Vasel

De Wiki GC
Aller à : navigation, rechercher
Confusion.png  Ne pas confondre avec le Royaume de Vasel, division administrative du Vasel.
République des Royaumes de Vasel
Drapeau Vasel.png
Drapeau du Vasel
Armoiries Vasel.png
Armoiries du Vasel
Vasel orthographique.png
La République des Royaumes de Vasel (en bleu) dans le monde.
Devise nationale Virtus unita fortior
(deltan antique)
L'union fait la force (deltan)
Hymne national La Marche des Cantii
Fête nationale 23 avril : signature des édits royaux (1808)
Administration
Forme de l'État Monarchie constitutionnelle parlementaire
Roi François IV
Ministre des Affaires Générales Fabrice Bernier
Langue officielle Deltan
Capitale Maris Cantii
Géographie
Plus grande ville Saint-Martin en Leu
Superficie totale 937 648,34 km²
Superficie en eau 3,19%
Fuseau horaire UTC -10
Démographie
Gentilé Vaselois
Population totale 24 158 357 hab.
Densité 25,8 hab./km²
Économie
PIB nominal 1 067 milliards de ς
PIB nominal par hab. 44 207 ς
Taux de chômage 6,2%
Monnaie Cantii
Divers
Code ISO 3166-1 VAS, VA
Domaine Internet .va
Indicatif téléphonique +42
Lien sur le site GC

Le Vasel (Deltan : [vasɛl] ou [vazɛl]), en forme longue République des Royaumes de Vasel (Deltan : [ʁepyblik de ʁwa.jom də vasɛl]), est un pays d’Aldésyl du Sud. Le Vasel couvre une superficie de 937 648,34 km² avec une population de 24 millions d’habitants majoritairement deltanophone. Fruit d'une histoire politique longue et mouvementée, le Vasel est une monarchie constitutionnelle à régime parlementaire.

La devise de la République est depuis de très nombreuses années "Virtus unita fortior" traduit par "L'union fait la force".

Il a pour capitale Maris Cantii et pour langue officielle le deltan. Sa monnaie est le Cantii, divisible en Touraines. Son hymne national est La Marche des Cantii composé par le célèbre Simon Royer.


Symboles nationaux

Selon la constitution, le Vasel possède un drapeau unique, l’hymne national est " La Marche des Cantii ", la devise est " Virtus unita fortior " soit « L’union fait la force » en deltan.

Géographie physique

Situation

Rose des vents Sylvania Rose des vents
N
O    Vasel    E
S

Relief et climat

Mer et hydrographie

Paysages et nature

Histoire

Naissance du Royaume de Cantii

Expansion des Cantii de 556 à 750.
Duchés du 1er Royaume de Cantii.
Réplique d'un village vaselois du VIIIème siècle au musée national d'Iricourt

En 485, des réfugiés Dalaran, fuyant un empire devenant de plus en plus autocratique arrivèrent sur les rives de l'Aldésyl, en quête d'une nouvelle vie, ils s’installèrent à l'embouchure d'un fleuve qui deviendra plus tard le Leu et fondent la colonie de Maris Cantii.

En 556, la population de Maris Cantii approche les 200 000 habitants, et les frontières de ce que l'on nomme le royaume de Cantii arrive à ce stade.

Confronté aux barbares et autres peuples indigènes, le pays développe une grande tradition martiale, c'est ainsi qu'une petite noblesse d'arme commence a émergé. Entre l'année 570 et l’année 753, le royaume de Cantii est à l’apogée de sa puissance, continuant progressivement à « civiliser » les territoires longeant le Leu qui devient progressivement l'épine dorsale du royaume. Durant ces 2 siècles, par le glaive et la colonisation, le pays grandit et c'est en l'année 750, sous le règne de Théodore V, dis " le juste ", que le royaume est à son expansion maximal.

Malheureusement, Théodore avait 2 fils : François dit " le brave " et Louis dis " l’impassible ". François étant l’aîné, devait succéder à son père a la tête du royaume, c'était un homme qui ne portait que peu d’intérêt à ses devoirs de prince de sang, préférant les plaisirs de la chasse et de la cours. Mais il y avait un art qu'il maîtrisait fort bien, celui des intrigues, compensant ainsi ses faiblesses.

Louis qui doit devenir Prince était bercé, contrairement à son frère, dans les art politique et guerriers, il contribua énormément aux victoires militaires de son père. Malheureusement pour lui, les manigances de Louis lui volèrent presque tous les bénéfices et gloires de celles ci. Son surnom lui fut donné par la noblesse de cour, soulignant ironiquement son calme apparent envers cette situation.

Mais tout changea le 23 avril 753 quand Théodore V mourut d'une chute de cheval au cours d'une chasse. Le doute plane encore sur la possibilité d'un meurtre, car les circonstance de cette chute reste trouble, de plus le roi Théodore était un cavalier émérite, il semble en effet peu probable qu'il puisse chuter lors d'une ruade, mais c'est surtout le témoignage de Franck le beau, écuyer de son altesse qui apporte du poids à cette théorie.

" Alors que notre roy, montant son cheval le plus calme et docile, avançait d'un trot assuré dans son domaine. Mais c'est alors sans cri égard que son cheval se cabra et rua sans prévenir . Notre bon roy, surpris et désarçonner, chuta de tout son saoul au sol et se fendit la tête sur une pierre."

Il fut conduit sur les rives du Leu dans une petite bourgade au confluent de celui ci et de la rivière Evreuse du nom de Martin en Leu. Le roi y meurt après une courte agonie en présence de ces deux fils . Une expertise médico-légale fut pratiqué sur ces os en 1980 lors du déplacement de ces derniers vers le caveau royal et releva une forte concentration en mercure, bien supérieur à une exposition de l'époque ce qui accrédite encore un peu plus la thèse du régicide. Comme le veut la tradition, le lieu de décès d'un roi doit être renommer avec le préfixe Saint. La petite bourgade devient ainsi Saint-Martin en Leu.

À cette époque les 1 200 000 habitants du Royaume de Cantii, d’après les dernière estimations vie en campagne et est principalement concentré dans les activités agricoles, pastoral et de chasse. La principale ville est la capitale Maris Cantii avec une population totale de 250 000 a 300 000 habitants d’après les archives de l'époque, récit confortés par les fouilles archéologiques des 15 dernières années.

Le village typique de Cantii a une population moyenne de 80 a 100 habitants, souvent articulée autour d'un axe central, avec à proximité la demeure du seigneur, très souvent un seigneur d'arme, rang le plus bas dans la noblesse. L'habitat est fait de maison de mur de terre cuite et au toit de chaumes. Les animaux d’élevages partagent la maison en hiver permettant de conserver la chaleur dans celle ci la nuit. Autour de celle ci s'entend les champs et les pâturages exploités par les habitants qui, chose rare, n'était pas des serfs mais des hommes libres .

L'intérieur de ces maisons était fort simple, un foyer dans une pièce unique, avec des longue barrière en son centre pour séparer la zone habitable des animaux d'élevage. Le sol était constitué de terre battue, le mobilier était simple mais souvent de bonne facture, en effet la menuiserie était un art que les vaselois maîtrisent depuis toujours, et encore aujourd'hui de nombreux meubles du Vasel sont appréciés dans le monde entier . On trouvait pêle-mêle dans les maisons, des bancs, des tables, des coffres nommer huche, seul particularité, les lits était court pour dormir assis, la position allongée étant celle du mort, par superstition on évitait de dormir comme lui .

Dans les autres grand ville comme Épirac, qui comptait dans les 20 000 âmes, concentraient les différentes activités pré industriel et était principalement disposé le long du Leu qui était la principale voie de communication dans le royaume, la grande partie des marchandises transitant sur le Leu qui était navigable sur une grande partie de sa longueur et ce, presque toute l'année. De plus ses rives étaient très riche en terre noir provenant de la dernière grande glaciation et fournissaient une terre d'une grande qualité pour l'agriculture florissante. De plus, l'introduction du collier d'épaule et le développement d'une proto industrie métallurgique par la découverte de minerai de fers dans les montagnes Calypses permis la démocratisation de la charrue à soc.

Nous trouvions bien des des routes dans le royaume, mais leurs valeur étaient moindre pour le commerce que le Leu et servaient principalement au communication entre les duchés et la capitale ainsi qu'aux mouvements de troupes. Ces routes principales étaient au nombre de 4 et reliaient les duchés a la capitale. Elles étaient richement pavés à proximité de Maris Cantii pour ne devenir plus que de simples chemins de terre à sa destination.

La période des Glands

Célébrations du couronnement de François II

Suite à la mort de Théodore V, François fut couronné roi trois mois après ces événements dans le Palais royal de Maris Cantii lors d'une cérémonie fastueuse suivie de trois jours de célébrations dans la capitale où le vin et la nourriture sont offerts au peuple.

Son premier acte après les cérémonies, alors même que la fête populaire bat son plein, est de nommer son frère gouverneur de la province de Vasel. Cette région situé à l’extrême Est du pays est une terre rude composé de forêts, de pâturages et des grandes montagnes de la chaîne des Calypses. Toutes les personnes présentes à la cour comprennent parfaitement que cette nomination est un exil pour Louis qui ne réagis qu'avec une phrase que les chroniqueurs de l'époque ont rapportés dans plusieurs ouvrages :

" Oui mon frère... je pars vers l'Est, mais sachez que je ne sais où se situe la frontière entre l'Est et l'Ouest."

Louis pars le lendemain vers son exil accompagné des hommes qui lui étaient restés fidèles comme Cédric le barbu, le Duc de Barnola ainsi que Rodric le chevalier, ancien capitaine de la garde des offices, qui est alors la garde personnelle du roi.

Le début de règne de François le second se fait sans grande anicroche, préférant la vie à la cour, les banquets, la chasse et les plaisirs plus hédonistes, au affaires courantes délégant la gestion quotidienne à son premier intendant, le Duc de Cantii. On lui prête de nombreuses conquêtes féminines, certains historiens pensent même que François le second ne refusait pas non plus la présence de jeune garçon dans sa couche, bien qu'aucune preuve historique ne va dans ce sens. Cependant cette vie a rapidement mis à mal les finances du royaume: cadeaux à ses favorites, banquet quasi-quotidiens dans le Palais royal de Maris Cantii, importation de produits du monde; rien ne semblait trop luxueux pour lui. En l'espace de 3 ans, le trésor royal est vide.

Peinture d'un banquet royal durant le règne de François II

Afin de continuer son train de vie exubérant, François augmente brutalement les taxes. Ce choc touche aussi la petite noblesse à cause de l'augmentation de la rétribution royale. Cet impôt remplace les anciens tributs dut au roi et dont seul les grande famille en étaient exonérées. Cette augmentation provoque un début de grogne dans tout le royaume. Cet événement est considéré comme le commencement de la période des Glands dans les livres d’histoires. Le roi augmente d'année en année l'imposition afin de combler ses innombrables et grandissantes dépenses. Cependant la troisième année d'augmentation coïncida avec un long et dur hiver. Cet épisode hivernal gèle les sols durant de longs mois, rendant impossible toute culture et tuant les maigres plantes ayant réussit à germer. La situation ne s'aggrave pas seulement à cause des taxes mais surtout à cause de la rigueur implacable avec laquelle les percepteurs collectent les taxes ne laissant souvent aux pauvres paysans pas même une semence.

La population est réduite à manger du pain fait à partir de farine de glands, frappant aussi de plein fouet de nouveaux acteurs que sont la petite noblesse d'arme. On estime à prés de 750 000, le nombre de morts, presque 1/3 de la noblesse d'arme meurt elle aussi, un autre tiers fut contraint a l'exil pour ne pas avoir payer ces taxes ou tout simplement pour survivre.

Alors que la population se meurt de faim, que la maladie commence à ravagé le royaume, que la petite noblesse d'arme est purement et simplement décapitée; les fêtes au Palais royal sont de plus en plus luxueuses, le roi François fait importé des animaux des cités états qui allaient devenir le Kahan Astyd, des fruits et poissons exotiques des terres Kanaks. Certains chroniqueurs parlent aussi de combats à mort entre esclaves ou encore de véritables orgies réunissant les plus fidèles vassaux du roi et les plus belles jeunes filles et jeunes garçons du royaume, cependant, tout ces témoignages ne sont que peu crédibles étant donné leurs apparition après la chute du régime, relevant plus de la propagande afin d’asseoir le nouveau régime plutôt qu'une vérité historique.

La chute de François se prépare sur les rives du Leu, dans la province princière de Vasel, où Louis y est exilé depuis le début du règne de son frère ainé. L'une de ses premières mesure est de s'installer sur les rives du Leu dans la bourgade de Saint-Martin en Leu et d'y construire une place forte sur l'une des collines proche du confluant du Leu et de la rivière Evreuse. Rapidement, il cherche a étendre la puissance de son domaine en lançant de nombreuses expéditions le long du fleuve afin de d'explorer ce territoire encore sauvage. Il crée des comptoirs le long de ce dernier, nombre d'entre eux en sont devenue des villes de nos jours, comme par exemple Franc-Courgny qui était un comptoir dédié a la fourrure, particulièrement celle du castor de Vasel. Sa chasse intensive a quasiment conduit à l’extinction de l'espèce, et reste de nos jours une espèce protégée. Louis passe ainsi ces 3 premières années d'exil à engrangé argent et influence.


C'est alors que son frère lance sa politique d'imposition, Louis y voit une occasion de prendre la couronne. Il commence donc à lancer les préparatifs en prévision d'un conflit armé. Il nomme chef de sa garde en 575 Rodric, ancien de la garde des offices. D’après la légende Rodric aurait répondu avec enthousiasme à sa nomination :

" Sir, pas un homme libre de Vasel ne refuserait de prendre les armes pour vous."

Ce qui conforte Louis dans sa décision. Il demande ensuite au duc de Barnola, de rechercher de potentiels alliés dans tout le royaume. La situation est propice aux intrigues et les Duchés limitrophes du Domaine princier, soutiennent Louis, autant par peur du prétendant au trône que par aversion envers François. La famine s'abattant sur le royaume jette dans les bras de Louis une bonne partie de la noblesse d’arme fuyant la misère et la folie du roi à leurs yeux. Progressivement, toutes les conditions: hommes, matériels, nourritures, argents sont réunies afin de lancer la rébellion envers son frère le roi. Ainsi, le 15 mars 760, un coursier arrive aux portes du Palais de Maris Cantii avec une missive urgente pour le roi. Cette missive a disparu dans les limbes de l'histoire, cependant ses mots sont conservés par le Duc de Cantii.

" Mon cher Frère, il y a de cela 8 ans , vous ourdissez de sombres projets envers notre défunt père, le bon et sage roi Théodore . À ce moment, honte sur moi, je n'ai su empêcher votre vil machination. Mais en ce jour, alors que notre peuple se fait mécontent, que les flammes de la discorde suivent vos décisions, je ne puis, moi, fils de notre père, rester indifférent a leurs cris. C’est pourquoi je vais revenir à Maris Cantii et reprendre de vos mains le titre dont vous n'auriez jamais dû obtenir."

Lorsque François lit cette lettre, la légende raconte qu'il entra dans une telle colère que toute la ville entendit ses insultes envers son frère. Ainsi débute la première guerre civile qui déchira le royaume de Vasel, guerre fratricide dont les répercussions se retrouvent encore de nos jours .

Partie C

Partie D

Partie E

Politique

Organisation politique

Les ministères

Les ministères Les ministres
Ministère des Affaires Générales Fabrice Bernier
Ministère des Affaires Étrangères Auguste Lefebvre
Ministère de la Sécurité Publique Rémy Perrault
Ministère des Armées Maxence Dervaux
Ministère de la Justice Céleste Boudreaux
Ministère de l’Économie Amaury Flandin
Ministère de la Santé Publique Agnès Soyer
Ministère des Transports Stéphanie Fournier
Ministère de l'Industrie et du Travail Gaspard Pernet
Ministère de l'Enseignement Valérie Houdin
Ministère des Sports Auriane Deloffre
Ministère de la Culture Éva Gérin
Ministère de l'Agriculture et de l'Environnement José Peltier

Partis politiques

Politique étrangère

Organisation de l'État

Justice

Armée

Forces de Police

Sécurité civile

Entités et subdivisions spécifiques

Le Vasel est divisé en trois niveaux : la ville, le duché et le royaume.

Royaumes

Carte des 3 royaumes du Vasel.

Les Royaumes sont le plus hauts niveaux de division administrative du territoire. Pour partie héritières des anciens royaumes, les divisions actuelles datent de 1808. Ils sont au nombre de trois :

Les royaumes possèdent une assemblée qui gère notamment la gestion des lycées, des transports locaux tout comme le développement économique du territoire.

Duchés

Carte des duchés du Vasel.

Les Duchés sont le second niveau de division administrative au Vasel, il existe 12 duchés dont le Grand-Duché de Treveri qui est à la fois un royaume et un duché :

Villes

Les Villes sont une collectivité territoriale, consistant en un territoire administré par une municipalité, formée par un conseil municipal, le maire ainsi que, le cas échéant, un ou plusieurs adjoints. Elle constitue l'échelon de base des divisions administratives du territoire vaselois, certaines d’entre elles sont regroupées en métropole comme la Métropole royale de Maris Cantii englobant les villes autour de Maris Cantii jusqu'à Aubegnar. Les métropoles sont souvent considérées comme le niveau 2.5 de division administrative.

Société

Démographie

Langue

Enseignement

Religions

Santé

Médias

Sports

Le sport occupe une place particulière au Vasel, le pays occupe une place prépondérante dans les compétitions internationales notamment avec son sport porte-étendard, le hockey sur gazon, dont les Vaselois vouent une passion particulière, discipline dans laquelle ils évoluent au plus haut niveau mondial. Les sports les plus populaires sont le football, le tennis, l'athlétisme, le hockey sur gazon et le cyclisme.

Grâce à son géographie comprenant bon nombre de reliefs différents, le Vasel peut se targuer de pouvoir pratiquer une grand majorité des sports, du hockey sur gazon au baseball en passant par le biathlon.

Malgré une forte tradition sportive, le Vasel ne participe aux Jeux Olympiques que depuis 2018 lors des Jeux de Galax. Cette première participation est un grand succès avec une 1ère place (24 médailles d'or, 29 médailles d'argent et 34 médailles de bronze) confirmant la bonne santé sportive vaseloise.

La fédération de hockey compte plus d'1,3 millions membres, ce qui en fait la fédération la plus importante du Vasel mais également le moteur sportif du pays à travers sa domination continentale et mondiale.

Économie

Agriculture et agroalimentaire

Tourisme

Commerce et artisanat

Industrie

Énergie

Finance

Transports

Télécommunications

Culture

Architecture

Arts visuels et plastiques

Littérature et poésie

Arts du spectacle

Musique

· Augustin Deschamps, auteur-compositeur-interprète, 1926-2008

Cinéma

Gastronomie

Philosophie et science

Drapeau Vasel.png   Portail du Vasel         Logo géographie.png   Portail de la Géographie