Maris Cantii

De Wiki GC
Aller à : navigation, rechercher
Homonymie.png  Pour les articles homonymes, voir Cantii (homonymie).
Maris Cantii
Description de cette image, également commentée ci-après
Blason de la ville de Maris Cantii
Administration
Pays Drapeau Vasel.png Vasel
Canton Duché Cantii Blason.png Cantii
Arrondissement Métropole royale de Maris Cantii
Nombre de quartiers x
Maire Tom Gamelin (GV)
2019-2024
Partis au pouvoir GV-LC-EEL
Démographie
Gentilé Marisois(e)
Population
municipale
1 013 275 hab.
Densité 25 704,59 hab./km²
Population
aire urbaine
3 152 398 hab.
Géographie
Altitude Min. 0 m
Max. 46 m
Superficie 39,42 km²


Maris Cantii est la capitale du Vasel. Elle se situe au cœur de la baie de Cantii à l'embouchure du Leu. Ses habitants s’appellent les Marisois. Maris Cantii est également le Chef-Lieu du Canton de Cantii. L’État y dispose de prérogatives particulières exercées par le gouverneur militaire. Seconde ville la plus peuplée de Vasel derrière Saint-Martin en Leu, Maris Cantii compte un peu plus d'un million d'habitants et son aire urbaine rassemble 3,15 millions d'habitants.

Maris Cantii et ses environs appartiennent à la berceau historique de la République des Royaumes de Vasel. Ville de garnison (en témoigne sa Citadelle, ses fortifications et son port militaire), Maris Cantii a connu une histoire mouvementée du faite de sa position stratégique et de la présence du pouvoir royal.

La ville est, avec sa banlieue, la capitale économique et commerciale du Vasel, ainsi que sa première place financière et boursière du pays. La densité de ses réseaux ferroviaire et autoroutier en font un point de convergence pour les transports nationaux et internationaux. Cette situation résulte d’une longue évolution, en particulier des conceptions centralisatrices des monarchies et des républiques, qui donnent un rôle considérable à la capitale dans le pays et tendent à y concentrer les institutions.

Géographie

Rose des vents Raye-sur-Maye
Ploegsteert-lez-Maris
Forest-en-Maye
Leuze
Quesnoy-sur-Leu
Ogimont
Pecq
Rose des vents
Montrault N Chièvres
Houraing
O    Maris Cantii    E
S
Conchil-Plage Baie de Cantii Lizerne-lez-Maris
Malnon

Au cœur de la baie de Cantii, la plaine Vauban constitue le centre historique de Maris Cantii. La ville s'étend le long de la côte, du Leu et de ses confluents.

La superficie de Maris Cantii est de 39,42 km² alors que son aire urbaine s'étend sur 645,13 km². Le point zéro des routes vaseloises est situé devant le palais royal.

Urbanisme

Morphologie urbaine

Loupe Wiki GC 2020.png Article(s) détaillé(s) : Quartiers de Maris Cantii

La plupart des souverains vaselois depuis le Moyen Âge ont tenu à laisser leur marque sur une ville qui n'a jamais été détruite, contrairement à d'autres capitales.

L'organisation actuelle de la ville doit beaucoup aux travaux de Jean Ienbrana. Il a fait percer la plupart des voies les plus fréquentées aujourd'hui. On associe souvent Maris Cantii à l'alignement d'immeubles de hauteur égale le long d'avenues bordées d'arbres, aux façades rythmées par les ornements du deuxième étage et le balcon filant du cinquième étage.

L'édit du grand architecte de Vasel de 1508 règlementant les saillies sur voie, il existe des règles strictes d'urbanisme dans Maris Cantii, en particulier des limites de hauteur et de densité des immeubles. Afin de préparer l'arrivée du métro en augmentant la densification de la capitale, le gouvernement vaselois révoque l'édit en 1974 qui est remplacé par un plan local d'urbanisme intercommunal émis par la municipalité.

Vieux-Maris

La vieille ville de Maris Cantii est la partie située à l'intérieur de l'enceinte de Maxence VI, comprenant notamment le Palais Cantiaci, l'Hôtel Fremaux, la Grand-Place, l'Hôtel de Boffrand, la Basilique de l'archange Léopold, la Vieille Bourse.

Le Vieux-Maris est accessible par l'une des onze portes de l'enceinte de Maxence VI.

La rue Royale, rue piétonnière de près de 1 020 mètres, relie la Grand-Place à la Porte Royale.

Maris Cantii et ses alentours

Entre 1872 et 1909, la capitale du Vasel prend peu à peu un nouveau visage : Maris Cantii laisse place à la « Métropole royale de Maris Cantii » suite à l'arrivée du tramway. L'organisation administrative de Maris Cantii avait connu en 1878 une adaptation à l'évolution démographique. La capitale, surpeuplée, ne pouvant loger l'importante immigration provinciale, les communes périphériques absorbent le trop-plein de l'expansion démographique liée à l'exode rural et à la croissance économique de la ville : la notion contemporaine de « banlieue » fait son apparition.

Les grands ensembles ont été édifiés durant les années 1950 afin de loger rapidement et à bas coût une population en rapide expansion. Une certaine mixité sociale y existait à l'origine, mais l'accession à la propriété, leur piètre qualité de construction et leur mauvaise insertion dans le tissu urbain ont contribué à les faire déserter par ceux qui le pouvaient et à n'y attirer qu'une population sans grandes possibilités. On trouve des « quartiers sensibles » dans l'est marisois sur la rive gauche du Leu.

Voies de communication et transports

Maris Cantii dispose d’une situation géographique privilégiée. Depuis une trentaine d'années, un important réseau de transports s’est développé qui en fait aujourd’hui un centre routier, portuaire, ferroviaire mais également aéroportuaire avec l'Aéroport de Maris Cantii-Gilbert Chartier, les base aérienne 122 et 103.

Au niveau urbain, Maris Cantii dispose d’un réseau relativement dense de voies rapides et autoroutes reliant la majorité des villes de l’agglomération. Les transports en commun (métro, trains, tramway et bus) sont bien développés mais, comme dans la plupart des métropoles, ont l’inconvénient d’être principalement en « étoile », polarisés autour de Maris Cantii.

Depuis le début des années 2000, un effort relativement important de promotion des déplacements à vélo a été entrepris. Le réseau des pistes cyclables totalise ainsi un peu plus de 450 km à l'échelle de la capital et un maillage complet est prévu à l'horizon 2019. Depuis le 16 septembre 2011, Maris Cantii est doté d'un système de vélos en libre service, le Cy'Cantii, qui propose 5 000 vélos en libre service répartis sur 360 stations, dont 260 situées à Maris Cantii.

Toponymie

Attestée sous les formes Maris Cantii ou Quentii Terra lors de l'arrivée des réfugiés Dalaran en 915, Maris Cantii signifiant mot à mot : « le canton, la contrée de la frontière, du littoral » .

Histoire

Politique et administration

Organisation administrative

La ville de Maris Cantii est administrée par un conseil municipal composé d'élus municipaux ayant des fonctions semblables au reste du pays.

La capitale possède cependant une exception sur l’administration des services de secours et sécurité: un gouverneur militaire, Henri de Paw depuis 2007, sous l'autorité directe du Ministère de la sécurité publique dirige l'ensemble du dispositif de sécurité intérieure sur le territoire de Maris Cantii. De cette exception découle aussi la non présence des forces de police nationale dans la Métropole royale de Maris Cantii au profit de la Composante Gendarmerie.

OrganisationMairieMarisCantii.png

Administration municipale

Voici ci-dessous le partage des sièges au sein du conseil municipal de Maris Cantii :

Groupe Président Effectif Statut
GV-LC-EEL Tom Gamelin 28 majorité
PNV-PDC-FDP Lena Dunkel 7 opposition
PSD William Pierlot 5 opposition

Liste des maires

Période Identité Étiquette Qualité
1953 1963 Simon Vanhoutte Parti Communiste Député (1949-1964)
Ministre de la sécurité publique (1957-1959)
Président du Parti Communiste (1961-1969)
1963 1983 Élisée Schuler Parti Royaliste du Roy / Parti Nationaliste Vaselois Député (1964-1984)
Ministre des Affaires Générales (1984-1989)
1983 1993 Arthur Carette Parti de la Couronne
1993 2009 Fabrice Bernier Liberté et Conciliation Président de la Métropole royale de Maris Cantii (2003-2009)
2009
-
Tom Gamelin Liberté et Conciliation Président de la Métropole royale de Maris Cantii (depuis 2009)

Sécurité

Politique de développement durable

Partenariats internationaux

Population et société

Démographie

Enseignement

Cultes

Manifestations culturelles et festivités

Santé

Sports

Maris Cantii est un territoire réputé au niveau mondial pour ses infrastructures et ses équipes locales. La ville compte près de 500 équipements sportifs. Plus de 600 clubs sportifs évoluent à Maris Cantii ce qui représente près de 368 000 licenciés, affiliés à toutes les fédérations sportives, scolaires et universitaires.

Principaux événements

Principaux équipements sportifs

Clubs professionnels

Loupe Wiki GC 2020.png Article(s) détaillé(s) : Catégorie:Sport à Maris Cantii
Équipe Sport Fondé en Ligue Stade
Athlétique sport marisois Athlétisme 1984
Bouvier Hockey Club Maris Hockey sur gazon 1947 Nationale 1 Masculine GTV
Nationale 3 Féminine
Cercle Marins de Maris Cantii Hockey sur gazon 1898 Élite Masculine Tevacom
Maris Cantii Hockey Club Hockey sur gazon 1892 Élite Féminine Tevacom Stade Gilbert Chartier
Élite Masculine Tevacom
Nationale 1 Féminine GTV Stade De Goede
Racing Club des Cantii Hockey sur gazon 1914 Élite Féminine Tevacom
Nationale 1 Féminine GTV
Nationale 2 Masculine
Royal Vaselois Hockey sur gazon 1893 Élite Féminine Tevacom Stade Beaulac
Élite Masculine Tevacom
Sporting Vauban Hockey sur gazon 1989 Élite Féminine Tevacom Stade de Calevoet
Élite Masculine Tevacom
Stade Vaselois Hockey sur gazon 1974 Nationale 1 Féminine GTV Stade du Souvenir
Élite Masculine Tevacom
Maris Université Club Omnisports 1921 Selon discipline

Médias

Garnison

Culture et patrimoine

Lieux et monuments

Patrimoine civil

Patrimoine religieux

Patrimoine militaire

Patrimoine environnemental

Patrimoine culturel

Personnalités liées à la commune

Héraldique

Drapeau Vasel.png   Portail du Vasel         Logo géographie.png   Portail de la Géographie