Maris Cantii

De Wiki GC
Aller à : navigation, rechercher
Maris Cantii
Citadelle Maris Cantii.jpg
Citadelle des Cantii
Maris Cantii Logo.png
Blason de la ville de Maris Cantii
Administration
Pays Drapeau Vasel.png Vasel
Royaume Royaume de Cantii
Duché Duché de Cantii
Intercommunalité Métropole royale de Maris Cantii
Maire Tom Gamelin
Mandat 2016-2022
Démographie
Gentilé Marisois(e)
Population
municipale
1 013 275 hab.
Population
aire urbaine
3 152 398 hab.
Géographie
Superficie 123,45 km²

Carte Vasel Vierge.png

Localisation de la ville
Maris Cantii
Maris Cantii sur la carte topographique du Vasel
Lien sur le site GC

Maris Cantii est la capitale du Vasel. Elle se situe au cœur de la baie de Cantii à l'embouchure du Leu. Ses habitants s’appellent les Marisois. Maris Cantii est également la capitale du Royaume de Cantii et du Duché de Cantii. L’État y dispose de prérogatives particulières exercées par le gouverneur militaire. Seconde ville la plus peuplée de Vasel derrière Saint-Martin en Leu, Maris Cantii compte un peu plus d'un million d'habitants et son aire urbaine rassemble 3,15 millions d'habitants.

Maris Cantii et ses environs appartiennent à la région historique de la République des Royaumes de Vasel. Ville de garnison (en témoigne sa Citadelle, ses fortifications et son port militaire), Maris Cantii a connu une histoire mouvementée du faite de sa position stratégique et de la présence du pouvoir royal.

La ville est, avec sa banlieue, la capitale économique et commerciale du Vasel, ainsi que sa première place financière et boursière du pays. La densité de ses réseaux ferroviaire et autoroutier en font un point de convergence pour les transports nationaux et internationaux. Cette situation résulte d’une longue évolution, en particulier des conceptions centralisatrices des monarchies et des républiques, qui donnent un rôle considérable à la capitale dans le pays et tendent à y concentrer les institutions.

Géographie

Rose des vents Ploegsteert-lez-Maris
Forest-en-Maye
Leuze
Quesnoy-sur-Leu
Ogimont
Pecq
Rose des vents
Montrault N Chièvres
Houraing
Lizerne-lez-Maris
O    Maris Cantii    E
S
Baie de Cantii

Au cœur de la baie de Cantii, la plaine Vauban constitue le centre historique de Maris Cantii. La ville s'étend le long de la côte, du Leu et de ses confluents.

La superficie de Maris Cantii est de 61,97 km² alors que son aire urbaine s'étend sur 324,33 km². Le point zéro des routes vaseloises est situé devant le palais royal.

Urbanisme

Morphologie urbaine

La plupart des souverains vaselois depuis le Moyen Âge ont tenu à laisser leur marque sur une ville qui n'a jamais été détruite, contrairement à d'autres capitales.

L'organisation actuelle de la ville doit beaucoup aux travaux de Jean Ienbrana. Il a fait percer la plupart des voies les plus fréquentées aujourd'hui. On associe souvent Maris Cantii à l'alignement d'immeubles de hauteur égale le long d'avenues bordées d'arbres, aux façades rythmées par les ornements du deuxième étage et le balcon filant du cinquième étage.

L'édit du grand architecte de Vasel de 1508 règlementant les saillies sur voie, il existe des règles strictes d'urbanisme dans Maris Cantii, en particulier des limites de hauteur et de densité des immeubles. Afin de préparer l'arrivée du métro en augmentant la densification de la capitale, le gouvernement vaselois révoque l'édit en 1974 qui est remplacé par un plan local d'urbanisme intercommunal émis par la municipalité.

Maris Cantii et ses alentours

Entre 1872 et 1909, la capitale du Vasel prend peu à peu un nouveau visage : Maris Cantii laisse place à la « Métropole royale de Maris Cantii » suite à l'arrivée du tramway. L'organisation administrative de Maris Cantii avait connu en 1878 une adaptation à l'évolution démographique. La capitale, surpeuplée, ne pouvant loger l'importante immigration provinciale, les communes périphériques absorbent le trop-plein de l'expansion démographique liée à l'exode rural et à la croissance économique de la ville : la notion contemporaine de « banlieue » fait son apparition.

Une nouvelle réorganisation est décidé en 1944 à la demande du premier ministre de l'époque pour combler notamment les problèmes de transports et d'harmonisation de la politique d'urbanisation mais aussi dans une logique de réduction de coûts. En découle le rattachement à Maris Cantii des villes jusqu'aux limites d'Aubegnar et de Charcourt ainsi que la création du Réseaux Express.

Les grands ensembles ont été édifiés durant les années 1950 afin de loger rapidement et à bas coût une population en rapide expansion. Une certaine mixité sociale y existait à l'origine, mais l'accession à la propriété, leur piètre qualité de construction et leur mauvaise insertion dans le tissu urbain ont contribué à les faire déserter par ceux qui le pouvaient et à n'y attirer qu'une population sans grandes possibilités. On trouve des « quartiers sensibles » dans l'est marisois sur la rive gauche du Leu.

Voies de communication et transports

Maris Cantii dispose d’une situation géographique privilégiée. Depuis une trentaine d'années, un important réseau de transports s’est développé qui en fait aujourd’hui un centre routier, portuaire, ferroviaire mais également aéroportuaire avec l'Aéroport de Maris Cantii-Gilbert Chartier et la base aérienne 122.

Au niveau urbain, Maris Cantii dispose d’un réseau relativement dense de voies rapides et autoroutes reliant la majorité des villes de l’agglomération. Les transports en commun (métro, trains, tramway et bus) sont bien développés mais, comme dans la plupart des métropoles, ont l’inconvénient d’être principalement en « étoile », polarisés autour de Maris Cantii.

Depuis le début des années 2000, un effort relativement important de promotion des déplacements à vélo a été entrepris. Le réseau des pistes cyclables totalise ainsi un peu plus de 450 km à l'échelle de la capital et un maillage complet est prévu à l'horizon 2019. Depuis le 16 septembre 2011, Maris Cantii est doté d'un système de vélos en libre service, le Cy'Cantii, qui propose 5 000 vélos en libre service répartis sur 360 stations, dont 260 situées à Maris Cantii.

Histoire

Politique et administration

Organisation administrative

La ville de Maris Cantii est administrée par un conseil municipal composé d'élus municipaux ayant des fonctions semblables au reste du pays.

La capitale possède cependant une exception sur l’administration des services de secours et sécurité: un gouverneur militaire, Henri de Paw depuis 2007, sous l'autorité directe du Ministère de la sécurité publique dirige l'ensemble du dispositif de sécurité intérieure sur le territoire de Maris Cantii. De cette exception découle aussi la non présence des forces de police nationale dans la Métropole royale de Maris Cantii au profit de la gendarmerie royale.

OrganisationMairieMarisCantii.png
Drapeau Vasel.png   Portail du Vasel         Logo géographie.png   Portail de la Géographie