Mégalipoli

De Wiki GC
Aller à : navigation, rechercher
Mégalipoli
Logo Megalipoli.png
Logo de la ville de Mégalipoli
Administration
Pays Drapeau RFGC.png République Fédérale de Génération City
Province Province du Delta
District Mégalipoli
Intercommunalité Mégalipoli Métropole
Maire Justine de Salamille
Mandat 2017-2022
Code postal MGP0001 à MGP0500
Code ville 17075
Démographie
Gentilé Mégapoliens (nes)
Population
municipale
35 023 012 hab.
Densité 44643 hab./km²
Population
aire urbaine
40 124 365 hab.
Taux de chômage 5%
Géographie
Superficie 784,5 km²

Carte Delta vierge.png

Localisation de la ville
Mégalipoli
Mégalipoli sur la carte topographique de la province du Delta
Lien sur le site GC
Lien sur le forum

La ville de Mégalipoli est une ville du Nord-Ouest de la Province du Delta. Anciennement nommée Biggest City, la ville de Mégalipoli a été créée à la fin de la grande guerre gécéenne. Mégalipoli est la plus grande ville du monde. Elle compte près de 35 Millions d'habitants intramuros et son agglomération dépasse les 40 Millions d'habitants. L'agglomération de Mégalipoli inclut notamment les villes de Moricon Valley (4 Million d'habitantS) et de Bargeoes (230000 habitants). Mégalipoli fait parti de la Mégalopole d'Argos-Mégalipoli et son histoire est intimement liée à celle de la ville d'Argos.

Géographie

Localisation

Rose des vents Nopolinoes
Guitloes
Rose des vents
Manageoes
Bargeoes
N Chemilloes
Moricon Valley
O    Mégalipoli    E
S
Detorloes
Moricon Valley
Bargeoes

Histoire

Fondation de Mégalipoli

À l'issue de la grande guerre gécenne, de nombreux habitants se retrouvent sans domicile. Un conseil des principaux dirigeant du monde se réunit en RFGC et décide de la construction d'une Mégalopole au sud d'Argos ayant pour nom Biggest City. Celle-ci devant permettre de reloger la majeur partie de la population laissée à la rue. Les différents états participant à cette conférence se sont accordés pour financer le projet. Celui-ci comprend alors :

  • La fondation d'une cité sur l'île Améniopoli, une île situé dans l'embouchure du Managoes, grand fleuve du nord de la province du Delta
  • La création d'un réseau de transport hiérarchisé et performant comprenant 500km d'autoroutes, 300km de voies ferrées, 300km de métro, 100km de monorail.
  • La création de plusieurs centre décisionnels aujourd'hui connus sous l'appellation de Cité administrative de Mégalipoli et de Mégalipoli Business District.
  • La création d'un port dont l'ambition était de gérer tout l'approvisionnement en charbon de l'Aurinéa.
  • La construction d'un barrage sur le Managoes visant à l'approvisionnement en électricité de la ville.
  • La dénomination et la reconnaissance de la ville de Biggest City comme cité de la province du Delta.

Construction de la ville (1955-1970)

Une cité autonome(1970-1977)

La rupture du barrage sur le Managoes (1977)

Ouverture de la cité (1977-2017)

Nouvelle dénomination et changement d'équipe

En 2017, une nouvelle équipe municipale est élue à la tête de Biggest City. Cette équipe souhaitant prendre le contre-pied de la période précédente décide, après référendum, de renommer la cité Mégalipoli. C'est également à partir de 2017 que les relation avec Argos, Mégalopole voisine, se dégradent.


Transport

Le réseau de transport de la ville de Mégalipoli compte parmi les plus denses et développé du monde. L'ensemble des réseaux autoroutiers, ferroviaires et de transports en commun sont gérés par la Régie des Transports de la Métropole de Mégalipoli (RT2M).

Réseau Autoroutier

Tracé géographique du périphérique de Mégalipoli

Le réseau autoroutier de Mégalipoli a été construit, en majeur partie, entre 1955 et 1970. À son apogée en 1987, il est long de 380,5 kilomètres. À partir de 1987, certaines autoroutes sont détruites et remplacées par des boulevards urbains doublés par des lignes de MGV en viaduc. Le réseau actuel comprend 212,8km de voies. Les autoroutes de Mégalipoli portent des numéros allant de 701 à 799. Les autoroutes de Mégalipoli sont en majorité constitués de 2 fois 3 voies. La plupart des portions ont été construites en viaduc.

L'autoroute A777 correspond au périphérique de Mégalipoli. La longueur totale du périphérique est de 42,4 kilomètres.Il s'agit de la seule autoroute traversant tous les grands quartiers de la ville. Grâce aux différentes boucles magnétiques réparties aux différentes sorties et échangeur, la RT2M, estime à 3,9 Millions de véhicules empruntant le périphérique chaque jour. La vitesse moyenne mesurée est de 35 km/h pour une vitesse maximale autorisée de 70km/h. Le périphérique de Mégalipoli comprend une sortie ou un échangeur tous les 500 mètres en moyenne soit 84 sorties ou échangeurs.

Les autres autoroutes portent des numéros selon la nomenclature suivante :

  • Les autoroutes A701, A702, A704, A706, A707, A708, A709 et A710, se trouvent majoritairement dans l'ouest de la ville et assurent la desserte du port.
  • Les autoroutes A720, A721, A722, A723, A724 et A725 se situent majoritairement dans le sud-ouest de la ville.
  • Les autoroutes A730 à 738 se situent majoritairement dans le sud-est de la ville et dans Moricon Valley.
  • Les autoroutes A740, A741 et A742 se situent majoritairement dans le nord de la ville.
  • Les autoroutes A750, A751, A752, A760, A761 et A762 desservent le centre de la ville.
  • Les autoroutes A780 à A787 desservent majoritairement le verssant est de la ville
  • L'A760 et l'A780 portaient, avant la construction du MGV le numéro A770 et consituaient le périphérique intérieur de Mégalipoli. Depuis la création du MGV elles ont été débouclées au profit du doublement d'une portion de l'A760 initiale.
  • Les autoroutes A791 à A799 sont des autoroutes de faible longueur ( de 100 mètres à 2,1 kilomètres) souvent prolongées par de larges avenues. Elles ont vocation à assurer une desserte fine des quartiers depuis un échangeur

Deux autoroutes fédérales connectent Mégalipoli aux autres villes de la province du Delta :

  • l'AF2 qui vers l'Est va vers Lutèce et vers le nord-ouest vers Argos. Cette autoroute perd son statut fédéral dans Mégalipoli.
  • l'AF4 qui connecte Mégalipoli à Babel.


Métro à grande vitesse

Le métro à grande vitesse (MGV, parfois appelé Métro Express de Mégalipoli (MEM)) est le réseau de transport en commun structurant de la ville de Mégalipoli. Le MGV se différencie du métro classique par une vitesse de pointe et une vitesse moyenne plus importante (respectivement de 105km/h et 42km/h)) et par une distance moyenne séparant deux stations également plus importante (environ 700m en moyenne).

Plan géographique du réseau MGV

Historique du réseau MGV

Le réseau MGV a été construit à partir de 1990 pour faire face à la saturation des autres réseaux de transports en commun et du réseau autoroutier. La ville de Mégalipoli étant très dense, le parti a été pris de remplacer certaines autoroutes par un moyen de transport plus capacitaire : le métro à grande vitesse ou métro à grande vitesse.

Le projet de MGV trouve sa genèse entre 1975 et 1980, période où le trafic de Mégalipoli augmente d'environ 10% par an et où on dépassait quotidiennement les 300km de bouchons cumulé sur l'île. Ferdinant Bienvenitoe, réfléchit alors à la création d'un super métro avec peu de stations de sorte à créer de nouvelles liaisons interquartier. Bienvenitoe est très vite confronté au problème de la surcharge du sous sol de Mégalipoli. Selon ces calculs, il aurait fallu creuser des tunnels situés entre 50 et 75m de profondeur sous la ville pour assurer aux différentes lignes du MGV un parcours optimum et une vitesse commerciale proche de celle souhaitée. Le projet était évalué à 100 Milliard d'euros gécéens pour un peu moins de 200km de ligne. Le conseil municipal de Mégalipoli a abandonné ce premier projet dès 1983. En 1985, Bienvenitoe présente un nouveau projet, 50% moins couteux. Il propose de remplacer une partie des viaducs autoroutiers par des viaducs ferroviaires equi accueilleraient les différentes lignes de MGV doublé d'une avenue. Le 5 Juillet 1986, ce projet est adopté à l'unanimité par le conseil municipal de Mégalipoli. La construction des lignes A, B et D débutent en 1987 avec le dynamitage des viaducs autoroutiers. La première ligne A est inauguré le 31 Août 1991, date de sa mise en service commerciale. Après une année d'exploitation, la ligne A atteint le seuil des 100 Millions de passagers en 1 an. En 2018, se sont 270,5 Millions de passagers qui ont été transportés par la ligne A.

Liste des lignes

Ligne Parcours Mise en service Longueur en km Nombre de stations Matériel Type Nombre de rames Fréquentation (en Million de voyageur, 2018)
MGV-A.png Port Ouest ↔ Porte de Babel 1991 18,0 23 OR-MGV15 - Version 10 voitures Fer, automatique 52 (46 en service, 6 de réserve) 270,5
MGVB.png Port T15 ↔ Entrée du canal 1992 25,8 28 OR-MGV17 - Version 12 voitures Fer, automatique 62 (56 en service, 6 de réserve) 228,6
MGVC.png Gonishe ↔ Marina 1997 18,9 19 OR-MGV97 - Version 8 voitures Fer, conduite manuelle 46 (40 en service, 6 de réserve) 166,9
MGVD.png Porte de Lutèce ↔ Port de l'Est 1993 16,4 16 OR-MGV18 - Version 10 voitures Fer, automatique 32 (30 en service, 3 de réserve) 184,6
MGVE.png Moricon Valley Gare ↔ Porte d'Argos 1995 27,2 27 OR-MGV95 - Version 8 voitures Fer, conduite manuelle 60 (54 en service, 6 de réserve) 199,6
MGVF.png Gare centrale ↔ Aéroport T1 (par quartier Est) 1994 17,2 18 OR-MGV94 - Version 10 voitures Fer, conduite manuelle 42 ( 36 en service, 6 de réserve) 118,9
MGVG.png Porte de Fuiggi ↔ Porte d'Houston 1996 15,6 17 OR-MGV16 - Version 9 voitures Fer, automatique 40 (34 en service, 6 de réserve) 231,6
MGVH.png Gare centrale ↔ Pointe Managoes 1998 12,8 16 OR-MGV98 - Version 12 voitures Fer, conduite manuelle 25 (21 en service, 4 de réserve) 97,3
MGVI.png Centrale ↔ Flamingo 2001 20,0 22 OR-MGV01 - Version 6 voitures Fer, conduite manuelle 50 (44 en service, 6 de réserve) 176,8

Projets d'extension et d'automatisation

Plan géographique du réseau MGV et des projets

Depuis 2015 l'automatisation des lignes permet de faire circuler des rames sur les lignes A, B, D et G à raison d'une rame toutes les 90 secondes (soit 40 rames par heure par station). Toutes lignes sont prévu pour être automatisés d'ici à 2025 en même temps qu'est renouvelé le matériel roulant.

Neuf lignes de MGV sont en service en 2019. Deux autres lignes sont en projet et doivent être achevées d'ici à 2030. Plusieurs projets d'extensions sont également à l'étude. Toutes les extensions - sauf mention contraire - sont envisagées en surface en mode viaduc en remplacement d'autoroutes ou de grandes avenues. L'objectif poursuivi par la métropole de Mégalipoli, en charge de ces projets, est de réduire les espaces dédiés aux automobiles. Les extensions ou création de lignes prévus doivent aussi permettre de mieux connecter les communes limitrophes de Mégalipoli à la ville.

Ligne J : la ligne J (19,3km, 15 stations) doit relier à l'horizon 2030 la gare centrale à Moricon Valley selon un axe nord-sud. Elle a été conçu pour soutenir les ligne G et E, régulièrement saturées dans le quart sud-est de la ville. La majeur partie de la ligne doit remplacer plusieurs autoroutes ou portions d'autoroutes de l'Est de la ville.

Ligne K : La ligne K (23,6km, 20 stations) doit relier le futur pôle d'échange nord-ouest (PENO) à l'île de Detorloes. Elle remplacera sur sa majeur partie des autoroutes. La ligne a été conçue pour offrir une meilleur connexion dans tout l'ouest de la ville en offrant une alternative à la ligne B. Sa mise en service est envisagée pour 2035.

Ligne B : deux extensions sont prévus pour la ligne B. La première au nord (1,4km, 1 station) doit repousser le terminus de la ligne jusqu'au pôle d'échange nord-ouest. Au sud (1km, 1 station), la ligne doit être prolongée jusqu'à la centrale de Mégalipoli.

Ligne C : une extension de la ligne C (5,7 km, 5 stations) est envisagée au sud. Celle-ci doit permettre de connecter la ligne à la ligne D et à la future ligne K et de desservir la commune de Detorloes.

Ligne E : deux extensions de la ligne E sont en projet. La première au nord (4,4km, 3 stations) doit permettre de desservir la commune de Bargeoes. Au sud (2,9 km, 2 stations) l'extension consisterait en la création d'une seconde branche desservant le cœur de Moricon Valley. Cette dernière extension rencontre une vive opposition de la part de la population locale car elle nécessiterait d'importantes démolitions. Les autorités réfléchissent aussi à un parcours en souterrain.

Métro classique

Le métro de Mégalipoli comprend trois modes distincts : le métro souterrain fer, le métro souterrain pneumatique et le monorail aérien. La ville de Mégalipoli compte 118 lignes de métro. Celles-ci sont généralement très courtes (moins de 10km) et permettent une desserte assez fine des différents quartiers de la ville. La fréquence est généralement d'une rame toutes les 6 minutes en heure de pointe et une rame toutes les 10 minutes en heure creuse et le weekend. Les métro souterrain (sur pneu ou fer) circulent sans interruption (24h/24) à la différence du MGV et du métro aérien.

Tramway

La ville de Mégalipoli compte une ligne de tramway circulaire. Celle-ci suit le tracé de Mégalipoli Avenue. Sa longueur est de 45,2 km, pour 91 stations. La ligne est exploitée depuis 2014 avec 100 rames Utadis 66.1 (rames longues de 66 mètres, d'une capacité de 530 voyageurs).

Bus

Le réseau de bus de Mégalipoli comprend environ 750 lignes. Il vient en complément du réseau de métro pour assurer une desserte très fine du territoire à des horaires spécifiques. En effet vu la densité de la ville, le mode métro se justifie presque partout. Les rare lignes de bus assurant des dessertes régulières (environ une cinquantaine sur 750) sont saturées et la municipalité cherche à les remplacer par des métros. Les lignes de bus restantes (environ 700) assurent des dessertes exceptionnels à des heures précises (transport des scolaires, desserte particulière d'une entreprise le matin et le soir, ...).

Port industriel et commercial de Mégalipoli

Suite à la rupture du barrage aval de Mégalipoli en 1977, la ville devient accessible directement depuis la mer. Un trajet qui nécessitait le passage par une série de quatre écluses est désormais réalisable sans interruption. Dans un même temps, l’île de Mégalipoli s’est retrouvé environ 30 mètres au-dessus du niveau de l’eau au lieu de 5 mètres lorsque le barrage était en service. De cette manière des polders, c’est-à-dire des espaces de terre artificiellement gagnés sur la mer, ont été construit.En 1978, le conseil municipal de Mégalipoli décide de la reconstruction du port à hauteur d’eau car la reconstruction du barrage a très vite été abandonnée.

Le port de Mégalipoli se divise en quatre grands secteurs : secteur Ouest (le plus important), secteur sud (comprennant le port de Moricon Valley), secteur Est et le secteur Nord. Chaque secteur est subdivisé en terminaux, lesquels sont spécialisés dans un seul domaine (voir la liste des terminaux ci-dessous).

Dénomination Code Secteur Ouverture Marchandise principale Tonnes de marchandises échangées (en million)
Terminal charbonniers TO7 Ouest 1982 Charbon 36,9
Terminal pétrolier TO6 Ouest 1983 Pétrole 10,1
Terminal céréalier TO8 Ouest 1983 Charbon 25,4
Terminal Ouest N°1 TO1 Ouest 1985 Conteneurs 5,1
Terminal Ouest N°2 TO2 Ouest 1984 Conteneurs 2,3
Terminal Ouest N°3 TO3 Ouest 1986 Conteneurs 1,9
Terminal Ouest N°4 TO4 Ouest 1987 Conteneurs 8,2
Terminal Ouest N°5 TO5 Ouest 1990 Conteneurs 2,6

Infrastructures et clubs sportifs

À l'image du reste de la ville les équipements sportifs de Mégalipoli sont hiérarchisés en plusieurs catégories. Les complexes sportifs de quartiers regroupe une ou deux équipements abritant une ou plusieurs associations. Il en existe de très nombreux disséminés partout dans la ville. Les grands complexes sportifs au nombre de 4, sont des pôles sportifs d'envergure comprenant plusieurs grand équipements sportifs. De grand clubs y résident généralement. Enfin le complexe olympique est le plus grand ensemble d'équipements sportifs de la ville.

Complexe olympique de Mégalipoli

Le complexe olympique de Mégalipoli est situé dans le quartier hypercentre de la ville.

Grands complexes sportifs

Mégalipoli possède quatre grands complexes sportifs situés dans les quartiers de Little Dam, des Docklands, de la Gare Centrale et du Grand Lac. Ces quatre complexes ont été construit dans les années 1960. Les bâtiments les composant sont identiques mais leur disposition est différente d'un complexe à l'autre. Ce mode de construction a été retenu pour diminuer les coûts de conception des différentes infrastructures. Les grands complexes sportifs comprennent un stade de football d'une capacité de 15 000 spectateurs, un stade de baseball d'une capacité de 25 000 spectateurs, 3 à 4 terrains d'entraînement de football, 3 à 4 terrains d'entraînement de baseball, 6 à 9 cours de tennis, des espaces de stationnement et au minimum une desserte par une station de MGV, de métro ou de tramway.

Grand complexe Sportif de Little Dam

Le grand complexe sportif de Little Dam se situe entre le canal de Little Dam et Mégalipoli Avenue. Il abrite deux grands clubs sportifs de Mégalipoli : le F.C. Little Dam (club de football) et le Baseball Club Little Dam (club de baseball).

Grand complexe Sportif des Docklands

Le grand complexe sportif des Docklands se situe à la marge du port Ouest de Mégalipoli. Il abrite un grand club sportif de Mégalipoli : l'Association Sportive de Mégalipoli des Docklands. Cette association comprend plusieurs sections dont un grand club de football (l'A.S.M Docklands Football) et un grand club de baseball (l'A.S.M Docklands Baseball).

Grand complexe Sportif du quartier de la gare centrale

Le grand complexe sportif du quartier de la gare se situe à proximité de la gare Centrale de Mégalipoli au bord de Mégalipoli Avenue. Il abrite deux grands clubs sportifs de Mégalipoli : le Railmans Soccer Club (club de football) et le Railmans Baseball Club (club de baseball).

Grand complexe Sportif du quartier du grand lac

Le grand complexe sportif du quartier du grand lac se situe à quelques centaines de mètres du grand lac. Il abrite deux grands clubs sportifs de Mégalipoli : le Big Lake City Football Club (club de football) et le Big Lake City Baseball Club (club de baseball).

Drapeau delta2.png   Portail de la RFGC         User16Nddd8abb314d592139b3ef7ab047e8572.jpg   Portail de la Province du Delta