Université Palesterg

De Wiki GC
Aller à : navigation, rechercher
Université Palesterg
Logo université palesberg 2018.png
Logo de l'Université depuis 2002
Histoire et statut
Fondation 1960
Forme
juridique
Université Nationale du Palais de Palesterg (UNPP)
Langue Deltan
Localisation
Campus Campus Palesterg I
Ville Galax
Pays Polaro
Chiffres-clés
Étudiants 36 251 (2018)
Divers
Membre de Universités de Galax
Site web palesterg.univ.pol
Lien sur le site GC
Lien sur le forum
Lien sur Squirrel

L'Université Palesterg est un établissement public multidisciplinaire de l'enseignement supérieur polarien. Elle spécialisée dans les sciences politiques, sciences économiques ainsi que dans les sciences humaines, tout particulièrement en histoire et géographie. Elle est l'université la plus reconnue ainsi que l'une des plus grandes du Polaro, et est de part son histoire un des symboles de la République. Accueillant 36 251 étudiants à la rentrée 2019, 12 146 sont d'origine étrangère ce qui représente environ 1/3 des effectifs totaux et cette proportion augmente chaque année.

Histoire

Ce vaste palais a été construit à partir de 1158 par les Deltans qui faisant de Galax la capitale du Gouvernat voulaient construire dans la ville un nouveau siège politique sensé symboliser tant leur puissance que l'instauration d'un État central fort. Les travaux sont terminés en 1436 ce qui permet d'accueillir la famille royale du Lagos en grande pompe en 1442, aboutissant deux ans plus tard à la signature du Traité de Prismérie qui rattache l'île au Polaro.

À la Révolution en 1778, le palais est déserté par les autorités avant de tomber aux mains de la foule qui mettent fin à la dérive autoritaire du régime. Avec l'instauration de la Seconde Fédération, le Palais Palesterg redevient la résidence officielle du gouvernement mais un nouveau bâtiment est en construction car Palesterg est jugé trop grand face à la décentralisation fédérale.

La proclamation de la République déplace le siège du gouvernement dans le tout juste construit Palais Rotemberg, une des premières décisions du tout premier président de la République Charles Fiel est d'ouvrir le Palais Palesterg afin d'y former la future élite républicaine en transformant le lieu en université.

Occupé par les Goldcityiens lors de la Grande Guerre, l'ensemble des enseignements reprend à la fin de la dictature d'Antoine de Chrome en 1949.

Implantation

Le Palais Palesterg, avec au fond à gauche la coupole du Palais Rotemberg et à droite une vue sur l'Arc de Triomphe, le Parc Kalos et le Centre d'Affaires de Picadilly.

Le campus de l'université Mégalipoli I accueille aussi le siège des Universités de Mégalipoli. Cette grande tour bâti au milieu du canal est l'icône des universités de la ville.

Composition et enseignements

Budget et effectifs

Étudiants étrangers

De part sa forte notoriété internationale, Palesterg accueille chaque année des dizaines de milliers d'étudiants d'origine étrangère pour tout ou partie de leur cursus. Malgré son autonomie de gestion, des quotas sont attribués par le ministère de tutelle de l'établissement, car il s'agit d'un des leviers importants de la Politique « du phare » mise en avant par l'État depuis les années 1990. Ce système, parfois critiqué comme symbolisant l' «instrumentalisation du savoir», est défendu par le gouvernement comme étant au contraire au service de la renommée de l'université en en faisant un sujet important de sa diplomatie, notamment lors des visites d'États.

Pays d'origine des étudiants Total Pourcentage du total Commentaire
Modèle:Pays 0 0 %
Total étrangers 12 146 33,51%
Polariens 24 105 66,49%
dont Prismérie 1444 3,98% Les prismérois ont un concours spécifique pour intégrer l'Université, ce qui garanti une représentativité du TOM polarien dans la plus prestigieuse université de la capitale métropolitaine.
Total global 36 251 3,25 %

Budget

Recherche

Chaque laboratoire dispose de sa propre revue scientifique, dont les meilleurs articles sont ensuite compilés dans les Cahiers universitaires de Palesterg.

Publications

Éditions Palesterg

L'Université de Palesterg dispose de sa propre maison d'édition ce qui lui permet d'éditer elle même les ouvrages de ses enseignants. Le nombre de tirage est relativement limité par série, bien qu'il arrive que certains ouvrages se vendent à plus de 5 000 exemplaires pour des ouvrages rencontrant un succès au delà du monde de l'enseignement supérieur.

En plus de publier les thèses de ses doctorants, les Éditions Palesterg sont également réputées pour leurs manuels rédigés par leurs équipes pédagogiques et qui sont utilisés dans tous les autres centres universitaires du pays.

Cahiers Universitaires de Palesterg

Cahiers universitaires palesberg.png

Les Cahiers Universitaires de Palesterg, souvent raccourci en CUP, sont une revue faisant état des dernières recherches réalisées par les différents laboratoires de l'établissement. Elle est éditée en deltan depuis septembre 1999. Il arrive parfois que des articles provenant d'autres universités, du Polaro comme d'ailleurs, soit republiés ou traduits afin de leur faire gagner en notoriété.

Depuis 2017, un partenariat avec le journal Le Malehti permet au quotidien de republier certains articles pour les porter à la connaissance du grand public. Bien que peu fréquentes et remise en cause par certains chercheurs, ces transmissions sont présentées par le média comme par l'administration de l'université comme un moyen de « mettre en avant la recherche polarienne en montrant son utilité face aux enjeux du quotidien ». De plus, plusieurs enseignants - comme Alberta Kalesteno par exemple - sont régulièrement consultés par les journalistes afin d'apporter une expertise à leurs papiers.

Derniers articles :

Personnalités liées

Enseignants

Anciens élèves notables

Notes et références