs lignes avant, unirent leurs force et créèrent le Premier Royaume pour faire coalition face à cet empire.
Plus au sud, le royaume d’Aérius connait une période d’instabilité suite à l’assassinat de son roi par un fanatique musulman en 1014, qui entrainera le pays dans une guerre sainte impitoyable contre les mèdes, alors installés dans cette région depuis des millénaires.

1200 à 1700 - Guerres de territoires

Trois siècles plus tard, les premiers conflits entre les populations celtes et Deltanes éclatèrent en Volcania. La première lancée fut celle du Premier Royaume, désormais en guerre ouverte contre le Saint Empire Constantin dès 1438 ; quelques années plus tard, ce dernier fut envahi et annexé par son puissant assaillant.
La guerre à l’ouest et au nord du continent fut bien plus éternisant et l’aurait été encore si un celte, Bryan Astor, n’avait pas, en 1695, unis et apaisé les deux peuples en fondant le Queensland avec sa femme, Aurore de Deltan, fille du gouverneur des colonies Deltannes de la région.
Alors que ces conflits prennent fin, le Royaume Norrois, après avoir connus une période de déclin et de famine sera rattaché par un traité d’union signée par son roi, Christian II en 1665 à l’Empire Teuton.

1700 à 1800 - Développement

Les XVIIIe et XIXe siècles furent symboles d’un développement économique sans pareil dans les nations du Queensland, du Premier Royaume ainsi que de l’Aérius, grâce à l’arrivée de la machine à vapeur dès 1792 et à l’apparition de l’industrie de chaine.
Si les débuts furent difficiles, comme le prouve la guerre entre la principauté et son voisin, le Premier Royaume, entre 1745 et 1750, ces deux pays vont ensuite devenir des alliés indéfectibles, alliance toujours d’actualité en nos jours.

Ces progrès s’accompagnent de prouesse architecturale telle que la citadelle de Torrence, construite en 1739, considérée aujourd’hui comme l’un des plus imposant fort Volcanien.
Vers la fin de ce siècle, les dernières colonies celtes du continent, situées au sud de celui-ci, prirent leur indépendance au prix d’une longue guerre et furent reconnues internationalement en 1802 sous le nom d’États-Unis de l’Ouest Volcanien. Ces derniers rachetèrent l’île de Þulé aux teutons soixante-dix ans plus tard.

1800 à maintenant - l’ère moderne

La découverte d’importants gisements pétroliers, puis gaziers pendant la première partie du XXe siècle dans le continent va favoriser l’accroissement des états Volcanien.
Cette ère apporta aussi de nouvelles idées humanistes qui entraineront le peuple du Royaume d’Aérius dans une guerre civile, qui, en 1913, mettra fin à l’ancien régime monarchique.
C’est aussi lors de cette période que se créèrent les premiers journaux. L’île de Þulé, jusqu’alors sous la domination des États-Unis de l’Ouest Volcania prendra son indépendance en 1951.
Un demi-siècle plus tard, un projet d’union fut proposé par un chef d’états océanien, Éric Carter, président du Peaksburg. En 2013, fut créée l’Union Volcano-Océanienne, qui sera dissoute à peine un an plus tard, début 2014.
En cette même année, au Premier Royaume, son monarque, Marc Carter Ier, dissous ce premier et est couronné sous le titre d’empereur du Saint-Empire le 23 Juin 2013 ; ce nouvel état sera durement critiqué pour sa diplomatie lors de la crise d’Over Green.

Démographie

Le continent est classé troisième en terme de population, derrière la Philicie et l’Aurinéa.
Les deux principales mégalopoles, Zeroing City et Westfield, ainsi que leur aire urbaine englobe à eux seul presque cinquante millions d’habitants, soit la moitié du Volcania. D’autres importantes métropoles telles qu’Aveiro, en Aérius, Astorya ou Torrence au Queensland viennent s’ajouter, faisant ainsi du continent l’un des plus densément peuplé au monde. En outre, le Volcania est le continent à avoir le plus fort taux de concentration urbaine du monde GC.
Seul exception, la République norroise, seul état Volcanien ne possédant pas de villes de plus de cinq millions d’habitants.

Économie

L'économie et les exportations Volcaniennes sont basées sur les produits d’industries lourdes, et l’exploitation des hydrocarbures ainsi que les produits de haute-technologie. Le Commonwealth of Vulcania, ainsi que le Saint Empire Constantin et Queensland sont les principaux acteurs de l’économie du continent.
Les plus grandes entreprises volcaniennes telles que IDS(Intelligent Defense Systems) , ADS (Advanced Department System, ou encore Silver Crown et Queensland Airlines sont originaires de ces deux nations. Les performances économiques des États-Unis de l’Ouest Volcanien et de l’Aérius sont certes plus discrètes, mais promues dans un grand avenir, particulièrement dans les secteurs high-tech comme le prouve la création de la jeune, mais innovante entreprise de smartphone Islweï.
Quant au Royaume Norrois, l’île ne possède que très peu de ressources naturelles, mais la récente découverte de grand gisement d’aluminium dans les hautes-terres norroises pourrait redynamiser une économie très dépendante des cours internationaux du poisson.
Les cinq états Volcanien totalisent près de six billions d’€ de PIB, soit quarante-neuf mille euro par habitants en terme de PIB/hab, ce qui fait du Volcania l’un des plus riche continent au monde.

Culture

Langue

Colonisé par les Teutons et les Deltans pendant plusieurs siècles, le continent parle en très grande majorité le Deltan et le Celte.
Ce dernier est parlé par un peu moins de 60%, contre 40% pour le Deltan ; enfin, le Norrois, n’est parlé que par 1% de la population, uniquement dans la République norroise.
Avec seulement trois langues officielles dans cinq états différents, le Volcania possède une diversité culturelle faible.

Religion

Trois religions sont dominantes en Volcania : le Christianisme, le Sol Invictus ainsi que le Culte de l’Aigle, ces deux derniers n’étant pratiqués qu’au Saint Empire Constantin.
Le Queensland et une large partie du Commonwealth of Vulcania sont adeptes du christianisme protestant, dit réformé, alors que l’Aérius et la République norroise sont, au contraire Catholiques.


Bagde volcania.png   Portail de Volcania         Logo géographie.png   Portail de la Géographie