Royaume de Mapete

De Wiki GC
Aller à : navigation, rechercher
Homonymie.png  « Mapete » redirige ici. Pour les articles homonymes, voir Mapete (homonymie).
Confusion.png  Ne pas confondre avec la capitale du pays, Mapete.
Royaume Tribal de Mapete
Drapeau Mapete.png
Drapeau officiel du royaume
Blason12.png
Héraldique
Mapete orthographique.png
Le Royaume de Mapete (en rouge) dans le monde.
Devise nationale Mapete, tula'i ma sisi ia lau fu'a, lou pale lea!
Fête nationale 14 Juillet : Fête Nationale (14 juillet 1939)
Administration
Forme de l'État Monarchie constitutionnelle parlementaire et élective
Koa Ke Alii Onaku Kawazulu (mandat de 4 ans)
1 er Ministre Maria Stratius
Langue officielle Celte , Langues Mapétiennes, Deltan
Capitale Mapete
Géographie
Plus grande ville Huarere, Waïkiki, Nuku Alofa
Superficie totale 28.337km²
Fuseau horaire UTC +3
Démographie
Gentilé Mapetien, Mapétienne
Population totale 3 762 050 hab.
Densité 132.76 hab./km²
Économie
PIB nominal 49,68 milliards de CG
Taux de chômage 10,2%
Monnaie Tiki
Divers
Code ISO 3166-1 MAP, MK, MTK
Domaine Internet .mp
Indicatif téléphonique +20

Le Royaume de Mapete (en forme longue le Royaume tribal de Mapete) est un état archipélagique du nord de l'Aldésyl. Ses voisins sont le Queensland à l'est, le Kahan Astyd et l'Alderico à l'ouest, l'Euromed, la Sylvania au sud. Le pays est constitué d'un archipel (l'archipel Tokelau) et de 2 îles isolées (Nuku Alofa et Tautu). C'est également un des pays les plus petits du monde GC juste derrière la République norroise. Ses habitants sont appelés les Mapétiens et sont d'origine Aldereks, le pays a adopté une politique pacifiste et écologiste depuis 2018. C'est également le seul pays au monde à ne pas posséder d'armée officielle. Autre particularité, Mapete est aussi un paradis fiscal, judiciaire et bancaire.


Sommaire

Géographie

Le Royaume de Mapete est un pays situé dans la Mer Médigécée à l'est-nord-est du continent Aldésyl.

Rose des vents Mer Médigécée Rose des vents
Kahan Astyd
Alderico
N Queensland
O    Royaume de Mapete    E
S
Sylvania
Euromed

Territoires

Searchtool.png Article(s) détaillé(s) : îles de Mapete

Les territoires de Mapete sont essentiellement constitué d'îles qui sont également des Etats fédérés comme entité administrative. Il en existe 7: Malapo, Kinuvu, Kaohé, Tahaa, Orohéna, île de Nuku Alofa et Tautu. Les premières sont concentrées dans un archipel appelé Tokelau tandis que les deux dernières sont des îles isolées.

Les territoires hébergent également de nombreuses tribus : Malapo héberge les Hawaï et les Mapete(tribu), le Kinuvu héberge les tribus Kiribati, Orohéna abrite les Tongas, Tahaa et Kahoé abritent les tribus Papus, Tautu est le domicile des Niué tandis que l'île de Nuku Alofa abrite les Vanuatus.

Les populations non mapétiennes ainsi que les tribus blanches (Celtes et Deltans) sont réparties à travers les îles.

Climatologie

Searchtool.png Article(s) détaillé(s) : Cyclones à Mapete
carte géographique de Mapete

Le pays possède 2 types de climats: le plus majoritaire est le climat tropical avec ses dérivés (équatorial sur l'île de Tahaa, tropical humide sur le reste de l'archipel Tokelau), mais aussi méditerranéen sur les îles de Tautu et l île de Nuku Alofa.

Le climat tropical se caractérise par des précipitations abondantes voir quasi-systématiques pour le climat équatorial ( quelques brumes tous les jours ou presque) avec des chaleurs quasi constantes tout au long de l'année vacillant entre 20 et 30 degrés. Il existe 2 saisons majeures: la saison des pluies de mai à octobre et la saison sèche de novembre à avril. Le climat tropical se caractérise aussi par une saison dite des cyclones entre novembre et mars surtout dans les secteurs nord est du continent Aldésyl.

La deuxième zone climatique de Mapete est un climat tempéré de transition entre les climats tempérés et les climat tropicaux: Il s'agit du climat méditerranéen caractérisé par des hivers doux et secs, par des étés très chauds et très secs tandis que les saisons alternatives (automne et printemps) sont relativement douces (parfois fraiches) mais très humides. Le climat se caractérise aussi par une sécheresse intense de décembre à février et par de violentes averses orageuses appelées ("épisodes méditerranéens") d'avril à juin.

Les saisons sont inversées dans l'hémisphère sud auquel le Royaume de Mapete appartient cependant dans les régions tropicales , on ne parle ni d'été ni d'hiver qui sont réservées aux régions tempérées.

Les risques climatiques et naturels sont importants dans le pays avec les séismes, les tsunamis, les cyclones, les inondations et glissements de terrains sans oublier les potentielles éruptions volcaniques. Les deux types de climats sont considérés comme "instables et violents" bien que le climat tropical soit plus constant que le climat méditerranéen. Ces risques naturels et climatiques ont donc des impacts écologiques et économiques pour le Royaume de Mapete.

Suite au réchauffement climatique, les climats équatoriaux et tropicaux humides pourraient s'assécher et évoluer vers un climat dit de "savane" avec des saisons sèches plus intenses et plus longues tandis que le climat méditerranéen du sud pourraient s'intensifier et devenir un climat semi-aride sur Tautu principalement. Enfin le courant marin appelé " Maui" qui permet une chaleur relative pourraient s'emballer et intensifier les cyclones au nord est et les chaleurs au sud ouest.

Reliefs hydrographie

Relief, géologie

Le royaume de Mapete est un ensemble d'île dont 1 archipel de 5 îles (Tokelau) au nord et 2 îles isolées au sud (Nuku'Alofa et Tautu). Chaque île possède un relief dont le point culminant du pays s’élève à 1345 m ( le Mont Kivala sur lîle de Malapo). Ce sont majoritairement des volcans pour la plupart actifs composés de basalte et granit, des roches dures imperméables et difficiles pour l'érosion. Les plages de sables fins sont des résidus anciens et très érodés de ses roches. Il arrive parfois d'avoir des plages d'origine basaltiques avec des galets noirs ou gris.


Hydrographie

Le pays est située sur la Mer Médigécée mais il existe quelques "mers locales" comme le Golfe de Sylvania à l'ouest, la Mer Opunake (à l'intérieur de l'archipel Tokelau) et à l'est, la Mer Onokaa qui sépare lîle d'Orohéna à l'île de Tautu au nord ouest.

Les différentes îles possèdent des rivières, des lacs ou autres points d'eau qui font leur richesse naturelle, elles sont toutefois plutôt anecdotiques.

Il n'est pas rare d’entendre parler d'"Océan" pour définir les alentours de Mapete ainsi que de "peuples de l'océan" pour définir les peuples mapétiens.

Histoire

La Préhistoire et l’Antiquité de -2000 à 190: le début d'une civilisation.

Les Mapétiens seraient des Aldereks ayant émigré vers l'archipel Tokelau (et plus particulièrement vers l'île de Tahaa) à la suite d'une migration lente mais intense. Peu à peu, les Aldereks ont envahi l'archipel puis les deux îles du sud (Tautu et Nuku Alofa). Les historiens pensent que ces migrations ont eu lieu vers -2000. Au fil des siècles, les Aldereks se sont spécialisés et adaptés à la spécificité insulaire de la région. Vers -1000, on ne parle plus d'Aldereks en tant que tel mais de Mapete(tribus). Les Mapete ont crée leur propre civilisation de type tribale. La tribu de Mapete est née vers l'an -1000.

D'autres tribus commencent également à se former sur les îles du sud : les Niué et les Vanuatus respectivement sur Tautu et Nuku'Alofa.

Très vite, ces tribus désormais d'origine Alderek, créent leur propre artisanat, leur propre armée, et créent des organisations sociales et religieuses différentes.

En l'an 0, les tribus que nous connaissons aujourd'hui apparaissent suite à plusieurs guerres tribales intervenues auparavant. les Mapete(tribus) et les Hawaï se partagent l'île de Malapo, les Kiribatis règnent sur Kinuvu, les Niué et les Vanuatu restent sur les îles du sud tandis que Tahaa accueille la tribu des Papus et Orohena la tribus des Tongas. Ce même peuple continue alors de se diviser et de se mélanger avec les guerres tribales et les pactes entre les différents chefs.

De l'an 0 à 190, les guerres tribales notamment entre Hawaï, Kiribatis et Mapete sont féroces , les mariages, les pactes de non-agression vont contribuer aux mélanges des cultures et des peuples tout en conservant la rivalité. Vers 180, on voit apparaître une religion commune à ces trois tribus: la religion Mapetienne réunissant plusieurs dieux et cultes des trois tribus mais aussi contribuant à l'unité religieuse de la région.

Au niveau organisationnel, les Mapete sont les plus développés et commencent à créer des temples, des villages et des systèmes d'organisations sociales. Les notions de chef tribales, de prêtres apparaissent et la hiérarchie au sein des tribus également. Tout cela n'a qu'un seul but: envahir l'autre par tout les moyens et contribuer au rayonnement de la tribu par quelques nature que ce soit.

Ainsi Mapete (ville) voit le jour en 187, Huarere en 189. C'est à partir de 190 que la troisième ville de Waïkiki voit le jour, on parle alors du début du Moyen-âge Mapetien.

Le Moyen-âge Mapetien (190- 900)

Searchtool.png Article(s) détaillé(s) : Coalition Make-Make, Coalition Maui

La Guerre de Malapo ( 195-215)

En 195, les Vanuatus et les Niués forment une coalition appelé la Coalition de Maui. Cette alliance a pour but d’imposer le culte quasi-monothéiste aux peuples « Polythéistes » du nord comme les Mapete, les Hawaï et les Kiribatis.

La Coalition tente d’envahir l’île de Malapo et oblige les trois tribus rivales à s’unir avec la Coalition de Make-Make. Les deux coalitions se feront une guerre sans merci sur les côtes de Malapo près de Mapete. En 214, la coalition de Make-Make se réunit à Mapete pour tenter d’envahir « les agresseurs du Sud ». Ils prennent par surprise l'île Tautu et les Niués et prennent rapidement possession de l'île. En 215, les Niué se plient à l’autorité de la coalition de Make-Make et s’avoue vaincu. Les Vanuatus seront toujours en guerre mais ne chercheront pas à envahir qui que ce soit. En 215, la Coalition de Make-Make décident de former un Royaume : le Royaume de Mapete en incluant toutes les tribus.

215-900 : La Paix relative au centre, la crise au sud et la guerre au nord

En 215, le Royaume de Mapete s’organise pour faire face à la distance. Le système de Conseil des Tribus et Roi-Guerrier voit alors le jour. Le roi-Guerrier et les chef de tribus du Royaume tandis que les chefs des différentes tribus sont ses alliés et le conseillent sur tout les points. Au niveau social, les populations se mélangent et commercent ensemble, la religion mapétienne s’étoffe en y intégrant le culte de Maui.L’unité sociale et religieuse se retrouve renforcer et une paix durable apparaît.

Les Vanuatus quand à eux connaissent une série d’épidémies en provenance du continent importé par le commerce avec les autres peuples Aldereks . Plusieurs périodes de famines apparaissent et les Vanuatus se retrouvent dans un déclin long et lent.

Le Nord , resté calme jusque-là entre en guerre à partir de 285, les Kanaks de Tahaa finissent par envahir les Salomons de Kahoe. En lan 300 les Salomons sont obligés de s’avouer vaincus. Les Kanaks forment alors le Royaume Kanak et terrorisent les peuples et tribus du nord de l’archipel Tokelau.

En 302, les Papus rentrent en guerre contre les Tongas et veulent prendre possession de lile de Orohena. Ils y parviendront suite à plusieurs massacres commis sur lîle. Les Tongas et les Papus s’unissent à la fin de la guerre vers 312.

S’en suit une longue période de stabilité dans la région entre les 3 Royaumes jusqu’en 879 où une guerre civile éclate dans le Royaume Papus-Tongas. Les Tongas veulent leur autonomie vis-à-vis des Papus (appelés aussi Kanaks) et ne veulent plus être considéré comme des parias. Les Kanaks vont réprimander la rébellion Tonga. En 883, les Tongas décident de faire appel au Royaume de Mapete qui intervient sur Orohena pour chasser les Kanaks de lîle. En 890, ils parviennent à le faire mais poursuivent leur expansion vers l’îles de Tahaa pour soumettre les Kanaks. Ça sera chose faite en 900 où le Royaume de Mapete s’étend sur tout l’archipel de Tokelau.

C’est à partir de ce moment -là, que le Moyen-âge mapétien se termine.

L’âge du déclin et de la colonisation chez les Vanuatus : de 900 à 1700

Explorations deltanes et celtes ( 1500-1690)

Cette période ne va pas être la plus prolifique pour la région qui va subir une période de déclin général au fur et à mesure. De 900 à 1590, le commerce est florissant pour le Royaume de Mapete qui se renforce malgré quelques actes de rebellions des différentes tribus. Tout au long des années 1500, des explorations deltanes, celtes ont lieu mais les Mapétiens comme les Vanuatus décident de commercer avec ces «  races blanches ». En 1690, suite à de nombreuses explorations et suite à un différend entre les Vanuatus et les comptoirs commerciaux celtes, une guerre éclate entre Vanuatus et Celtes en 1690, ces derniers accusent les Vanuatus de commettre des actes de piraterie , ce qui sera chose vraies. Les Celtes décident alors de débarquer sur lîle en question en 1696 pour former une colonie ce qui se fera très facilement au vu de la supériorité technologique et numérique. Le Royaume de Mapete par peur de ces nouveaux arrivants décide de signer un pacte avec le Ru des îles Cerbères nouvellement créer s’assurant ainsi son indépendance et sa souveraineté.


La colonisation celte de l'île Nuku’Alofa (Craven). ( 1690-1883)

Les Celtes des îles Cerbères imposent un régime colonialiste aux Vanuatus et réduit en esclavage la tribu pour les tâches agricoles notamment. Les Vanuatus vont essayer à plusieurs reprises de se révolter contre les Celtes sans toutefois y parvenir.Les actes de pirateries vont décliner au fur et à mesure. La colonie des Vanuatus va s’intégrer dans la colonie Celte de Sylvania s’écartant un peu plus du reste du Royaume de Mapete.

Pendant les guerres delto-celtes, les Vanuatus vont tenter d’en tirer profit en commettant des actes de pirateries à chaque fois plus réprimée par les deux camps. Il existera même des rivalités entre clans de pirate faisant de lîle de Nuku’Alofa ( devenue lîle de Craven) une zone de tensions et dangereuse pour le commerce. La colonisation celte prendra fin lorsque la Sylvania sera crée intégrant lîle de Craven à son territoire en 1883.


Le déclin du Royaume de Mapete ( 1500-1700)

Avec le début des explorations deltanes et celtes, le Royaume de Mpaete va décliner car les nouveaux venus sont technologiquement plus important que le royaume en lui-même. Sans chercher la guerre mais plutôt le consensus et le commerce, le Royaume de Mpaete va réussir à sortir son épingle du jeu mais du 14ème au 16 ème siècle, le pays décline culturellement et économiquement. C’est la fin de la période faste médiévale.

En 1700, l’Aldérico voisin tente un coup de force pour contrer les explorations étrangères dans la région. Les troupes aldéricaines s’empare du Royaume de Mpaete avec une facilité déconcertante. C’est la colonisation Aldéricaine pour le Royaume de Mapete.


La colonisation aldéricaine et sylvanaise (1700 -1939)

L’Aldérico s’empare donc du Royaume de Mapete et fait de l’ancien royaume une zone agricole d’importance sans toutefois considéré les Mapétiens comme des Aldéricains. Cette situation va durer tout au long du 18ème et 19ème siècle. La région va peu s’industrialiser excepté au niveau de la marine et de l’agriculture. Les retards technologiques vont considérablement se développer. Les Aldéricains vont également imposer les travaux forcés et une certaine forme d’esclavage aux Mapétiens. Au 19ème siècle, les Mapétiens tentent de se révolter à plusieurs reprises mais en vain, les émeutes de 1850 sont les plus importantes. Malgrè l’interdiction de l’esclavage, les travaux forcés vont se poursuivre pour les exploitations de sucre, banane.

A la suite de ces émeutes, un mouvement indépendantiste nait : le Mouvement Mapétien. Celui-ci revendique une indépendance des anciens territoires ancestraux et critique aussi bien la Sylvania que l’Aldérico.. Ce mouvement va prospérer jusque dans lîle de Craven où des contestations vont apparaître dans les années 1880. Les années 1910 vont être le premier mouvement de contestation mapétien aussi bien en Sylvania qu’en Alderico. Cette situation va perdurer jusque dans les années 30 où faute de pouvoir maintenir le développement des îles et afin de préparer une éventuelle guerre qui se profile, le Sylvania comme l’Aldérico vont accorder l’indépendance de Mapete en 1939. Mapete va alors se considérer comme neutre dans le conflit gécéen tout en se développant.

Le Royaume de Mapete depuis 1939

La dictature du Colonel Kalpui (1939-1974)

Searchtool.png Article(s) détaillé(s) : Alexandre Kalpui, Socialisme mapétien

En 1939, le Mouvement Mapétien nomme un général de l’Armée pour diriger le Pays ; le Colonel Alexandre Kalpui. Celui-ci va mener d’une main de fer le Pays en réprimandant toutes les demandes démocratiques des différentes tribus. Dans les annees 1970, un mouvement de contestation grandit dans le Royaume ; Celui-ci réclame plus de démocratie. De 1970 à 1974 c’est la Révolution des Tribus ou première révolution mapétienne.

La révolution des tribus (1970-1974)

A l’image du Moyen-âge, certaines tribus se révoltent contre le régime de Kalpui. Pendant 4 ans, la résistance démocratique va tenter de se battre contre l’armée de Kalpui. Le régime finira par tomber en 1974 suite à une intrusion d’un commando démocratique et royaliste au Palais Présidentiel. Celui-ci obligera à faire démissionner le Colonel Kalpui et à instaurer des élections libres et démocratiques. En 1974, le système ancestral est remis sur pied et moderniser avec à sa tête une dynastie royale. En 1974, le Traité de la Réunification des Tribus est signée est forme ainsi le nouveau Royaume.

Le Royaume de Mapete depuis 1974

Searchtool.png Article(s) détaillé(s) : Ahu-Lani Mauru, Onaku Kawazulu

Le Royaume de Mapete tente de pencher vers un régime monarchique démocratique dans les années 70 80. En 1987, la famille royale est empêtrée dans un scandale financier et devient la risée de tous les sujets qui ne veulent plus d'un roi dynastique. La répression sera féroce et la seconde révolution mapétienne éclate. En 1991, la monarchie élective et non dynastique apparaît et le processus démocratique s’accélérer jusqu'en 2010.

En 2010 , suite à l'élection de Ahu-Lani Mauru, le Royaume sombre dans 8 années de durcissement du régime. En 2018 suite à une "révolution électorale", la démocratie reprendre ses droits avec Onaku Kawazulu.

Administration

Symboles du pays

Searchtool.png Article(s) détaillé(s) : Drapeau du Royaume de Mapete

Organisation territoriale

Système politique du Royaume de Mapete

Etat Fédéral

L'Etat Fédéral est l'entité politique suprême, il est le garant de la totalité du territoire fédéral et de sa ZEE. Il est représenté par l'exécutif (Roi-guerrier), le législatif ( Assemblée Insulaire et Conseil des Chefs de tribus) et par le judiciaire ( Justice Fédérale). Plusieurs entités administratifs et judiciaires le représentent dans l'ensemble du territoire. Les ministères et le gouvernement en général font également partie de l'entité fédérale. L'Etat Fédéral possède des compétences bien particulières qui n'empiètent pas sur les compétences des Etats fédérés ou encore de la Justice Fédérale. (L'Education, la Recherche par exemple).

Etats fédérées ou îles

Les Etats fédérés (encore appelés îles) sont des entités fédérées qui possèdent une libre administration, leur propre budget et des lois spécifiques à leur territoire. C'est également le cas pour les particularités sociales ou tribales. Le système fédéral répond à la distance parfois éloignée entre les îles. Toutefois, les états fédérés ne doivent pas se diviser de l'Etat Fédéral ni empiéter sur ses compétences. Au niveau judiciaire, les lois fédérales prévalent sur les lois locales ou fédérées.

Villes et intercommunalités

Les villes et les intercommunalités sont la plus petite entité administrative et politique du Royaume. Elles peuvent posséder des arrêtés municipaux spécifiques et elles ont une certaine liberté niveau budgétaire et politique. La ville est une seule entité tandis que les intercommunalités sont l'union de plusieurs villes sans toutefois fusionner entre elles dans le but de mutualiser les moyens humains et financiers ( de plus gros projets notamment).

La politique est peu importante sur le plan locale car les intercommunalité sont apolitiques et ne possèdent aucune majorité particulière, il s'agit d'une union politique et administrative plus qu'autre chose. Il n'existe d'ailleurs pas d'élections intercommunales. Les lois municipales ou intercommunales ne se substituent pas aux lois fédérées qui prévalent.

Organisation judiciaire

Searchtool.png Article(s) détaillé(s) : Convention des Droits de l'Homme, de la Femme et des Sujets, Convention des Droits de l'Enfant

Justice Fédérale

La Justice Fédérale constitue l'entité judiciaire du Royaume. Elle est totalement indépendante du pouvoir politique et est efficace dans l'ensemble du territoire avec des compétences bien particulières également. Le Juge Fédéral est élu tous les 4 ans par le peuple avec les élections judiciaires, il est le garant du Traité de Réunification des Tribus, des lois fédérales et des textes adoptés par le pouvoir. Elle peut s'opposer au pouvoir politique si les textes suprêmes ne sont pas respectés. On appelle cela le droit de véto de la Justice. La Cour Suprême Royale est le bâtiment fédéral officiel situé dans la capitale.

Manava Ululu, actuelle Juge Fédérale du Royaume et représentante de la Justice mapétienne au niveau mondial

Tribunaux

Les tribunaux sont représentés dans les différentes îles avec les tribunaux insulaires, ils sont le garant des lois fédérales et fédérées. Ils sont représentés par des Juge Insulaires qui sont élus tous les 4 ans et qui dépendent directement du Juge Fédéral.

Il existe plusieurs cours aussi bien au niveau fédéral qu'au niveau insulaire( commerces, industries par exemple).


Paradis judiciaire

Le Royaume de Mapete est connu pour ses lois fiscales et financières mais il est beaucoup moins connu pour ses lois judiciaires très avantageuses également. Le pays ne pratique aucune extradition dans quelque pays que ce soit, ne coopère avec aucun pays sur le plan judiciaire et ne donne que très rarement des informations aux autorités compétentes. De nombreux criminels, fraudeurs ou encore terroristes sont soupçonnés de s'être réfugier à Mapete pour ces causes la, ce qui est plus ou moins assumée par le Royaume.

A ce titre là, le Royaume de Mapete est accusé d'être un paradis judiciaire et d'être un repaire pour gangsters notamment par les pays de l'Union Philicienne

Politique

Partis politiques

Elections

Municipales

Tribales

Insulaire

Royales

Judiciaires

Système politique

Roi-Guerrier

Le Roi-Guerrier est le principal pouvoir exécutif de l'Etat Fédéral. Il est élu tous les 4 ans depuis 1991 avec un nombre de mandats illimités. Il fait appliquer les différentes lois votée sà l'Assemblée Insulaire. Il est le représentant de l'Etat Fédéral à l'étranger, le garant du Traité de Réunification des Tribus, et de la bonne cohésion des tribus entre elles.

Le Roi-Guerrier combat toutes les formes de régionalismes, de divisions et toutes les formes d'affrontements possibles et imaginables. Contrairement à ce qu'on pourrait penser c'est un guerrier défensif plutôt qu'offensif.

Depuis 1974, date de la restauration de la monarchie, il y a 6 rois-guerriers dont 1 issus d'une famille dynastique et 5 issus des élections royales dont le dernier Onaku Kawazulu

Gouvernement

Searchtool.png Article(s) détaillé(s) : Maria Stratius
Maria Stratius, 1ere ministre depuis le 25 mars 2018, 2 ème personnage de l'Etat.

Le Gouvernement représente le pouvoir exécutif fédéral avec les différents ministères dont celui du 1 er Ministre qui est le "vice roi-guerrier" en cas d'absence et de décès de celui-ci. Le Gouvernement est nommé tous les 4 ans par le roi-guerrier. Il peut s'agir d'un gouvernement d'union nationale comme d'un gouvernement plus militant et partisan. Il peut être également issus de la société civile ou non.

Il est chargé de faire appliquer le programme du roi-guerrier, de faire voter les lois au parlement et de faire appliquer les lois. Les différents ministères possèdent des budgets et possèdent des délégations dans chaque îles fédérées.

Le Gouvernement est le garant du bon fonctionnement de l'Etat Fédéral. La 1 ere ministre est Maria Stratius, il s'agit de la première femme à accéder à ce poste.

Conseil des Chefs de Tribus

Le Conseil des Chefs de Tribus est la chambre haute du Parlement Mapétien. Les chefs de tribus (gouverneurs des états fédérés) sont au nombre de 7 et sont chargés de vérifier si les lois votées à l'Assemblée Insulaire sont compatibles au folklore et à la tradition mapétienne, au Traité de Réunification des Tribus ainsi qu'aux principes de démocratie et de liberté.

Ils ont un droit de veto sur les députés, la loi est alors retoquée et renvoyée à l'assemblée insulaire pour être modifier.

Les chefs de tribus sont élus tous les 4 ans.Les chefs de tribus sont les gouverneurs des différentes états fédérés du royaume. Ils sont le pouvoir exécutif de leur circonscription. Il mène un programme pour développer l'état fédéré tout en respectant les lois fédérales en vigueur. Les chefs de tribus sont représenté au conseil des chefs de tribus et décident de la validation des lois fédérales.

Ils ont également un pouvoir symbolique, ils représentent les tribus de leur territoire à l'extérieur de ceux-ci.

Assemblée Insulaire

L'Assemblée Insulaire est la chambre basse du Parlement Mapétien, composée de 270 députés depuis 1974. Les députés ont la lourde tâche de faire voter des lois proposées par le Gouvernement ou des députés. Les lois peuvent être retoquées par le Conseil des Chefs de Tribus.

Les députés sont également aptes à destituer le roi-guerrier si nécessaire, à lancer des enquêtes internes en cas de dysfonctionnement de l'Etat et ont le droit de veto sur les décision du roi-guerrier incompatibles avec le traité de réunification des Tribus.

Ils représentent les sujets via des circonscriptions réparties à travers le territoire fédéral. L'Assemblée Insulaire est gérée par un Président d'Assemblée qui mène les débats sans avoir de pouvoir exécutif pour autant.

Assemblées tribales

Les assemblées tribales sont les organes législatives des états fédérés. Selon les Etats, le nombre de députés tribaux est différent. Toutefois, leur rôle est similaire aux députés insulaires: ils ont la tâche de faire voter les lois au niveau de l'état fédéré. Ils ont également un droit de veto en cas de non respect des lois tribales et/ou fédérale par le chef de tribu.

Les assemblées tribales sont dirigées par un président d'assemblée qui mène les débats.

Chefs et conseils communautaires

Les chefs communautaires et les conseils communautaires disposent des mêmes droits que les chefs de tribus et assemblées tribales. La seule différence , c'est que leur circonscription représente une commune ( appelé communauté). Il peut s'agir d'un village de quelques habitants comme d'une grosse métropole.

Les intercommunalités disposent également de conseil intercommunautaires mais ne sont pas officiellement reconnus par l'Etat Fédéral. Seul certains états fédérés les tolèrent.

Diplomatie

Pacifisme et écologie

Le Royaume de Mapete prône les politiques internationales suivantes:

-Un renforcement du souverainisme dans l'ensemble des pays pour lutter contre le mondialisme et l'ultra-libéralisme jugés dangereux pour l'équilibre du monde et accusés d'uniformiser tous les pays du monde GC à travers l'UP ou les doctrines de "démocratie libérales et moralisatrices".

-Un renforcement de la diplomatie "verte" afin de lutter contre le réchauffement climatique et les politiques le favorisant comme l'extrait à outrance des ressources naturelles telles que le pétrole, le gaz naturel. Souhait de la mise en place d'une organisation internationale régulant les abus afin d'éviter les scandales environnementaux ( pesticides, catastrophes naturelles à outrance, perte de la biodiversité etc...)

-Altermondialisation axée sur l'humain, l'environnement et la solidarité internationale pour contrer la dictature économique ultra-libérale et pseudo-démocratique. Le Royaume de Mapete ne se revendique pas anti mondialisation.

-Rejet des politiques communistes ou à tendance socialistes tout aussi impérialistes que destructrices sur le plan militaire, environnemental et social.

-Une politique "pacifiste démilitarisante": Le Royaume de Mapete souhaiterait ne plus avoir d'armée au profit de l'éducation et de l'environnement. Le pays reste persuader que l'avenir passera par le rejet total de la guerre et des dispositifs militaires comme les armes nucléaires par exemple.

-Maintien des traditions et du folklore national dans l'ensemble des pays du monde GC afin de lutter contre l'uniformisation du monde que ce soit au niveau ultra-libérale qu'au niveau socialo-communiste.

Relations diplomatiques

Le Royaume de Mapete entretient de fortes relations avec le Kahan Astyd qui est son plus grand partenaire économique.


Pour l'instant le Royaume ne possède pas de rival et encore moins d'ennemis géopolitiques bien que les relations avec l'Alderico ne soient pas au beau fixe suite à la colonisation.

Economie

Entreprises du pays

Paradis fiscal et bancaire

Mapete est un pays où la politique fiscale est ultra-libérale: les impôts sur les entreprises sont extrêmement faibles et les taxes sur les entreprises le sont tout autant. La notion d eliberté d'entreprendre est quasi exclusive au domaine privé. L'intervention de l'Etat et la Justice Fédéral est minime.

Afin de développer l'investissement et de permettre aux investisseurs de rester dans le pays, la politique bancaire est aussi facilitée avec le secret bancaire: entreprises ou personnes peuvent créer un compte bancaire dans n'importe quelle banque mapétienne qui n'a pas l'autorisation de révéler quoique ce soit sur ce compte y compris à la Justice et à l'Etat. Les banques sont également exemptée d'impôts.

A ce titre là, Mapete est considéré comme un paradis fiscal et bancaire.

Statistiques

Secteurs

Primaire

Secondaire

Tertiaire

Environnement

Lieux de protections

Réserves naturelles ou sanctuaires

Parc nationaux

Zones protégées

Transports

Sports

Rugby

Hockey sur gazon

Tennis

Sports mapétiens

Sportifs

Culture Patrimoine

Searchtool.png Article(s) détaillé(s) : Mister Mapete

Monuments

Médias

Mapete Première est le principal média du pays, il appartient à l'Etat Fédéral par l'intermédiaire du Ministère de la Recherche, de l'Innovation et du Numérique. D'autres médias privés sont également possibles comme Aloha TV, Sports Mapete, ou encore des chaines internationales comme Polaro TV , I TV.

Il existe une école de journalisme : l'école de Mapete Première.

Artistes mapétiens

Folklore , Traditions

Les festivités

Les festivités sont réparties tout au long de l'année et se basent sur les traditions, folklores des tribus plutôt que sur les fêtes laiques et religieuses. Ces dernières sont tellement nombreuses en fonction des tribus que chaque état fédérés possède son propre calendrier de jours fériés ou non.

Pour l'Etat Fédéral il existe 6 jours fériés (5 jours religieux et 1 jour laïc).

Les festivités du nouvel an, la Matari'i iNi'a sont des fêtes religieuses fériés océanistes tandis que la fête laïc correspond à la Fête nationale , jour d'indépendance.

Les festivités locales sont aussi respectées en fonction des îles et des tribus et certains jours peuvent être fériés en fonction des îles, voir des villes.


Festivités dates description
Goroka entre mars et juin date mobile Fête des tribus papus puis généralisée à l'ensemble des tribus en 1974
Matari’i I Ni’a mois de mai ( fin de l'été tropical) et mois de novembre (début de l'été tropical) Fête des Pléiades en fonction de l'apparition de la constellation des Pléiades (fériés)
Floralies ou fête des Fleurs 1ere semaine de mai Hommage aux dieux, aux plantes et métiers de la "terre".
Heiva 'i Mapete 2 mois de l'été "tropical" (janvier, février) Périodes de concours et événements (sports, danse,défilés) très populaire.
Tokelau O Te Fenua Enana entre juin et octobre (date mobile) Fête traditionnelle et tribale de Malapo et Kinuvu généralisée à l'ensemble du pays en 1974.
Journée du Sida et des IMST 1er décembre Journée de sensibilisation à travers des festivités pour faciliter la recherche et honorer les morts.
Journée des Droits de l'Homme 10 décembre Journée de festivités en l'honneur des droits de l'Homme, de la Femme, des Sujets et des Enfants.
3 jours du Tere du 1 er au 3 janvier festivités du Nouvel An océaniste (fériés)
Fête Nationale 14 juillet férié

Les Heiva

Les heiva sont des fêtes populaires ancestrales, traditionnelles et parfois religieuses qui sont réparties durant l'été tropical (de novembre à février). Les plus connus sont les heiva généralisés à l'ensemble du pays pour renforcer la cohésion nationale. le Goroka , fête traditionnelle papus et le Heiva 'i Mapete, fête mapete de base.

Durant ses fêtes, c'est toutes les coutumes et traditions tribales qui sont mises à l'honneur dans l'ensemble des villes et villages avec des événements populaires et à travers des concours en tout genre ( danses, sports, artisanats...). L'origine veut que ces fêtes soient un moyen de montrer toutes les capacités des différentes tribus et un moyen d'asseoir sa domination sur une autre. Aujourd’hui, c'est plutôt une façon de maintenir l'unité nationale.

Depuis 2018, les "populations blanches" font partie des tribus mapétiennes. Celtes et Deltans sont alors invités à participer aux fêtes ancestrales et à montrer ce dont ils sont capables. Les heiva sont réservés aux mapétiens de toutes tribus mapétiennes, de toutes races, de toutes religions. Les non mapétiens comme les Astydcaves , non reconnus comme tribus, ne peuvent pas participer aux heivas.

Conseil Tribal

Le Conseil Tribal est une ancienne entité politique très importante du Moyen äge. Il permettait au roi-guerrier d'adapter son pouvoir en fonction des tribus présentes sur son territoire. Depuis 1939, le Conseil tribal est purement culturel, folklorique. Il n'a plus le pouvoir politique qu'on lui attribuait mais possède une certaine influence. Il est chargé de préserver les traditions , le folklore et la culture de chaque tribu, il dépend du Ministère de la Culture, du Patrimoine ainsi que du Ministère des Affaires Tribales.

Le conseil tribal permet de réunir les tribus du pays et de discuter de l'organisation des festivités, du bon déroulement des événements culturels tribaux.

Religion

Océanisme

Searchtool.png Article(s) détaillé(s) : Océanisme,

L'océanisme est une religion polythéiste ancestrale pratiquée dans l'ensemble des îles de Mapete. Elle prend en compte l'ensemble des coutumes tribales. Elle est la religion officielle de l'état et elle est dirigée par le Grand Prêtre. Cette religion a la particularité d'adopter les coutumes tribales y compris celle qui n'ont pas d'origine mapétiennes. Les coutumes capkrasiennes sont considérées comme des coutumes tribales car le dieu capkrassien est considéré comme une représentation d'un des dieux du panthéon océaniste.

L'océanisme est pratiqué par environ 85% de la population. Il existe des minorités au Polaro, Kahan Astyd, ou encore en Aldérico

Le Lunarisme n'a pas peiné à s'installer puisqu'il est considéré comme un culte de la déesse de la Nuit et de la Lune. Des missionnaires sélunites ont débarqué à Mapete au début du 20ème siècle et ont converti de nombreux mapétiens à ce culte. La religion océaniste tolère ce culte depuis toujours et les relations sont au beau fixe entre les deux religions renforçant au passage les relations diplomatique entre la République Lunaire et le Royaume de Mapete.

L'Eglise Capkrasienne est directement lié à la colonisation Deltane et Celte. Elle est arrivée lorsque les Deltans ont commencé à installer des comptoirs. L'arrivée de l'Aldérico et de la Sylvania n'a fait que renforcer cette religion qui est la troisième religion pratiquée par les croyants.

Ce sont majoritairement des populations d'origine celtes et deltanes qui la pratiquent mais de nombreux mapétiens se convertissent de plus en plus.

Autres cultes

Searchtool.png Article(s) détaillé(s) : Lunarisme,
Searchtool.png Article(s) détaillé(s) : Eglise Capkrasienne,
Searchtool.png Article(s) détaillé(s) : Panthéon Astyd


Les autres cultes concernent le Panthéon Astyd qui est pratiqué dans la minorité Astydcave présente dans les îles du nord. Le panthéon Astyd n'est pas si différent de l'Océanisme. Toutefois, les dieux Astyds sont souvent considérés comme les dieux océanistes et comme une autre forme de représentation et de pratiques.

Il existe seulement 2 temples du panthéon Astyd.

Autre culte beaucoup plus pratiqué et moins aimé: il s'agit du Voodoo, une forme de culte de la sorcellerie noire très populaire mais aussi très craint par la population. Les mauvais sorts, les mauvais esprits, les objets liés au voodoo ou encore autre sacrifices sont vus comme une représentation des dieux du mal. Cette pratique est utilisée pour faire du mal et de nombreux meurtres, tueries sont directement liés à ce culte. Toutefois, il n'est pas interdit par les autorités étatiques mais est interdit par les autorités religieuses océanistes.

Le Voodoo est pratiqué chez les Papus et Vanuatus.

Images

Logo politique.png   Portail de la Politique