Theide

De Wiki GC
Aller à : navigation, rechercher
Icone-boite.png   Cet article est une ébauche.
Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant. Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé quand l'article comporte assez de renseignements encyclopédiques.
Theide
Blason
Armoiries de Theide.
Administration
Pays DrapeauMandelsy.jpg Mandelsy
Province Drapeaux provinces appartagne.pngProvince d'Appartagne
Conté Conté du Theidois
CGETM 0101001
Maire Emilien de Theidassan
Mandat 2021-2027
Devise Moenia fallunt hostem[1][2]
Démographie
Gentilé Theidois (oises)
Population
municipale
10 541 213 hab.

Theide[3] est la ville la plus peuplée de Mandelsy et la capitale économique du pays. Elle fut pendant de nombreuses années la capitale politique avant d'être remplacée par Elsonburg en 1848, puis par Valaxtine sur Choisille en 2015.

La ville de Theide a une histoire qui remonte à la colonisation Aurinéenne de l'Océania. Theide était à cette époque un comptoir marchand Porthossien. Par la suite, la ville s'est développée sur les différentes îles présente dans l'estuaire de La Choisille : Fortheide Isle, Sudeide Isle et Leistheide Isle.

Aujourd'hui l’agglomération compte plusieurs gigantesques bidonvilles, de grandes zones industrielles spécialisées dans la construction de dirigeables et le traitement des déchets. Theide s'appuie également sur un grand port - le plus important de Mandelsy - et un dense réseau ferroviaire permettant de relier les principales villes de la côte Ouest du pays.

Les habitants de Theide sont appelés les Theidois et les Theidoises.

Localisation

Rose des vents Aulans Rose des vents
Détroit du Peacksburg N Siva sur Choisille
Ruchisne
O    Theide    E
S
Vernousifonly

Morphologie urbaine

Schéma d'une ville mandelsienne de l'Ouest comme Theide

Theide est divisé en 4 grandes parties : Fortheide Isle, Sudeide Isle, Leistheide Isle et Cunticità. Fortheide Isle correspond à la cité originel de Theide. Sudeide Isle est occupée à 75% par le nouveau port de Theide. 10% sont consacrés aux infrastructures dédiées au tramway et les 5% restant sont des zones d'habitat précaires. Leistheide Isle est aujourd'hui occupée par la gare et l'aéroport. Enfin Cunticità correspond à la partie continentale de la ville. On y trouve entre autre : hippodrome, la gare TGV, le quartier olympique, de nombreux quartiers d'habitat précaires ainsi qu'une vingtaine de cités très densément peuplées appelées Nokwille[4]

La ville de Theide mélange le style haussmannien avec des restes de l'époque médiévale. Ainsi, si la plupart des bâtiments sont d'architecture humsamsannienne, la présence des remparts et de la citadelle renvoient à l'époque médiévale. Cette hétérogénéité de l'architecture vient du grand incendie de 1848 lequel détruisit tous les bâtiments médiévaux (essentiellement des maisons à colombage) à l'exception des constructions faites de pierre. Ainsi, les remparts, les différentes tour d'Helnes ainsi que certains temples et lieux de cultes sont les seules constructions hérités de l'époque médiévale.

Comme d'autres villes mandelsiennes, Theide n'a pas été transformée par l'apparition de l'automobile. Celle-ci étant restée très marginale en Mandelsy et complètement interdite en 2015 avec le plan EDEM. Bien que la ville reconstruite après 1848, voit apparaître de grands boulevards, ceux-ci sont essentiellement destinés aux transports hippomobiles et à visée sanitaire.

Fortheide Isle

Fortheide Isle correspond à la cité originel de Theide. Toute l'île est cerclée de remparts. Autrefois utilisés pour la défense contre d'éventuels ennemis, ils protègent aujourd'hui la ville des attaques de la mer. Fortheide est organisé autour de deux grandes places en forme d'étoile à huit branches. De ces places partent des avenues qui irriguent toute l'île.

En termes de transport, plusieurs lignes de tramway traversent Fortheide et sont utilisées tant pour le transport de voyageurs que pour le transport de marchandise d'un port à l'autre ou d'un entrepôt à l'autre.

De nombreux monuments sont présents dans cette partie historique de la ville : Grande Arène de Theide, Citadelle de Theide, Porte de Fortheide, Jdom du premier souffle, Grand temple Jalumaï, Tours d'Helnesse, Hôtels des confédérations marchandes, Université de Theide ...

Sudeide Isle

Leistheide Isle

Cunticità (partie continentale)

Cunticità, désigne la partie continentale de la ville. Elle est constituée de plusieurs sous-ensembles : le quartier olympique, les quartiers d'habitat insalubre, les nokwilles et les champs à flanc de falaise.

Une partie de ces quartiers sont traversés par des cours d'eau. La zone continentale dans laquelle s'est implantée Theide une zone anciennement marécageuse constituant le delta de La Choisille. Cette zone a été asséchée au fil de siècles grâce à un dispositif de digues. Quelques "rioles", petits cours d'eau annexes à La Choisille ont été conservés et traversent la partie continentale de la ville.

Le quartier olympique

Le quartier olympique a été construit entre 2012 et 2016 en remplacement du plus grand Nokwille de Theide (voir ci-dessous). Situé sur le continent juste avant le pont menant à Fortheide, il s'agit d'un quartier construit dans le style haussmannien et caractérisé par un grand nombre d'infrastructures sportives (stade olympique, gymnase olympique, dojo, hippodrome, arène beach volley...). La gare TGV ainsi qu'un modeste quartier d'affaires viennent compléter les infrastructures. Au Nord et à l'Est le quartier est délimité par un vaste parc isolant ce quartier moderne des habitats insalubres. Au sud, ce sont les voies de chemin de fer menant à la gare centrale de Theide qui bornent le quartier. Enfin à l'Ouest la plage du Cartcato offre une vue imprenable sur les remparts de Fortheide.

Ce quartier regroupe environ 40 000 habitants et autant d'emplois. Ces derniers étant plutôt des emplois qualifiés dans les bureaux ou le commerce.

Outre la gare TGV, le quartier est également traversé par plusieurs lignes de tramway ainsi que par deux lignes de métro.

Les Todhvilles

La majeur partie du continent est couvert par de l'habitat insalubre constitué d'habitations faites de tôles, de terre ou de matériaux récupérés dans les décharges. On nomme ses quartiers "Todhville". Au sein de ces quartiers on note également des constructions plus pérennes : usines, immeubles de logements parfois de grande hauteur, commerces et quelques services publics. La majorité de ces bâtiments sont peu entretenus si bien qu'ils présentent un aspect fortement dégradé[5].

On note la présence de grandes "barres" de logements. Celles-ci ont été construites dans les années 1960 à une époque où la municipalité à entrepris d'éliminer les bidonvilles en fournissant des logements décent à l'ensemble des theidois. Faute de crédits suffisant, le processus n'a pas été mené à son termes si bien que coexistent aujourd'hui ces logements et les bidonvilles. Ces derniers s'étant depuis étendu jusqu'au pied des nouveaux immeubles lesquelles avaient été dégagés dans le cadre de leur construction. Les différentes tours d'habitation paraissent ainsi noyées dans les bidonvilles.

Près de 8 Millions de personnes vivent dans ces quartiers d'habitat insalubre.

Les Nokwilles

Un Nokwille est le nom donné à un quartier très densément peuplée mais de superficie limitée (souvent entre 2 et 3 hectares[6]). Ce sont des quartiers qui échappent complétement à l'autorité de la Mairie et qui sont autogérés. Ainsi, l'urbanisme y est complétement anarchique et les quartiers sont caractérisés par une juxtaposition de bâtiments. Les logements sont généralement très petits, n'ont pas accès à l'eau et pour la grande majorités sont dépourvus d'un accès à la lumière naturelle. Les couloirs des immeubles sont reliés entre eux comme un réseau de ruelles en trois dimensions.

N'étant pas contrôlés par les pouvoirs publics, ces quartiers sont le lieu privilégiés pour les trafics en tout genre, les activités illégales, le commerce illicite... Si on note la présence de commerces et d'usines, les services publics sont absents des Nokwilles.

L'actuel quartier olympique était avant 2012 le plus grand Nokwille du pays. Il regroupait près de 400 000 habitants soit dix fois plus que le quartier qui l'a remplacé. Considéré comme une zone de non droit, il a été décidé de le raser afin de construire les infrastructures nécessaires à l'accueil des jeux olympiques en 2016.

Les Nokwilles regroupent 1,2 Million d'habitants sur une surface cumulée d'environ 1km carré[7].

Histoire

Économie

Theide est la capitale économique de la Mandelsy. La ville compte un grand quartier d'affaires, plusieurs zones de bureaux et de nombreux quartiers industriels.

Le quartier des affaires

Le quartier d'affaires de la gare

Le quartier d'affaires de la gare TGV

Les sièges des confédération marchandes

Les ports

Économie souterraine

À Theide, l'économie souterraine est très développée et la majeur partie des habitants de la partie continental y participent directement ou indirectement. Cette économie a essentiellement lieu dans les Nokwilles, ces quartiers compacts dans lesquels la densité de population est extrêmement élevée. On dénombre une vingtaine de quartier de ce type dans toute la partie continentale de la ville.

Politique

Liste des Maires

Prénom Nom Mandat Tendance politique
Emilien de Theidassan 2015-2021
2021-2027
Royaliste (2015-2021)
Union Républicaine Libre (2021-2027)

Résultats des élections municipales 2021

Parti Résultats % Nombre de siège
Union des Républicains Convaincus
6.16% 16 / 271
Ligue l’Ouest
34.25% 92 / 271
Union Républicaine Libre
6.63% 17 / 271
Mouvement de Libération de Karl Silver Stone
16.1% 43 / 271
Union des Conservateurs de l’Ouest et du Sud
34.24% 92 / 271
Sièges citoyens
2.27% 11 / 271
Nuls
0.35% //

Transports

Métro

Ligne 1

      Stations Commune, quartier Correspondances et commentaires
    Sudeide Isle Theide, Sudeide Isle
    Aérogare Theide, Leistheide Isle
    Decardo Theide, Fortheide Isle
    Sud CBD Theide, Fortheide Isle
    Nord CBD Theide, Fortheide Isle
    Terminal ferry Theide, Pold Isle

Ligne 2

      Stations Commune, quartier Correspondances et commentaires
    Citadelle Theide, Fortheide Isle
    Quais du port Theide, Fortheide Isle
    Nord CBD Theide, Fortheide Isle
    Porte de la Citadelle Theide, Fortheide Isle

Ligne 3

      Stations Commune, quartier Correspondances et commentaires
    Aéroport Theide, Leistheide Isle
    Gare centrale Theide, Leistheide Isle
    Halles Theide, Fortheide Isle
    Hotel Rob'Gimeck Theide, Fortheide Isle
    Porte de la Citadelle Theide, Fortheide Isle
    Gare TGV Theide, Cunticità - Quartier Olympique

Ligne 4

      Stations Commune, quartier Correspondances et commentaires
    Theide,

Tramway

  Terminus Ouverture Fréquentation Commentaire
10 1950, Ligne exploitée avec des Utadis 222, 330, 340 et 351
11 1895, Ligne exploitée avec des Utadis 222, 330, 340 et 351
12 1895, Ligne exploitée avec des Utadis 222, 330, 340 et 351
13 1950, Ligne exploitée avec des Utadis 222, 330, 340 et 351
21 2015, Ligne exploitée avec des Utadis 734 et 745
22 2016, Ligne exploitée avec des Utadis 734 et 745
23 2018, Ligne exploitée avec des Utadis 734 et 745
24 2016, Ligne exploitée avec des Utadis 734 et 745
25 2019, Ligne exploitée avec des Utadis 734 et 745

Les lignes de Fortheide sont exploitées avec du matériel ancien acheté auprès de l'entreprise Océania Rail (1 Utadis 222, 10 Utadis 330, 50 Utadis 340 et 12 Utadis 351). Les lignes continentales sont exploitées avec du matériel plus récent : 67 Utadis 734 et 113 Utadis 745. Le réseau compte également une flotte de tram de fret exploités sur Fortheide et composées de 4 Utadis 3C2, 8 Utadis 3C4 et 5 Utadis 3C6.

Réseau Express Interurbain

  Terminus Ouverture Fréquentation Commentaire
E1 Gare centrale ↔ Gare du nord 2015 Ligne reliant la gare centrale à la gare du Nord par le réseau ferré classique
V Gare centrale de Theide ↔ Gare centrale de Valaxtine 2016 Ligne TGV reliant Theide à Valaxtine intégrée au réseau interurbain de la ville. Les trains se stationnent sur la voie 9¾ de la gare centrale de Theide, et sur la voie 11 à Valaxtine
A Gare du nord ↔ 1898 Ligne nord
B Gare centrale de Theide ↔ Corbon plage 2015 Ligne sud
D Gare centrale de Theide ↔ Arnay - Bec d'estuaire 2018 Ligne de l'estuaire de la Choisille

Infrastructures

Gare centrale de Theide

La gare centrale de Theide est construite au cœur de Leistheide Isle. C'est le premier grand bâtiment à avoir été construit sur cette île dans les années 1870. Auparavant un embarcadère permettait aux passagers de monter à bord des trains. Avec l'extension du réseau dans la 2ème moitié du XIXème siècle, l'embarcadère devient vite trop peu capacitaire. Il est décidé en 1867 de le détruire et de le remplacer par une gare moderne. Celle-ci est achevée en 1872, après 5 ans de travaux. Bien que ce soit un terminus, sa configuration beaucoup plus proche de celle d'une gare traversante a permis d'ajouter des voies au cours du temps. Initialement, pourvue de 4 voies et 4 quais, la gare centrale de Theide compte aujourd'hui 16 voies pour 23 quais.

Au fil du temps, l'environnement alentour s'est construit, restreignant l'espace disponible pour l'extension de la gare. De plus, une partie des ateliers est située à l'extrémité ouest de la gare, rendant particulièrement difficile sont exploitation aujourd'hui. Pour gagner en capacité, les quais ont été découpés en plusieurs sections. Par exemple le quais N°1, comprend quatre section numérotées de la manière suivante : 1 (ou 10/4, prononcé zéro sur quatre), 11/4 (pronconcé un sur quatre, ou plus souvent un quart), 12/4 et 13/4. Cette numérotation atypique est régulièrement l'objet de calembours dans la culture populaire.

La gare de Theide accueille tout types de trains. Seuls les trains à grande vitesse sont peu présents (ceux-ci sont majoritairement orientés vers la gare TGV à proximité du quartier olympique). Pour des raisons d'exploitation, les quais ne sont pas réservées à une ou plusieurs destinations à l'exception des quais portant le numéro 9. Ainsi le quai N°9 (parfois appelé quais N°90/4) accueille les trains du REI-D, le quai N°91/4 une partie des trains du REI-B, le quai N°92/4 les trains du REI-E1 et le quai N°93/4 les trains du REI-V.

Patrimoine

Arène de Theide

Architecte : Albus Dimbledorus

Porte de la citadelle

La porte de la citadelle de Theide est l'entrée historique de la ville. C'est un complexe de murs d'enceinte et de tours datant de l'époque médiévale. Cet édifice à été construit au XIème siècle en même temps que le mur d'enceinte principal. Le complexe sécurise l'entrée de la ville par la terre en entourant sur une partie le pont d'accès. La porte à été construite de telle manière à ne pas pouvoir être atteinte par la côté avec des engins de projection (trébuchets par exemple). Jusqu'en 1848, aucune intrusion dans Fortheide ne s'est faite par cette porte.

Le monument est de nos jours visitable et a perdu sa fonction défensive. Un vaste parc remplace les anciennes cours militaire au sein des fortins. La porte de la citadelle est classée à l'inventaire des monument historiques mandelsiens.

Citadelle de Theide

Caractérisée par une petite colline, l'emplacement de la citadelle de Theide correspond aux premières implantations des colons aurinéens sur les côte mandelsiennes. Au fil du temps, la colline a été fortifiée et plusieurs enceintes ont été bâtis formant plusieurs niveaux d'habitations au sein de la citadelle. Les murs actuels ont été construits à la fin du VIIIème siècle et ont été rénovés plusieurs fois depuis. Vers le XIème siècle la ville commence à s'étendre sur le reste de Fortheide amoindrissant l'importance de la citadelle. Néanmoins, celle-ci en tant que place la mieux fortifiée de la ville, reste le lieu de villégiature du seigneur ou des Maires lors des périodes républicaines.

L'incendie de 1848, détruit la quasi totalité des bâtiments médiévaux présents dans les différents niveaux de la citadelle. En revanche, le murs fait de pierre restent en assez bon état. Lors de la reconstruction, certains niveaux sont abandonnés et transformés en jardin. Le niveau le plus élevé est quant à lui reconstruit avec des bâtiments plus modernes caractéristiques de la fin du XIXème siècle.

Hôtel Civalilles

Historiquement situé dans la ville de la Pointe, la famille De Civalilles déménage son siège dans la ville de Theide en 1865, lors de l'age d'or du grand royaume de Mandelsy. Cela répondait aussi à une volonté du roi de l'époque qui souhaitait pouvoir avoir un contrôle accru sur les confédérations marchandes. Par ailleurs, la ville de Theide était également le centre du commerce de la Mer d'Ivanoa et à ce titre le transfert des sièges des confédérations dans cette ville leur permettait d'être au cœur du commerce.

L’Hôtel Civalilles, est constitué de l'hôtel principal, bâtiment d'accueil et résidence de la famille Civalilles. Ce bâtiment est caractérisé par sa coupole relativement disproportionnée par rapport au dimensions du bâtiment. Un bâtiment de bureaux jouxte ce bâtiment principal. Derrière une vaste terrasse ombragée est aussi utilisée comme salon de réception. Sous cette terrasse se trouvent les archives de la confédération. Un entrepôt et une aire de chargement en lien avec le tramway sont également accolés au complexe. Enfin un quais de chargement au niveau du port est également présent.

Sports

Loupe Wiki GC 2020.png Article(s) détaillé(s) : Jeux olympiques d'été de Theide 2016

Football

Theide possède un club de football : le FC Theide. Celui-ci s'entraine et joue ses matchs dans le stade olympique de la ville.

Judo

Theide possède de multiples écoles de judo indépendantes. À la différence des clubs des autres grandes villes du pays, les différents clubs theidois n'évoluent pas au haut niveau.

Jumelages

En Mandelsy, les jumelages étaient peu répandus jusqu'à l'avènement de la septième République. Dans la première année de la République (2022), le gouvernement lance une campagne de jumelage. Pour renforcer les liens entre communes que chacune soit jumelée avec au minimum deux autres communes du pays. Des jumelages internationaux sont conclus dans le même temps.

Notes et références

Notes

Logo CXXL.png  Cette ville a été réalisée par Vallamir sur « Cities XXL ».

Voir aussi

Références

  1. Hors RP : devise de la ville de Saumur
  2. Une muraille en impose à l'ennemi en référence à l'imposante muraille qui entour le centre-ville de Theide et qui n'a jamais été prise.
  3. Hors RP : le nom de la ville a été choisit en hommage à Nelson Mandela, alors souffrant au moment de la création du pays à l'été 2013. Nelson Mandela est mort en décembre 2013.
  4. Hors RP : Ce nom est une référence à la citadelle de Kowloon dont la densité de population dépassait 1,25 Million d'habitants par kilomètre carré (50 000 habitants sur 0.26 km²) et dont ces quartiers s'inspirent. Ce nom peut aussi être vu comme une référence aux township d'Afrique du Sud.
  5. Hors RP : Cette partie de la ville est fortement inspirée des mégalopoles d'Amérique du Sud comme Rio de Janeiro ou Sao Paolo
  6. soit l'équivalent de 2 à 3 terrains de football
  7. Densité observée dans la citadelle de Kowloon, dont s'inspirent ces zones
Drapeau Mandelsy.png  Portail de la Mandelsy         Logo géographie.png   Portail de la Géographie