Réserve Ornithologique du Cap Nose

De Wiki GC
Aller à : navigation, rechercher
Réserve Ornithologique du Cap Nose
Le cap des oiseaux
Rocn vol.jpg
Vue d'un observatoire de la réserve
Caractéristiques
Superficie 1.2 km²
Climat équatorial
Végétation Marécages,tourbières
Localisation
ROCN.png
Lien sur le site GC
Lien sur le forum
Lien sur Squirrel


La Réserve Ornithologique du Cap Norse est une réserve naturelle entièrement dédiée aux oiseaux mais également à tout l'écosystème autour des oiseaux (insectes, poissons, tourbières, marais etc...). La réserve a pour ambition d'être: Une zone de reproduction pour les espèces migratrices d'oiseaux ( oies sauvages, grues cendrées...), une zone de reproduction et de régénération des espèces rares ( butor étoilé par exemple), une zone d'observation des oiseaux d'étangs , de tourbière ou de marécage (pélicans, grands cormorans) et une "zone-tampon" pour lutter contre les inondations et les tsunamis à travers les plages sauvages, les marais ou autre tourbières.

La Réserve Ornithologique du Cap Norse se situe au sud ouest de la Province du Delta, (République Fédérale de Génération City) dans le Cap Nose, ancien repaire de pirates deltans pour contrer une éventuelle invasion celte par la mer. Le Cap nose se situe le long de la Mer Médigécée près de la ville de Cali Folies dans le district de Fiuggi

Histoire

Dans les années 60, Hippolyte Dessort , propriétaire terrien des marécages du Cap Nose, souhaite valoriser ses terres pour en faire un sanctuaire pour oiseaux. Il admire particulièrement les sternes , les goélands ou les oiseaux d'étangs qu'il s'amuse à observer très régulièrement. En 1967, il crée son premier observatoire et définit une zone de "protection et d'observation pour oiseaux d'étangs et de la côte". En 1969, Dessort agrandit sa zone d'observation et se dote d'une équipe spécialisée d'ornithologues, de géographes ou encore de spécialistes du littoral. Il signe un partenariat avec l'Université du Delta.

En 1975, Dessort meurt d'une longue maladie et le terrain est vendu à l'état qui décide d'en faire une réserve ornithologique. En 1983, la réserve s'agrandit pour doubler de surfaces. Enfin en 1998, elle s'agrandit une nouvelle fois pour répondre au bétonnage de la côte.

Faune

Le sanctuaire pour oiseaux

La réserve est ornithologique, par conséquent, les oiseaux sont l'espèce dominante du secteur avec principalement des espèces issus du littoral comme le pélican, l'albatros, les sternes. Paradoxalement, les espèces issus des marais et des tourbières ne sont pas les plus représentées. En troisième position, les espèces issus des migrations comme les grues cendrées , les oies cendrées font le bonheur des touristes et des spécialistes lors de leur départ et arrivée.

Parmi les oiseaux, il existe des espèces rares comme le butor étoilé que l'on croyait disparu ou encore le hibou des marais. Des espèces rares mais également en danger imminent.

En de rares occasions, il est possible d'observer des nuées d'étourneaux bien que cette especes soit reconnu comme envahissante et potentiellement dangereuses pour l'équilibre naturel de la réserve, il existe même des quotas de chasse pour éviter une surpopulation de l’espèce.

Autres espèces

D'autres espèces dominent la réserve à commencer par les grands mammifères comme les tapirs, les fourmiliers, les félins tels que la panthère noire du Delta ou encore des amphibiens et reptiles qui habitent les lieux marécageux. Les insectes sont aussi particulièrement représentés.

Flore

Marécages et tourbières

Les marécages comme les tourbières regorgent de plantes typiques des lieux. Ainsi, on retrouve les plantes dites carnivores comme la drosera, des roseaux, des nénuphars , des lotus, jussiés ou encore palétuviers qui forment par certains endroits une mangrove au bord de la mer.

Ces plantes sont de formidable sources de nourritures pour l'ensemble des animaux, de grands refuges pour certaines espèces notamment pendant la période de nidification des oiseaux.

La flore des prairies humides est également bien représentés

Plages sauvages

Les plages dites sauvages sont généralement dépourvues d'arbres ( il existe une petite mangrove sans importance). Les plages sont composées de sables et de petites herbes permettant à quelques oiseaux de nidifier. Les roches comme les galets sont dominants et les arbres échoués restent au plus prés de la mer. Il peut arriver parfois que des algues s'échouent sur la plage comme les méduses ou certains mammifères marins ( phoques, baleines, dauphins).

Activités

Scientifiques

Les activités scientifiques sont très importantes avec le nombre d'observatoires disponibles. La maison des oiseaux de la réserve contribuent à la préservation des espèces et de nombreux programmes scientifiques sont étudiés chaque années. Les thèmes sont aussi larges que possible avec par exemple la préservation de certaines espèces réputées en danger (hiboux des marais, pélicans, butor étoilé...), la préservation des habitats (zone de nidifications, de reproduction...), le développement d'une nurserie pour accueillir les petits les plus exposés aux dangers, le programme de remise à l'état sauvage des animaux.

Outre les programmes, il existe une association écologique et ornithologique qui réunit les spécialistes des oiseaux ainsi que des amoureux du Cap Nose. Eux aussi contribuent à l'élaboration de programmes en recensant la faune et la flore.

Touristiques

L'activité touristiques représente une source de revenus non négligeable pour la réserve mais le domaine est régulé. La réserve ne peut accueillir qu'un nombre limité de touristes, les guides sensibilisent les touristes à la préservation de l’environnement tout en faisant découvrir l'histoire du lieu. La réserve se veut écologique, culturelle et patrimoniale. Les visites d'écoles, d'étudiants sont également un bon moyen d esensibiliser à des notions écologiques.

Les revenus touristiques contribuent aux financement de sprogrammes, à l'aménagement du territoire ou encore à l'investissement de manière générale ( aménagement d'un parking à l'entrée, constructions d'observatoire etc...)


Drapeau delta2.png   Portail de la RFGC         User16Nddd8abb314d592139b3ef7ab047e8572.jpg   Portail de la Province du Delta         Logo géographie.png   Portail de la Géographie