Niué

De Wiki GC
Aller à : navigation, rechercher
Niué
Niué.png
Les derniers niués sur l'île de Tautu
Période depuis la préhistoire
Ethnie Tribus mapétiennes
Langue Niué, Vanuatus
Religion Océanisme
Villes principales Niué City
Région Tautu
Région actuelle Tautu

Les Niués sont une tribu de l’île de Tautu dans le Royaume de Mapete, ils ne sont que 1200 répertoriés comme tel et constituent le peuple tribal le plus en danger. L'organisation mondiale des tribus et le Ministère des Affaires Tribales considèrent les Niués comme un peuple en état très avancé de disparition.D'ici 20 ans, les Niués pourraient avoir disparu de leur île.

Les Niués sont issus de l'est de l'Aldésyl et ont une origine forestière. Ils se sont adaptés à la vie de savane présente sur Tautu. Régulièrement envahie par les Vanuatus ou les Mapete, les Niués sont parmi les plus métissés du royaume. Il s'agit d'une communauté très populaire grâce à leur chef Graoni qui tente de négocier avec le Royaume de Mapete pour obtenir de nouvelles terres afin d'assurer la pérennité de la tribu qui est menacée par la montée des eaux.

Histoire

Les Niués ne sont pas les plus guerriers et les plus envieux de territoire de l'histoire mapétienne. Ils sont issus de l'Est de l'Aldésyl ( Nord est de la Sylvania actuelle) et ont émigré suite à un changement climatique important à l'époque. En effet, la forêt à laquelle ils s'étaient habitués à disparu et provoqué un assèchement des sols, une raréfaction des ressources et ont conduit les Niués à émigré dans l'île de Tautu qui était inhabitée. Mais Tautu n'a pas de forêts mais regorge de ressources naturelles comme des herbivores, des plantes très utiles à la chasse et à la cueillette. Les niués s'adaptent en adoptant l'élevage, la pêche et en construisant des habitations en pierre plutôt qu'en bois.

Cette adaptation va diviser énormément la population par deux ou trois, la population Niué passe de 13.000 individus à 3.400 en seulement quelques décennies.

Durant l'Antiquité, les Niués se contentent de commercer avec leur voisin Vanuatus avec les produits issus de la pêche, ils adoptent le langage des signes. Au Moyen-âge, les Vanuatus envahissent l'île de Tautu sans trop de difficulté et considèrent les Niués comme une nouvelle tribus Vanuatus. C'est également à partir de cette époque que les premiers métissages apparaissent. Face au commerce et suite à l'invasion Vanuatus, la population augmente.

Il faudra attendre la fin du Moyen-âge pour voir les Mapete débarquer avec violence sur Tautu et asservir les Niués.

Durant la colonisation, les Deltans et les Celtes se partagent l'île avec 2 comptoirs commerciaux qui deviendront Niué City. Mais les Aldéricains sont envieux et commencent à envahir l'île en 1677. En 1708, les Celtes de Sylvania reprennent l'entièreté de l'île aux Aldéricains.

Ces disputes perpétuelles entre Celtes et Aldéricains ne va pas plaire aux tribus qui vont créer des réseaux de contrebandiers pour les expulser de l'île. A l'image des Vanuatus et de certaines populations deltanes et celtes, les Niués vont se spécialiser dans la piraterie. De nombreux repaires vont voir le jour et des pillages, voire des batailles vont avoir lieu tout autour de l'île jusqu'à la fin du 18 ème siècle. Dans la même période, l'esclavage est adopté par les Celtes mais privilégient les prisonniers plutôt que les populations locales qui sont tout de même maltraitées et mal considérées. A la fin du 19ème siècle , suite à l'abolition de l'esclavage, la désormais Sylvania tente de développer l'île à travers l'agriculture. On voit alors apparaître les premières exploitations agricoles modernes avec l'apparition de la mécanisation et la création d'un syndicat agricole.

Lors de la guerre d'indépendance, les Niués vont payer un lourd tribu à s'alliant à l'Armée Populaire Révolutionnaire, ils seront considérés comme des "martyrs de la Révolution" par Alexandre Kalpui en 1939. Durant le régime socialiste, les Niués retrouvent leur tradition, leur culture mais de fortes discriminations ethniques apparaissent entre les populations blanches et les populations mapétiennes. De nombreux celtes seront expulsés de l'île par simple vengeance.

A la fin du 20ème siècle , suite à la mondialisation et aux problèmes écologiques grandissants, les Niués déclinent fortement en passant la barre des 1.200 personnes en 2000. Aujourd'hui, leur déclin s’accélère.

Ethnographie

Portrait d'une jeune fille Niué, 1959

Du point de vue ethnographique, les Niués sont proches des Mapete ou des Kiribatis car leur origine provient de la même zone. Ils ont les cheveux plutôt lisses, une peau matte, des yeux marrons légèrement bridés. Il faut aussi prendre en compte les différents métissages issus de l'Histoire qui ont permis de découvrir de nombreuses similitudes avec les Vanuatus ou encore les Papus dans une moindre mesure. Les métissage mixtes entre populations blanches et populations mapétiennes est également important notamment depuis 2 siècles.

Les Niués sont souvent confondus avec les Mapete et les Kiribatis car ils sont mal connus et peu nombreux. La tradition Mapete a tendance à s'imposer depuis une cinquantaine d'année. la seule différence est qu'il n'utilise pas autant les tatouages et que leur artisanat est plutôt colorés ( témoignage de l'invasion Vanuatus).

Enfin, les Niués se remarquent par leur façon de chasser car les ressources naturelles présents sur Tautu sont typiques comme les kangourous de Tautu , les diables de Tautu, les tatous.

Du point de vue purement ethnique, l'organisation tribale est exactement la même que chez les Mapete ou encore chez les Papus même si une place plus importante est donnée aux femmes.

Culture, folklore, tradition

Chamanisme, spiritisme

Comme tous les peuples autochtones de Mapete, les Niués ont un profond attachement spirituel à leur terre qui se reflète dans leur riche tradition orale, leur cosmologie, leurs mythes et leurs rituels.

Ils ont recours à des drogues hallucinogènes qui leur permettent de voyager dans d’autres mondes et de se connecter avec les esprits ainsi que pour soigner les maladies. Cette pratique n’est pas occasionnelle ou récréative, elle requiert des années d’apprentissage et d’initiation.

Les chamanes inhalent le yopo, une substance hallucinogène, afin d’appeler leur esprits chamaniques.Ils jouent un rôle essentiel dans les cérémonies de guérison et lors du rehau, ou veillée funèbre, au cours de laquelle les communautés se réunissent pour consommer les cendres des personnes défuntes.

Durant les rituels de guérison, les chamanes boivent l’ayahuasca, un breuvage hallucinogène principalement composé d’une liane, le caapi.

Les objets corporels

Les Niués sont réputés pour leur folklore mais également pour leur capacité à déformer leur corps en insérant des objets dans une ou plusieurs parties de ceux-ci. Le chef Graoni possède un disque sur la lèvre inférieure ce qui est considéré comme un acte divinatoire chez les Niués. Seul le chef de tribus peut avoir ce disque sur la lèvre, c'est une marque caractéristique des chefs de tribus et un moyen de sacrifier son corps pour le peuple. Selon le folklore, ce sacrifice serait interprété comme une forme de reconnaissance vis à vis des dieux.

Le disque sur la lèvre signifie donc qu'il s'agit du chef de tribus.

les boucles d'oreilles sont aussi un moyen de sacrifice pour se reconnaître vis à vis des dieux et des autres personnes de la tribus. Des disques de bois sont insérés dans le lobe de l'oreille ce qui est caractéristique des soldats et des chasseurs qui protègent la tribus et la nourrissent.

Chez les femmes mariés, un long collier est intégré à leur cou ce qui le rallonge au fur et à mesure. Les femmes Niués sont appelées les femmes-girafes. Le collier est gardée à vie car il représente la féminité, la fertilité et la maternité. Il s'agit la aussi d'une reconnaissance vis à vis des dieux mais aussi vis à vis des maris.

Les objets corporels sont donc un acte divinatoire et un marqueur social important. Tout ceux qui ne possèdent pas d'objets corporels sont de simples personnes de la tribu sans rôle particulier. Cela ne concerne que les hommes.

Harmonie avec la Nature

A l'image des autres tribus mapétiennes, les Niués ont un rapport important avec la Nature. L'harmonie avec la Nature doit être respectée et aucune espèces n'a le droit de supplanter l'autre, elle se rendent des "services" mutuellement. Par exemple, un cerf sert à nourrir l'Homme, l'Homme fait pousser des plantes pour nourrir le cerf.

Faute de forêts, la savane est un lieu de méditation important pour les Niués qui passent de longues heures à méditer sur leur rôle dans le monde et sur ce qu'ils peuvent faire pour réparer les erreurs commisses sur la Nature. Il n'est pas rare de voir un petit groupe de Niués complètement immobiles (assis ou debout) et ne pas bouger pendant des heures.

Inventions

  • Danses chamaniques
  • Boissons euphorisantes

Niués célèbres

Articles connexes


Drapeau Mapete.png   Portail de Mapete         Logo géographie.png   Portail de la Géographie