Traité de l'Aldésyl pour le Commerce et l'Organisation Scientifique

De Wiki GC
Aller à : navigation, rechercher
Icone-boite.png   Cet article est une ébauche.
Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant. Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé quand l'article comporte assez de renseignements encyclopédiques.
Traité de l'Aldésyl pour le Commerce et l'Organisation Scientifique
Logo TACOS.png
Ortho TACOS.png
Les États membres du Traité de l'Aldésyl pour le Commerce et l'Organisation Scientifique.
Devise : Plusieurs pays, un seul continent
Situation
Création 2018
Type Entente continentale sur le libre-échange et la recherche scientifique.
Langue
Organisation
Membres
Missions
Objectifs Aérospatial, Santé, libre-échange économique.
Lien sur le site GC
Lien sur Squirrel

Le Traité de l'Aldésyl pour le Commerce et l'Organisation Scientifique, autrement appelé TACOS, est un traité signé par 5 pays en 2017: le Kahan Astyd le Royaume de Mapete,l'Aldérico, la Sylvania et l'Euromed. Il a pour but de développer la coopération scientifique entre les pays de l'Aldésyl, de développer le libre-échange entre les pays membres.

Le Vasel rejoint l'organisation en 2018 puis Prince Edward Island et l'Isøen en 2019. En 2020, de nouveaux pays aldésyliens rejoignent l'organisation avec la Rédanie, le Buikland et le Marhaban. Le TACOS a vocation a faire naître une coopération continentale plus poussée notamment sur le plan de la Défense, de l’Économie. Le but est de faire parler de l'Aldésyl et de ses pays pour qu'il ne soit plus relayé comme un continent "inactif" suite à son redécoupage.


Principes

Commerce

Le commerce, au sens large du terme, est la première priorité des pays membres à savoir la signature de traités commerciaux en commun. La baisse des droits de douanes, le libre-échange sont les premières actions continentales que les pays ont pu mettre en place. D'autres coopérations sont prévues comme les échanges de marchandises, la spécialisation économique de chaque pays ou encore une politique commerciale commune sur les relations à avoir avec tel ou tel pays.

Coopération scientifique

Loupe Wiki GC 2020.png Article(s) détaillé(s) : Agence Spatiale Aldesyl

La coopération scientifique dans son ensemble est un principe fondamental permettant le développement d'une recherche continentale sur plusieurs domaines (conquête spatiale, recherche de vaccins contre les cancers, le sida...), mutualisant les budgets des différents pays. Les ressources humaines, pour ne pas dire chercheurs ou étudiants des différents pays, peuvent combiner leur effort sans avoir de modalités administratives contraignantes par rapport à leur nationalité (problèmes de passeport, droits de douanes etc...). La création d'un "passeport scientifique" pour l'ensemble des chercheurs est en cours de développement.

De nombreux domaines comme la robotique, l'industrie, la biologie, les nanotechnologies, l'armement, l'informatique sont aussi concernés par cette coopération ainsi que de nombreux partenariats entre les universités des différents pays.

Fonctionnements

Le TACOS n'est pas une organisation législative ni éxécutive, elle est totalement apolitique et indépendante. C'est une assemblée coopérative où les pays membres se réunissent pour les sciences et le libre -échange au moins 1 fois par mois. Lorsqu'une idée est émise par un pays membre, l'assemblée se réunit et vote cette proposition mais son rôle s'arrête précisément ici pour l'instant.

Le reste de l'organisation est composé de "Chambres": la Chambre des Commerces qui traite principalement du libre-échange entre les pays et des tarifs douaniers entre eux. La Chambre Scientifique , composée uniquement de scientifiques des différents pays et qui traite des différents domaines scientifiques du TACOS.

l'Assemblée du TACOS est composée des membres des deux chambres: économistes et scientifiques envoyés par les politiques (secrétaire d'état aux affaires aldelsyliennes par exemple ou ministre des affaires étrangères...). L'Assemblée n'a qu'un but: être apolitique tout en développant le commerce et les sciences au niveau continental. Si la politique venait à s'en mêler, le Traité serait remis en cause et devrait évoluer avec un accord de l'Assemblée du TACOS. Il n'existe pas de charte ou de règles précises si ce n'est que les pays continentaux se doivent assistance et entraide dans les sciences et le commerce continental.

Financement

Le budget alloué au TACOS varie selon les pays membres:

pays membres Budget alloué au TACOS (en crédit gécéen)
Texte de la cellule Texte de la cellule
Texte de la cellule Texte de la cellule
Texte de la cellule Texte de la cellule
Texte de la cellule Texte de la cellule
Texte de la cellule Texte de la cellule
Texte de la cellule Texte de la cellule
Texte de la cellule Texte de la cellule
Texte de la cellule Texte de la cellule
Texte de la cellule Texte de la cellule

Pays-Membres

Pays fondateurs

Ces trois derniers, bien que fondateurs, ont souhaité avoir un statut d'observateur suite à leur statut particulier de pays sanctuaire.

Autres membres

Compétences

Sciences

Programme de vaccination contre le chikungunya

Conquête spatiale

Dans le cadre d'un programme spatial continental, de nombreux pays tentent de développer leur connaissance sur le système solaire gécéen et de comprendre les mécanismes de l'espace. Objectif: l'exploration, lobservation de l'ensemble des phénomènes spatiaux.

Il existe tout un réseau d'établissements favorisant le domaine, de l'astronomie à l'industrie spatiale, toutes les bonnes volontés sont les bienvenues de la part des pays membres.

Observation spatiale
Loupe Wiki GC 2020.png Article(s) détaillé(s) : Observatoire Hui Fetia

Le Royaume de Mapete a développé l'observation spatiale depuis longtemps: l'Observatoire Hui Fetia est le plus gros exemple.

Production de matériel

Dans l'optique d'explorer un jour l'espace ou de renforcer la recherche spatiale, la Sylvania s'occupe de construire des zones industrielles parmi lesquelles des entreprises aérospatiales peuvent fabriquer du matériel pour la conception de navette spatiales, la construction d'un télescope.

Recherche universitaire
Loupe Wiki GC 2020.png Article(s) détaillé(s) : Campus Universitaire Menvic-St Lambert, Réseau Universitaire de Menvic

La Sylvania se propose pour axer ses réseaux universitaires vers la recherche et exploration spatiale pour former de futurs astronautes, planétologues ou cosmologues en devenir.

Commerce

Accord sur les Produits issus de la Recherche et Exploration Spatiale (APRES)

le APRES est le traité de départ concernant la branche aérospatiale du TACOS. Par défaut, les pays membres en sont signataires en entrant dans le TACOS. Il s'agit de faciliter le transit de marchandise pour les produits issus de la recherche et exploration spatiale. Autrement dit, il n'y a pas de taxes douanières entre les pays membres pour ce type de produits. Cela concerne l'industrie aérospatiale et ses sous traitants, l'échange de technologies scientifique et technique. Le traité a pour but d'accélérer la recherche et l'innovation sur ce domaine en levant les barrières douanières empêchant le transit de ce type de marchandise. Il s'agit également de spécialiser les pays sur la production industrielle du projet. Ce traité date de 2017.

Projets

  • Politique commune concernant la conquêtes spatiale et les sciences en général.
  • Baisse des taxes douanières dans l'ensemble des pays membres (préférence communautaire), libre-échange entre les pays-membres.
Bagde aldesyl.png   Portail de l'Aldésyl         Logo politique.png   Portail de la Politique         Logo économie.png   Portail de l'Économie         Science.png   Portail de la Science