Polaro

De Wiki GC
Aller à : navigation, rechercher
Polaro
République du Polaro
Drapeau Polaro.jpg
Drapeau du Polaro
Polaro armoiries.png
Armoiries de la République polarienne
Localisation polaro petite.png
La République du Polaro (en bleu foncé) dans le monde.
Administration
Forme de l'État République semi-unitaire décentralisée
Président Aurélian Castle
Première ministre Zoé Gallet
Langue officielle Deltan
Capitale Galax
Géographie
Plus grande ville Galax
Démographie
Gentilé Polarien, polarienne
Population totale 26 264 195 habitants (2019)
Économie
Taux de chômage 6,7%
Monnaie Philion
Divers
Code ISO 3166-1 POL, PL
Domaine Internet .pol
Lien sur le site GC
Lien sur le forum

Le Polaro, en forme longue République du Polaro, est un État transcontinental souverain dont le territoire métropolitain est situé au nord-ouest de la Philicie. Il partage ses frontières avec le Sunrise, l'Harada et un pays au nord (l'ancien Lancaster), il dispose également d'une large façade maritime à l'ouest ouvrant sur la Baie d'Ancore. Prismérie, une île située en Aurinéa à l'est du Lagos, est depuis 1444 l'unique Territoire d'Outre Mer polarien.

Le Polaro est une République semi-unitaire décentralisée. Sa langue officielle est le deltan. Sa capitale est Galax.

Depuis 2014, le Polaro est membre de l'Union Philicienne.

D'une grande richesse culturelle et patrimoniale, le Polaro est l'une des principales destiations touristiques mondiales et possède un important rayonnement culturel à l'étranger à travers notamment son cinéma ( Paling ), les jeux vidéos ( Konepeli ) ou encore les réseaux sociaux ( Squirrel ). Cette influence se retrouve également dans les sports avec par exemple la victoire de l'équipe polarienne aux Jeux Olympiques d'Été de Theide 2016, mais surtout avec l'organisation des Jeux Olympiques de Galax2018 ou encore avec l'arrivée tous les ans en juillet du Tour du Polaro à l'Arc de Triomphe de Galax par exemple.

Géographie

Le Polaro est un pays au climat principalement tempéré du nord de la Philicie. Sa superficie totale est de 1 925 339,7km² dont 8% est uniquement de l'eau de part les 3 grands lacs présents sur son territoire.

Topographie et climat

  • Carte satellite du Polaro
  • Environnement

    Démographie

    Carte de la densité de population au Polaro

    Le Polaro est un pays relativement faiblement peuplé d'un peu moins de 26,3 millions d'habitants en 2019. Très concentrée dans ses pôles urbains, la démographie polarienne est remarquable par sa grande jeunesse (un quart de la population a moins de 18 ans) et sa croissance continue depuis plus d'un siècle bien que sa transition démographique soit achevée depuis longtemps. Depuis aussi longtemps que les autorités font un recensement démographique, la population polarienne a toujours augmenté même lors de la Grande Guerre Gécéenne ( où le Polaro, totalement démobilisé par un coup d'État communiste, a été facilement vaincu par les goldcityiens et n'a donc pas eu vraiment l'occasion de livrer bataille d'où un nombre de victimes très réduit). D'un peu plus de 10 millions de polariens au début du XXème siècle, le Polaro compte désormais près de 26 millions d'habitants et d'après les prévisions de l'INSED la population polarienne en 2050 devrait s'établir aux alentours de 35,5 millions d'habitants.

    Après s'être stabilisé vers la fin des années 2000 autour de 23,8 millions d'habitants, la population polarienne connait depuis une croissance historique de plus de 1% par an (jusqu'à 1,44% en 2014). Les facteurs de cette croissance démographique sont multiples : déjà, la politique nataliste, promue par les autorités polariennes depuis l'État polarien d'Antoine de Chrome, a trouvé un nouveau souffle par le sentiment de prospérité qu'ont les polariens avec le retour de la croissance économique, l'arrivée du Polaro sur la scène internationale et également l'adhésion à l'Union Philicienne qui assure la sécurité du pays. Cette confiance en l'avenir alimente ainsi une natalité soutenue d'autant que la mortalité y est faible, cependant l'INSED montre que ce phénomène n'est responsable que de la moitié de la hausse de population. L'autre origine de la croissance démographique se trouve dans l'immigration. Par sa sécurité, son système de redistribution très généreux et surtout son économie florissante, des dizaines de milliers de personnes demandent chaque année leur naturalisation que ce soit au nom de la libre circulation des personnes dans l'UP, de l'asile politique ou même pour des motifs économiques. La politique d'immigration du Polaro étant très souple, voyant en l'étranger une nouvelle source de richesse culturelle comme économique (principe également à la base de la politique touristique), la quasi-totalité des personnes demandant la nationalité polarienne l'obtiennent à la suite d'un questionnaire élémentaire pour vérifier la connaissance du Deltan ainsi que des grandes lignes de l'histoire polarienne. les principales vagues d'immigrations de ces dernières années sont provenues de ses pays frontaliers : du Lancaster et du Sunrise pour chercher (toutes proportions gardées) une meilleure stabilité politique et d'avantages d'opportunités économiques, l'immigration d'Harada s'est elle concentrée pour l'asile politique suite à la guerre civile qui a ravagé le pays (à noter que la majeure partie des réfugiés ont repassé la frontière la guerre civile étant terminée).  

    Répartition de la population

    La population polarienne est répartie très inégalement sur le territoire, formant un vaste corridor urbain partant de la région de Kalos pour remonter à la frontière nord avant de longer la façade maritime du Golfe d'Ancore. Le taux d'urbanisation est fort (85,04% de la population totale), mais la démographie polarienne s'illustre par son extraordinaire concentration autour des 10 principaux pôles urbains : les pôles urbains de Galax (3,2 millions d'habitants), Lapara (2,1M), Verbania (2,1M), Futimu (1,9M), Monos-sur-Berges (1,4M), Waltenbourg (1,2M), Naigis (0,9M), Naterre (0,8M), Cerasia (0,7M) et enfin de Bourg Fallord-Maillard (0,6M) représente ainsi près de 15 millions d'habitants soit presque 3 polariens sur 5 vivent dans les 10 principales agglomérations !

    D'après les dernières données du ministère de l'intérieur, 5,4 millions de polariens, c'est à dire 21,1% de la population nationale, vivaient dans la province du Cosmos ce qui en fait la région la plus peuplée du pays, 18,3% dans le Haut Lac et 16,3% en Norvogia. L'Alagarie est elle la province la moins peuplée avec seulement 1,2 million (4,6%). Au niveau départemental, c'est sans surprise celui de Galax (GX) qui est le plus peuplé : regroupant la majeure partie de la métropole de la capitale galaxoise, ce département à statut spécial regroupe plus de 3 millions d'habitants. On retrouve ensuite l'Helsinki et le Côme, départements où se trouvent leurs capitales provinciales respectivement 2ème et 3ème villes du Polaro : Lapara et Verbania.

    Politique

    Forme de gouvernement

    IIIème République

    Searchtool.png Article(s) détaillé(s) : IIIe République du Polaro

    Découpage territorial

    Actuel gouvernement

    Searchtool.png Article(s) détaillé(s) : Gouvernement Gallet

    Politique extérieure et diplomatie

    Relations avec l'Union Philicienne

    Searchtool.png Article(s) détaillé(s) : Union Philicienne

    Histoire

    Searchtool.png Article(s) détaillé(s) : Histoire détaillée du Polaro

    Le Gouvernat Deltan (1158-1620)

    Carte du Polaro en 1775

    En 1152, une expédition deltane menée par Valérian accoste sur les rives de l'actu Bas-Lac et y fonde une ville afin d'avoir une base sur ce nouveau territoire, ville qui deviendra Monos-sur-Berges. Comme pour beaucoup d'Aurinéans à cette époque, la découverte du nouveau continent philicien est une opportunité de s'enrichir et de très nombreuses frégates quittent les cités du "vieux monde" pour tenter de se faire une place dans le "nouveau". Le Commandant Valérian et ses hommes se lancent alors à la conquête du pourtour du Bas-Lac, puis des vastes plaines intérieures où les quelques tribus isolées n'opposent aucune résistance armée voyant au contraire les Deltans comme les messis. À partir de 1152 débute alors une campagne de 6 ans avec pour but d'annexer suffisamment de territoire pour pouvoir établir leur propre État, certes colonie de l'Empire Deltan mais suffisamment autonome pour permettre au Commandant Valérian de faire ce qu'il y souhaite. Les aurinéans arrivent à prendre le contrôle de l'intégralité du territoire occupé par les différents peuples polarir et mettent en place pour la première fois une administration centralisée depuis la nouvelle capitale : Galax.

    Économie

    Transports

    Searchtool.png Article(s) détaillé(s) : Transport ferroviaire du Polaro, Transport aérien au Polaro, Transport routier au Polaro

    Culture

    Le Polaro est mondialement connu pour sa richesse culturelle, en témoigne les très bons résultats du Polaro dans Tempérance au niveau de l'éducation.

    Famille, sexualité et égalité des sexes

    Langue

    Éducation

    Arts

    Cinéma

    Searchtool.png Article(s) détaillé(s) : Invention du cinéma, Groupe Paling
    Adaptation du roman éponyme de Barbara Pompili, le film "Le Vent se lève"est l'un des plus gros succès du cinéma polarien.

    La cinématographie est inventée au Polaro au début de l'année 1918[1], à Naterre plus précisément. Elle est le fruit du travail de deux amis : Kalem Vlieberg, un étudiant à la faculté des sciences et Eddy Hybon, un carnackien en voyage au Polaro. La première projection publique a lieu le 22 octobre 1918 dans le grand théâtre de Naterre pour ce qui est considéré comme étant le premier film de l'Histoire : "Un train entre en gare de Naterre". Le succès est loin d'être au rendez-vous et le projet est abandonné face aux réticences des spectateurs. En 1919 E. Hybon rentre chez lui dans l'Empire Carnackien avec la volonté de montrer leur invention dans son pays natal. Il fonde en 1920 les studios CarnackWood et sa première réalisation "Le carrosse volant" sera un succès immédiat (une fois son interdiction de diffusion levée). Le cinéma se développera alors de part le monde, le Polaro suivant ses voisins dans cette production essentiellement carnackienne à l'époque alors que le principe avait été inventé sur son territoire. Aujourd'hui beaucoup font de cet échec le symbole du "Polaro conservateur" qui s'est privé d'une invention majeure par peur de la nouveauté.

    Le cinéma polarien a jusqu'aux années 2000 sous-estimé son développement à l'international et s'est focalisé uniquement sur son marché national, l'obligeant à restreindre considérablement ses moyens pour rentrer dans ses frais dans un pays de seulement 26 millions d'habitants et où la culture cinématographique a eu du mal à s'implanter durablement. La plupart de l'offre disponible dans les cinémas polariens étaient des grosses productions étrangères, dont celle de CKWood qui sont particulièrement populaires au Polaro, ainsi que petites des productions nationales néanmoins souvent moquées pour leur manque de professionnalisme.

    À l'été 2014, la firme Paling Production (originaire de Verbania) décide pour la première fois d'essayer de s'exporter à l'international avec des jeux télévisés, séries et films aux thématiques plus ouvertes et aux budgets plus importants que ce qui se faisait auparavant. Son plus important succès aura été avec Le Vent se lève, adaptation du roman éponyme, qui a réalisé 17,5 millions d'entrées à travers le monde et remporté le CK du meilleur peplum ainsi que le CK d'or aux CKTV Awards de 2017, la plus haute distinction cinématographique du Monde GC. Le Groupe Paling arrive aujourd'hui à rivaliser avec les autres géants du cinéma et ses nouvelles productions rencontrent du succès tant au Polaro qu'à l'international.

    Littérature

    La littérature polarienne s'est toujours développée en fonction de son cadre historique, social et politique. Elle a eu cependant un développement un peu plus lent que dans d'autres pays, notamment à cause de la fragmentation du Polaro sous la Fédération qui a nuit au partage des connaissances entre les différentes provinces. On peut lui attribuer deux âges d'or : pendant la République Forelder ( de -27 à 1453), puis lors de la réunification du pays en 1896 après l'invasion lancasterienne.

    • La littérature foreldienne est typique de l'ouest du Polaro, avec comme épicentre culturel majeur la ville de Verbania. Vue comme un moyen de faire partager ses savoirs à l'élite éduquée de l'époque, elle est un outil de pouvoir puissant et sert de base aux actions publiques entreprises dans les cités. L'ouvrages le plus connu de cette époque est Les voisins de la République (écrit par un Prince de l'époque, ce livre décrit les relations entre la République de Forelder et les peuples vivant dans le reste du Polaro, jugés "sauvages" par les verbanois).
    • La littérature post-réunification est elle apparue à la toute fin du XIXè et début du XXème siècle et s'est principalement développée entre les villes de Galax, Futimu et Cerasia. Avec la constitution d'une unique République à partir des anciennes provinces polariennes après la victoire symbolique de ces populations contre le Lancaster, les élites de chaque provinces se retrouvent à nouveau dans l'unique capitale Galax ce qui provoque une effusion soudaine de la création artistique littéraire.

    Peinture

    Le tableau "Le Banquet de la Fédération" est sans doute l'une des œuvres les plus connues de Paul Malerg.

    La peinture est un art qui a été largement sous estimé au Polaro. En 1782 né le principal mouvement artistique de la peinture polarienne : l'art fédéraliste. Elle apparaît avec la volonté du Gouverneur Général André Valmont de fêter le plein retour de la Fédération après la Révolution en se servant de l'art comme de moyen de propagande pour faire la démonstration de sa puissance et de sa richesse à travers de nombreuses peintures qui ont ensuite été exposé dans les principaux lieux de pouvoirs du pays et dans les ambassades à l'étranger. Ce mouvement a comme principale figure Paul Mallerg, peinture officiel du gouverneur général, avec notamment son oeuvre majeure "Le Banquet de la Fédération" qui est la toile la plus connue de cette période.

    Musique

    Searchtool.png Article(s) détaillé(s) : Philision

    La musique polarienne est peu connue à l'international et peine à se faire sa place face aux autres principaux producteurs du secteur. Peu voire aucun chanteur polarien n'est réellement connu ailleurs qu'au Polaro, et même dans leur propre pays la concurrence est de plus en plus féroce avec les artistes étrangers. pour tenter de protéger ce "patrimoine en danger" comme l'avait surnommé un ministre de la culture, des quotas ont été instaurés pour imposer aux médias polariens de diffuser des productions nationales.

    Cependant depuis 2014 elle a prit un nouvel élan avec l'ouverture du Philision, concours musical unique en son genre organisé par la Milord qui devait initialement n'être que pour la Philicie avant d'être élargi à tout le Monde GC. La première édition en 2014 a été organisée à la salle Meri de Verbania, bien que le Polaro n'y participe pas. Le Polaro n'a jamais été plus haut que 4e dans les trois participation qu'il compte à son actif, voici les différentes chansons avec lesquelles il s'est présenté depuis 2015 :

    En 2015, le Polaro se présente avec la chanson d'Adèle Skyfall, il termine derrière le podium (4e place) avec 82 points. C'est le Brocélia qui remporte cette édition avec Divided By Friday - You Fooled Me. Le pays termine également 4e avec 65pts en 2016 avec For a better day d'Avicii. C'est l'Asutralia qui s'impose cette année là avec Coldplay, Hymn For The Weekend.

    Pour sa troisième participation, c'est Pentatonix et leur chanson Sing qui représente le Polaro. C'est un échec puisque le pays termine 6e (78pts), très loin derrière les ancériens Imagine Dragons et leur titre Believer qui eux remportent l'édition 2017. En 2018, le Polaro se présente avec Get lost de Breakbot.

    Sports

    Le Polaro n'a historiquement pas été connu pour être particulièrement un pays sportif, mais de nos jours cette image tend à évoluer grâce aux plus jeunes générations et ce notamment grâce à la plus grande médiatisation des événements sportifs. Cette mise en valeur du sport, tant national qu'international participe ainsi à sa reconnaissance dans le pays qui fait de l'activité sportive un domaine à part entière dans la vie des jeunes polariens.

    <iframe width="705" height="371" seamless frameborder="0" scrolling="no" src="https://docs.google.com/spreadsheets/d/e/2PACX-1vR6LtF2jnbLM2dxWw--tGY-z3PTua7ZX4pHyqq8_4QRX6CDMQHBuUXPOShw6AucwLJzCTiPxKXwIaMb/pubchart?oid=801487372&format=interactive"></iframe>

    17,8% de la population polarienne est licenciée à une fédération sportive, soit 4,7 millions de personnes, ce qui est relativement peu (la France est à 23,8% par exemple). Le sport le plus pratiqué en club est le tennis avec 702 169 licenciés, juste derrière le football en compte lui 700 965. La natation, sport caractéristique de l'ouest du Polaro, est le troisième sport national en terme de pratiquant en clubs avec 615 263 adhérents et un taux de féminisation important (51,9%). Le cyclisme, considéré comme le sport national du Polaro n'enregistre "que" 462 153 licenciés ce qui peut s'expliquer par le fait que bon nombre de polarien font du vélo sans appartenir à une organisation pour autant. 37,4% des licenciés sont des femmes, ce qui est un signe encourageant sur la place de la gente féminine dans le sport.

    Malgré une pratique sportive moindre en club, 76% des polariens déclarent faire au moins 30 minutes de sport par semaine. Le sport est particulièrement pratiqué par les plus jeunes, puisque 87% des moins de 30 ans déclarent faire une activité physique régulière tandis que le chiffre tombe à 64% pour leurs aînés. L'âge est donc un facteur déterminant dans l'activité sportive puisque ce n'est que depuis les années 1990 que les autorités ont cherché à remettre en avant le sport notamment pour ses biens faits sur la santé.

    Cyclisme

    Searchtool.png Article(s) détaillé(s) : Tour du Polaro, Fédération Vélocipédique Internationale, Invention du Vélocipède

    Au Polaro, le cyclisme a toujours tenu une place importante depuis l’invention en 1871 par Ambroise Burel du vélocipède sous sa forme actuelle (avec une propulsion par chaîne et un pédalier) à la fondation de la Fédération Vélocipédique Internationale, l’institution qui régie aujourd’hui le monde du cyclisme, et qui a participé à la mise en place de ce qui est devenu aujourd’hui l’événement sportif incontournable du mois d’août : le Tour du Polaro.

    Tour du Polaro

    Le Tour du Polaro est une compétition cycliste de renommée internationale voyant s'opposer les plus grands cyclistes du Monde GC sur les routes polariennes ou de pays voisins. Le Tour est composé de différentes étapes à l'issue desquelles le coureur avec le plus de points au classement général porte le maillot doré, l'équipe menant le classement par équipe le maillot vermeil et le meilleur sprinteur le maillot orange. Cette épreuve longue de deux semaines bénéficie d’une médiatisation très importante dans le monde entier, et a largement participé à faire du cyclisme l’un des sports les plus appréciés des Polariens.

    L'arrivée du TdP2018 sur le Boulevard des Provinces Unies, à Galax.

    Jeux Olympiques

    Searchtool.png Article(s) détaillé(s) : Jeux Olympiques de Galax2018
    Le Polaro a organisé les Jeux Olympiques de Galax2018

    Depuis 2013, le Polaro s'est imposé comme une des Nations les plus récompensées aux jeux olympiques et ce dans bon nombre de disciplines. Le Pays a cependant échoué à deux reprises à organiser les Olympiades avec Naigis en 2013 pour les Jeux d'Hiver (classée dernière) et Galax en 2016 pour les Jeux d'Été (arrivée en tête des votes du public mais recalé par le CIO) ce qui a provoqué à chaque fois un quasi-mélodrame national entraînant une vague de démission.

    • Aux Jeux Olympiques d'Hiver d'Hinvernia (R-U des Îles Cerbères) de 2013, le Polaro a terminé second derrière la Génécie.
    • Aux Jeux Olympiques d'Été de Theide (Mandelsy) de 2016, le Polaro a remporté la compétition avec 168 médailles dont 16 en or (52 en argent, 100 en bronze). Le pays est sacré champion olympique en équitation, gymnastique, judo et tir à l'arc, il est second en aviron, rugby, haltérophilie, boxe et cyclisme.

    Natation

    La natation et autres sports nautiques sont principalement pratiqués sur la façade maritime à l'ouest du Polaro et plus marginalement au bord du lac Sawer ( à Laclor ou Namo-les-Eaux par exemple). La Fédération Polarienne de Natation compte 615 263 licenciés, soit 13,3 du total. La popularité de la natation date en réalité de la République Férolder et de la Ligérie, pays qui recouvrait tout l'ouest du Polaro de -27 à l'an 1453 où le culte du corps et de l'esprit plaçait ce sport en idéal. De plus, de part la grande proximité des grandes villes de l'ouest à la mer ou aux deux lacs intérieurs, la pratique de ces disciplines était d'autant plus facilité. Des siècles après la chute de cet État, la tradition ne s'est pas vraiment perdue puisque c'est dans le Haut-Lac que l'on trouve près de 40% des licenciés au niveau nationale.

    Rugby

    Le rugby est un sport particulièrement apprécié dans le sud-est du Polaro (Sunparad essentiellement) où il fait partie intégrante de la culture locale, c'est par exemple à Futimu que se trouve le terrains d'entrainement de la sélection nationale du sport au ballon oval. Cette province a d'ailleurs eu pendant de nombreuses années le monopole des titres dans le domaine avec le sacre quasi discontinu de Futimu dans la ligue nationale de rugby, avant l’émergence d'autres équipes notamment à Verbania. La Fédération Polarienne de Rugby compte 300 365 licenciés. Le Polaro a été médaillé d'argent de la discipline aux Jeux Olympiques de Theide en 2016 ( jugé IRL sur le nombre d'événements historiques, l'or était pour l'Empire Carnackien). À l'été 2017 l'équipe nationale de rugby participe à la Rugby State Championship (RSC) organisée par Simland, mais elle ne passera pas les poules de son groupe.

    Football

    Le logo de l'Arescard

    Le football est loin d'être aussi populaire au Polaro que dans d'autres pays, il est cependant malgré tout le second sport en nombre de licenciés avec 594 418 personnes référencées par la Fédération Polarienne de Football. Le football polarien n'a jamais vraiment brillé à l'international et est perçu comme de moindre importance par rapport à celui d'autres pays. Le championnat de première division, l'Arescard (logo à droite) regroupe les 14 meilleures équipes du pays. Lors de la Coupe du Monde de Football au Lagos 2015, l'équipe nationale du Polaro a été éliminée face au Sunrise en quart de finale. Le Stade de Prismérie a d'ailleurs été utilisé pendant la compétition organisée par le Lagos, c'est par exemple là bas que c'est déroulé le match Brocélia - Mandelsy.