Palais Impérial de Skrynza

De Wiki GC
Aller à : navigation, rechercher
Palais Impérial de Skrynza
Palais des splendeurs
9.png
Face avant du Palais Impérial
Présentation
Type d’ouvrage Palais royal
Surnom Le plus beau des palais
Style Château
Architecte Henri de Lonrois
Construction 1688-1699
Propriétaire Empirecarnackiendrapeau.png Famille impériale
Localisation
Pays Empirecarnackiendrapeau.png Empire Carnackien
Comté Comté de l'Alma
Ville Skrynza

[[Fichier:|292px]]

Localisation de la ville
sur

Le Palais Impérial de Skrynza est la résidence officielle de la famille impériale carnackienne. Il se situe à Skrynza (Comté de l'Alma), à une trentaine de kilomètres au sud est de Carnack. Il est réputé à travers le monde entier pour sa grandeur et sa splendeur, c'est d'ailleurs l'un de ses surnoms, mais également pour l'élégance et la beauté de ses jardins.

Localisation

Le Palais Impérial de Skrynza est situé dans la ville du même nom, Skrynza, en Empire Carnackien, plus précisément au sud est du Comté de l'Alma. Il se trouve à une distance de 39km de la capitale de l'Empire à savoir Carnack. Le palais se trouve au cœur de cette petite ville viticole entourée de vignes, de champs et de forêts.

Histoire

Au XVI siècle, sous le règne de l'Empereur Léopold Ier, un petit hameau entouré d'une profonde forêt attira l'attention du Duc de Folborg. Le duc était à cette même époque ministre impérial de sa majesté. Il était issu d'une famille noble carnackienne peu importante mais néanmoins il s'était hissé grâce à ses fins talents de négociateurs comme un proche serviteur de l'empereur. Grâce à cette ascension sociale, le duc qui ne possédait qu'une petite demeure se trouvait fort attiré par la volonté d'acquérir des terres. L'ensemble des terres de la capitale étant déjà prises, le duc fit le pari osé de s'en aller bien plus loin dans les terres. Il tomba sous le charme de ce petit hameau. Il demanda à l'empereur la possibilité d'en acheter les terres. Ce dernier, lui octroya les droits. Le duc de Folborg, investit une somme assez colossale dans la construction d'un petit palais qui devait être à l'image de son ascension sociale. Néanmoins, après trois années de travaux, le duc tomba gravement malade. Les travaux continuèrent jusqu'à ce que le duc ne périsse. Il n'avais aucune descendance et le palais qui était à moitié construit tomba rapidement à l'abandon.

Un peu moins de cent ans plus tard, l'empereur Constantin Ier dit l'empereur lumière accéda au trône impérial. Il se sentait étouffé par la capitale et désirait s'éloigner des dangers que représentaient cette ville densément peuplée. Constantin Ier naquit sous la Ière République et dût se montrer très discret. Durant cette période difficile, il vivait reclus caché dans un monastère capkrassien. Ce n'est qu'à la restauration de la monarchie que Constantin devint Constantin Ier, empereur de l'Empire Carnackien.

En 1686, durant sa première année de règne, Constantin Ier scruta avec attention des centaines de cartes à la recherche d'un lieu idéal où s'établir en sécurité. Il tomba par hasard sur de vieux registres datant de l'époque de son grand oncle l'empereur déchu Léonard Ier. Dans l'un deux se trouvait le testament du Duc de Folborg qui léguait à la famille impériale ses terres. Rapidement, l'empereur se mit en tête de se rendre sur les lieux. Tout comme le duc de Folborg, il tomba sous le charme bien qu'il n'y trouva que des ruines de ce palais jamais abouti.

Dès 1687, il fit appel aux meilleurs architectes afin de bâtir le plus beau de tous les palais au monde, un palais dont tous les rois du monde enviraient, un palais démontrant la gloire de l'empereur Constantin Ier et la toute puissance de l'Empire. En 1688, débutèrent les travaux avec pas moins de six mille ouvriers. Le chantier était colossal et le coût pharaonique mais rien n'importait plus à l'empereur redonner le prestige à la dynastie des Carnackus.

La construction du palais dura un peu moins de dix ans jusqu'en 1699, date à laquelle Constantin Ier et l'entièreté de sa cour vinrent s'y installer. Le Palais Impérial de Skrynza devint le fer de lance de la diplomatie carnackienne et le lieu central du pouvoir. Le monde entier se trouvait en admiration devant tant de beauté. Dès cet instant, le petit Constantin qui avait grandit caché du monde pour assurer sa protection devint le grand empereur Constantin Ier, l'empereur lumière.

Le palais demeure aujourd'hui la résidence officielle des empereurs ainsi l'impératrice Elysa Swan Margaret Ière et sa famille résident toujours en son sein. Il est possible de visiter une partie dédiée du palais et d'accéder selon les possibilités à ses jardins. Le Palais Impérial de Skrynza est l'un des lieux les plus photographié de l'Empire et il reste encore aujourd'hui l'un des symboles majeurs de l'Empire.

Constantin Ier, l'empereur lumière

Caractéristiques du Palais

Le palais est immense et doté de plus de cinq mille pièces. Il est constitué de plusieurs résidences privées dont celle de l'impératrice, de salons de réceptions, de trois chapelles impériales, d'un théâtre et de milliers d'autres pièces majestueuses.

Les jardins du palais sont étalés sur des dizaines d'hectares. Il comprend un parc boisé, des jardins à la deltane, des jardins tropicaux, des kiosques, un grand canal de plus de quatre cent mètres de long et des centaines de statues.

Les jardins du Palais

Le Palais et les arts


Empirecarnackiendrapeau.png  Portail de l'Empire Carnackien         Logo culture.png   Portail de la Culture, des Sciences et des Arts