Miranda Blake

De Wiki GC
Aller à : navigation, rechercher
Icone-boite.png   Cet article est une ébauche.
Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant. Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé quand l'article comporte assez de renseignements encyclopédiques.
Miranda Blake
Miranda Blake.jpg
Miranda Blake aux jeux olympiques de 2012.
Fiche d’identité
Nationalité Drapeausunrise.gif Sunrise
Naissance 16 septembre 1981
Lieu Union City (Drapeausunrise.gif Sunrise)
Période pro. 2002 - 2016

Miranda Blake, née le 16 septembre 1981 est une escrimeuse professionnelle pratiquant le fleuret. Elle débute l'escrime à l'âge de 8 ans. Elle a d'abord joué en amateur avant de basculer vers une carrière professionnelle en 2001. Vice-championne du monde en 2010, quintuple championne du monde, elle obtient la médaille d'argent en individuel aux Jeux olympiques de 2012. Après 7 titres philiciens par équipes, elle remporte son premier titre mondial en 2013.


Biographie

Miranda Blake aux jeux olympiques de Theide 2016

Fille d'un père chef d'entreprise dans la haute couture et d'une mère esthéticienne, Miranda Blake ne se destinait pas à une carrrière sportive aussi fournie. Elle découvre l'escrime par hasard aux cotés d'une amie de classe qui le pratique déjà en loisirs. Elle se passionne pou ce sport jusqu'à en faire sa profession plus tard. Aux championnats du monde d'escrime 2009 à [[Allendale], elle se classe à la 3e place. Aux championnats du monde d'escrime 2010 à Galax, elle termine deuxième, battue 15-11 par Elisa Di Francisca, après avoir pourtant battu Valentina Vezzali 15-10.Elle obtient son premier titre mondial en individuel le 7 août 2013 lors des championnats du monde d'escrime 2013 à Castelupunto.

Carrière

Miranda Blake accompagnée du chef d'état major interarmées Georges Macgonadal

La carrière de Miranda débute en 1996 alors qu'elle n'a que 15 ans. Elle souhaite participer aux jeux olympiques de 1996 et doit pour cela mettre les bouchées doubles afin de passer les épreuves qualificatives. Elle débute donc sa carrière dans l'espoir de devenir professionnelle dans les prochaines années. Elle ne parviendra pas à passer les qualifications des jeux de 1996 mais participera néanmoins à ceux de 2000 sans toutefois rapporter de médailles au Sunrise.

Elle est malgré tout repérée par Norman Colhann, un entraîneur d'escrime à la renommée mondiale. Il va lui faire gravir les échelons de manière spectaculaire à tel point que lors des jeux olympiques de 2004, elle rafle deux médailles de bronze, deux médailles d'argent et une médaille d'or. En 2007, elle obtient la 3e place au championnat du monde d'Argospar équipe. L’année suivante, elle se place quatre fois sur le podium des huit épreuves de la saison, 1er au CIP, 2d à Almadraba et à Indépendanceet 3e à Maris Cantii. Elle termine cette année numéro 2 du classement mondial et champion du monde par équipe.

Elle remporte son premier titre mondial à Castelpunto en 2013 après une victoire face à Erika Jones de justesse sur le score 11 à 9. Elle remporte le championnat national Sunrisien d'escrime en 2014 pour la catégorie fleuret. Aux championnats du monde de 2015 à Rockingham, elle rapporte 5 médailles de bronze, 4 médailles d'argent et 2 médailles d'or au Sunrise. Elle clôturera son palmarès avec les jeux de Theide en 2016 en remportant le plus grand nombre de médailles pour le Sunrise soit 3 médailles d'or, 2 médailles d'argent et 4 médailles de bronze. Elle recevra de nombreuses distinctions dont notamment la médaille du mérite directement attribuée par Georges Winston.

Elle annonce officiellement sa retraite le 12 octobre 2016 lors de la visite d'un club sunrisien d'escrime.

Comité international olympique

Miranda Blake est membre du comité international olympique depuis 2018 ou elle rejoins son camarade sunrisien Paul shulz. Elle a notamment participé à l'élaboration des jeux de Galax tout en appuyant la candidature de celle-ci comme étant la ville la plus sportive de Philicie. En janvier 2020, elle est désignée par le CIO pour représenter le mouvement olympique au sein du comité exécutif de l'Agence mondiale antidopage (AMA) pour une durée d'un an. Ce comité exécutif est composé de douze membres, six représentant le mouvement sportif et six autres des autorités publiques.

Personnalité

Impliquée dans de nombreuses opérations de promotion de sa discipline, Miranda Blake a toujours répondu présent pour soutenir (entre autres) sa région, sa fédération et son comité olympique. Elle fut ainsi l'une des principales architecte de la candidature de Tokarga pour les jeux de 2018, mais aussi lors de la construction du Malacock Stadium de sa ville de Milwood, mettant tout son poids médiatique pour faire avancer le dossier et s'impliquant massivement dans les choix retenus. Le succès de l'opération, conclue en 2015, vint apporter du crédit à son personnage public.

Depuis 2016

Après une carrière sportive bien remplie, Miranda Blake s'est redirigée vers un métier qu'elle convoite depuis sa plus tendre enfance: le journalisme. Elle occupe désormais à temps perdus un poste de journaliste sportive pour le célèbre chaine sunrisienne Fox Sports. Elle prête volontiers son expérience et ses talents d'escrimeuse lors de rassemblements régionaux sunrisiens. Elle a notamment remis le trophée en mains propres au gagnant du championnat régional d'escrime de l'Ursuline afin de faire entendre la voie de l'escrime e du sport dans les régions défavorisées du Sunrise afin d'y prôner la paix.


Palmarès

  • 2008
    • 1eplace au championnat du CIYC
      • 2eplace au championnat D'Almadraba
        • 2eplace au championnat régional d'Indépendance
          • 3Modèle:3 place au championnat de Maris Cantii
  • 2013
    • 1eTitre mondial à Castelpunto
  • 2014
    • Victoire au championnat sunrisien d'escrime


  • 2018
    • Jeux olympiques de Theide
      • 4 médailles de bronze
        • 2 médailles d'argent
          • 3 médaille d'or
Logo sport.png   Portail des Sports         Logo-couleurs-web.jpg   Portail du CIO