Océanisme

De Wiki GC
Aller à : navigation, rechercher
Tatoo océanisme.jpg
OcéanismeTe haapaoraa faaroo o te moana (MP) ( religion de l'océan)
Description de cette image, également commentée ci-après
Ranginui et Papatuanuku, le Ciel et la Terre , les créateurs du monde selon l'océanisme.
Classification Polythéisme Idolâtrie
Langue Langues Mapétiennes
Origine Drapeau Mapete.png Royaume de Mapete
Membre Entre 6 et 10 millions d'adeptes
Clergé Grand prêtre + Conseil des Prêtres

L'Océanisme est une religion polythéiste du Royaume de Mapete, composée d'une multitude infinie de dieux et de dééesses et vénérant aussi bien les Ancêtres, les esprits que les divinités en tant que tel.La religion océaniste se base sur l'amour de la Nature, des Hommes entre eux et sur la notion de réincarnation à travers l'harmonie des êtres vivants.

Comme son nom l'indique, l'océanisme se base principalement sur des divinités issue de l'Océan, et les histoires des demis-dieux ou des esprits ancestraux se déroulent presque toujours autour de la mer ou de l'océan.

L'océanisme est aussi appelé la religion mapétienne.Ses adeptes sont appelés les océanistes ou les Mapétiens par abus de langage.


Origine

Mythologique

Selon les histoires mythologiques, l'origine de la religion tiendrait sur la légende d'Hawaïki. le Pere Ciel et la Mère Terre , Ranginui et Papatuanuku, auraient crée une immense île dans l'Océan et auraient également créer la vie avec l'aide de plusieurs divinités.

Les Hommes avaient pour mission de se rapprocher le plus possible du Mana, l'Harmonie avec la Nature, tout en restant frères et sœur les uns et les autres. Les Hommes furent si orgueilleux, si prétentieux qu'ils se firent la guerre sans cesse et que l'arrogance avait pris le dessus sur tout, la Nature étant mise à mal par la même occasion. Hawaïki n'était alors plus le lieu rêvé de départ.

Pour punir les Hommes, Ranginui et Papatuanuku, ordonnèrent aux autres dieux de sectionner l'île en plusieurs îles qui disperseraient les "peuples de l'Océan". Pour cela , les Dieux envoyèrent des créatures mythologiques, les serpents arc en ciel, qui provoquèrent des séismes, des tsunamis et qui arrivèrent à disperser les îles et les peuples de l'océan.

Les dieux firent alors une promesse aux Hommes: Si l'Harmonie avec la Nature est retrouvée et redevient l'élément essentielle de toute vie alors Hawaïki renaîtra de ces cendres et les peuples de l'océan pourront se réunir. Si ce n'est pas le cas, les îles disparaîtront en totalité ainsi que tout les peuples. Le Chaos remplacera alors le Mana.

L'Océan est également perçu comme un endroit où tout les esprits des peuples vont reposer. La mer, les produits issus de la mer ont donc une importance capitale puisque qu'ils viennent des ancêtres (morts dans l'océan) et aussi des dieux. Selon la tradition dés qu'un être meurt, son corps, ses cendres sont jetés dans l'océan pour être réincarné ou transformé en esprit d'où le nom de la croyance.

Réelle

Selon les scientifiques, la religion est issue de 2 autres religions et de l'adaptation de ces deux religions aux nouvelles terres. Les peuples Aurakas et Sotokanis se sont réfugiés dans les îles de Mapete pour diverses raisons et auraient ramené avec eux leur croyance. Les Aurakas croyaient en plusieurs divinités tandis que les Sotokanis considéraient que les dieux étaient représentés à travers les esprits. Le fait d'avoir traverser la mer firent de ces peuples , des peuples de l'Océan. Ces trois notions se sont mélangées pour former l'océanisme qui intègre toujours plusieurs croyances à la sienne.

Principes

La mythologie océaniste

La mythologie Océaniste raconte les exploits des dieux et déesses à travers des légendes racontées de manière orale (plus rarement à l'écrit). Ces histoires sont racontées par les chamans ou les prêtres qui les utilisent pour donner un exemple d'un fait divers, d'un événement en particulier ou encore pour faire la morale aux fidèles.

La mythologie sert de référence pour de nombreux habitants qui , eux même , se l’approprient. Il existe des livres non officiels et non reconnus comme saints qui décrivent toutes les histoires mythologiques les plus répandues et les plus connues.

Il n'existe pas de dieu suprême qui supplante les autres dans l'océanisme, chacun apporte son lot d'exploit et d'héroïsme. La mythologie est aussi l'histoire des héros et des demi-dieux par extension.

Ce sont également des histoires qui racontent les relations entre les dieux et les déesses, parées de tensions, d'affrontements, de joie, de tristesses et de morale.

La mythologie océaniste est plutôt sombre dans ses récits et rarement joyeuse. Elle possède également beaucoup de connotations en rapport avec le sexe, la débauche, les événements climatiques, les naufrages marins...

De nombreux chamans tentent de l'écrire mais la majorité garde le côté oral de la mythologie. Les chamans racontant la mythologie et les histoires des dieux sont appelés des Grilots.

Héros et demi-dieux mythologiques

Les Histoires des demi-dieux et des héros mythologiques ont pour mission de faire réfléchir les Hommes sur leur condition de vie, sur leur comportement dans un ou plusieurs domaines. A l'image des dieux, les héros et demi-dieux ont des histoires soumises à plusieurs interprétations. Chacun étant libre d'interpréter les histoires comme il l'entend, seuls les dieux pouvant juger si il s'agit d'un bienfait ou d'un acte mauvais.

Ces histoires sont réputées plus proches des fidèles qui se reconnaissent dans ces récits. Les domaines sont extrêmement larges ( vie quotidienne, mariage, enterrement, création d'une île etc...). Toutefois, les héros et les demi-dieux reprennent une partie d'une histoire mythologique, ils la complètent, la précisent ou encore la poursuivent.

Certaines tribus peuvent considérés des demi-dieux comme des divinités à part entière. La aussi, les interprétations sont trés larges et les prêtres sont les seuls à pouvoir dire si le eprsonnage doit être interprété comme un dieu ou non.

Le héros mythologique le plus connus et le plus vénéré est Maui, qui aurait repêché les terres mapétiennes du désastre d'Hawaïki.

Les demi-dieux sont trés souvent la descendance d'une divinité immortelle et d'un être mortel tandis que les héros mythologiques sont plutôt choisis par une divinité et peuvent aider un demi-dieu à réussir son exploit.

Esprits et Ancêtres

les esprits et les ancêtres sont des notions extrêmement importantes dans l'océanisme. Les Ancêtres sont des morts qui vivent dans un monde parallèle et qui peuvent être visibles dans les rêves ou sous l'océan, lieu où tous les morts se retrouvent. Les Ancêtres peuvent devenir des divinités locales et sont idolâtrés de la même manière par l'intermédiaire des tikis et des moaïs.

Dans la croyance océaniste, les Ancêtres protègent les Hommes du mal ou du bien ( tout dépend ce que l'ancêtre a fait dans sa vie ici bas). Ce sont des protecteurs autant appréciés que les dieux. Les ancêtres sont des protecteurs d'une famille voire d'une tribu tout entière parfois.

Ils sont idéalisés à travers des tikis, des masques guerriers ou des tatouages.

Les esprits sont de 2 types: mauvais ou bons. ce sont des démons ou des bons esprits, ils sont souvent les protecteurs des héros et des demi-dieux dans la mythologie. Ce sont souvent des envoyés des dieux. Ils peuvent tester une ou plusieurs personnes, les hantés, les protéger et peuvent prendre différentes formes.

Les morts-vivants sont considérés comme des esprits qui vivent ici bas mais qui ont besoin de manger des âmes vivantes pour pouvoir passer de l'autre côté. Cette croyance la peut aboutir au Voodoo, une autre religion de Mapete.

Notion de Mana et d'harmonie avec la Nature

La religion océaniste exige malgré tout une pratique bien particulière basée sur la méditation et l'harmonie avec la Nature. Les fidèles peuvent méditer partout, chez eux, dans les lieux publics ou encore dans les temples ( marae). Ils peuvent méditer par n'importe quel moyen du moment qu'ils arrivent à "isoler leur esprit" et à réfléchir sur leur place dans le Monde.

La méditation est couplée avec l'harmonie avec la Nature. Il s'agit du respect de l'Homme envers celle-ci, plus l'Homme est généreux , respectueux de la Nature et plus celui-ci contribue à la réapparition d'Hawaïki et au renouveau des peuples de l'océan. Il contribue également à la satisfaction des dieux et des ancêtres qui lui offre leur protection en échange de ce respect.

Pratiques

Marae (temple)

Les Marae sont les lieux de culte océanistes. Ils prennent différents formes architecturales et sont de toutes tailles et de toutes formes. Il existe systématiquement un lieu d'offrande en l'honneur d'un ou plusieurs dieu ainsi qu'un lieu de prière pour ceux qui veulent pratiquer le Mana au temple.

Au delà de ces exigences , il n'existe pas de conceptions particulières dans les temples. Les prêches et les cérémonies se font régulièrement dans les marae mais aussi beaucoup à l'extérieur, les gens vont préférer les plages et les falaises pour ce type de rituels ou encore le haut des plus grands temples.

Les Marae rendent hommage aussi bien aux ancêtres qu'aux dieux ( parfois les deux) et sont dédiés soit à l'ensemble des dieux , soit à un ou plusieurs dieux en particulier.

Les lieux de cultes issus des autres religions sont considérés comme des maraes.

Offrandes, sacrifices

Les offrandes sont essentielles dans l'océanisme. Elles peuvent se faire soit dans les marae, soit dans certains lieux dits privilégiés comme les plages, l'océan ou encore les falaises.

Ces offrandes sont différentes en fonction de ce que l'on veut faire: pour vénérer un ancêtre , des fleurs vont être jetés dans l'océan pour apaiser leur passage dans l'autre monde. Pour apaiser la colère des dieux, des fruits, des plantes et parfois des cadavres d'animaux vont être préférés. Les offrandes sont différentes en fonction du dieux que l'on vénére , certains exigeant des offrandes particulières ( pierres, viandes, sang...)

Il existe également des sacrifices animaux ou humains qui dépendent de la divinité qui est vénérée et de la gravi!té des actes commis. Quelqu'un qui a ôté la vie à une autre personne doit se sacrifier elle même par exemple, celle qui a commis un vol doit se mutiler une partie de son corps. Celle qui aura commis un adultère devra donner des fleurs et des fruits etc...

Méditation

Intégration d'autres croyances

Fêtes religieuses

Les pléiades

Le Goroka

Les jours de la nouvelle année

mariages , baptêmes

Fêtes guerrières

Danses religieuses

Nourritures et boissons divines

Clergé

Grand Prêtre

Conseil des Prêtres

La paroisse

Chaman

Relation avec l'Etat Fédéral

Ministère des Affaires cultuelles, religion officielle

Condamnation à mort

influences sur les décisions politiques et judiciaires

Lieux

Loupe Wiki GC 2020.png Article(s) détaillé(s) : Hine nui te po marae,Tapunui Motu

Iles interdites

Les îles interdites sont de petites îles côtières réservées au culte exclusif. Il est interdit pour les non fidèles d'y pénétrer, ces endroits sont parfois réservés aux prêtres et aux grandes institutions du royaume tant elles représentent une importance capitale.

Les îles interdites sont considérées comme des lieux de naissances d'un demi-dieu ou d'une divinité particulière, comme une zone remplies de dangers ou autres démons qu'il faut éviter absolument.

On y retrouve de nombreux marae, tikis ou autre zone d'offrandes afin d'apaiser la colère des dieux pour ceux qui y sont entrés de manière illégale. Seul les prêtres sont autorisés à accepter ou non la présence de personnes dans ces lieux.

Forêt sacrées, sanctuaires

Les sanctuaires forestiers ou marins sont des lieux sacrés où il est strictement interdit d'y pénétrer aussi bien pour les fidèles que pour les prêtres. Ces zones sont considérés comme des "lieux d'offrande" aux dieux. Les animaux ne peuvent y être chassés, pêchés et les plantes ne peuvent pas être cueillies ou coupées. Seule la volonté des dieux permet des exceptions mais ce sont généralement des choses qui n'arrivent jamais. Il est interdit de souiller ces endroits sous peine de mort.

Les Hommes ont la lourde tâche de maintenir ces lieux le plus longtemps possible et le plus sauvage possible.

Montagnes et volcans sacrés

Loupe Wiki GC 2020.png Article(s) détaillé(s) : Mont Kinoa, Mont Kivala

Les montagnes et les volcans sacrés ont la particularité d'être des "lieux de culte" où de grandes cérémonies peuvent avoir lieu. Elles ont pour objectif de calmer les mauvais esprits ou les dieux des volcans du mal ou encore de la terre. Les volcans ont la réputation d'apaiser la colère des dieux du mal tandis que les montagnes apaisent celle des dieux du bien.

Le Mont Kinoa et le Mont Kivala sont les principales zones mais on retrouve quelques collines sur le plan local. Trés souvent les montagnes et les volcans servent également de "cimetière" où les cendres des défunts servent d'offrandes.

Les séismes, les éruptions sont considérés comme des épreuves et des conséquences du mauvais comportement des Hommes qui ne respectent pas ou pas suffisamment l’harmonie avec la Nature.



Divinités

Dieux, déeeses

Demi-dieux, héros mythologiques

Esprits, Démons

Animaux et plantes sacrés

Littérature océaniste

Contes et légendes mapétiennes

Loupe Wiki GC 2020.png Article(s) détaillé(s) : Contes et légendes Mapétiennes

L'océanisme dans le monde

Aldésyl

En Aldésyl, l'Océanisme est cantonné au Royaume de Mapete mais on retrouve quelques adeptes au Vasel, en Alderico et en Sylvania

Il y a plus de 80% des adeptes mondiaux situé en Aldésyl et plus particulièrement dans le nord est du continent.

Autres endroits

Les autres endroits ou l'océanisme peut être pratiqué est au Polaro, en Ancore où l'immigration mapétienne est importante.

Drapeau Mapete.png   Portail de Mapete