Régions Fédérées du Langetong

De Wiki GC
(Redirigé depuis Langetong)
Aller à : navigation, rechercher
Icone-boite.png   Cet article est une ébauche.
Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant. Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé quand l'article comporte assez de renseignements encyclopédiques.
Régions Fédérées du Langetong
Langetong
Drapeau
Drapeau des Régions Fédérées du Langetong.
Blason
Blason.
Hymne national kruis vuur / Feux Croisés
Administration
3 Présidents Sven Peltraert, Brennan Switzkopf, Hemrich Wildenaert
1 Grand Juge Brenda Abertricht
Langue officielle apteek
Capitale Noordelijk
Géographie
Plus grande ville Noordelijk
Superficie totale 731.008 km²
Fuseau horaire UDC-4
Démographie
Gentilé Langetongs / Langetonges
Population totale 57.340.962 hab. (recensement 2018)
Densité 78,44 hab./km²
Économie
PIB nominal 2212,96 milliards MOLs
PIB nominal par hab. 29.229 MOLs
Monnaie MOLs
Divers
Domaine Internet .rfl
Lien sur le forum

Le Langetong, en forme longue Régions Fédérées du Langetong, est état autonome créé en 1895, géographiquement coincée entre les deux grandes puissances que sont le Royaume Démocratique du Hauskinnek au sud et le Saint Empire Constantin au Nord.

Avec une certaine note d’humour et bien avant la création de l’état autonome du Langetong, la population a de longue date, du fait de son histoire torturés, surnommé la région « Tussenkaken » (ce qui se traduit à peu près par « entre les mâchoires »). Un nom qui reste gravé dans la mémoire collective et ressort parfois en période de difficulté économique ; Le Langetong ayant encore du mal à trouver sa place face à ses voisins, ces géants économiques.

A l’issue de la dernière guerres, des accords ont été signés entre le Royaume Démocratique du Hauskinnek et le Saint Empire Constantin : le « Traité de Noordelijk ».

C’est à cette occasion que le Langetong a été créé et est devenu autonome.

Ce traité a été voulu par les deux belligérants comme le garant de la paix entre les deux nations rivales depuis la nuit des temps; supprimant les revendications territoriales et évitant ainsi un contact direct souvent tendu, une sorte de No Man’s Land constitué en état.

Le territoire du Langetong est une bande de terre peu large mais étendue en longueur sur plus de 2 200 kilomètres. De cette forme singulière, lui vient son nom le « Langetong », en arhus « Longue Langue ».

Aujourd’hui, Le Langetong est composé de quatre régions fédérées autour de leur histoire commune mais également par leur situation géographique particulière.

Langue

La langue officielle du Lagetong est l'apteek, issu du Teuton Occidental[1].

Religion

La religion la plus répandue actuellement au Langetong et aussi la plus pratiquée est celle de l'Eglise Capkrassienne.

Le pays a connu plusieurs croyance au cours de son histoire et il en reste des traces mais vers 1450 au moment de l'expansion de l'empire Carnackien, de nouveaux colons sont arrivés et ont prêchés la religion de l'Eglise Capkrassienne. Cette croyance dans le dieu unique Drikeu s"duit rapidement les Langetongs et se répanditdans tout le pays.

Histoire

Le Langetong a toujours été un territoire déchiré entre le Saint Empire Constantin et le Royaume Démocratique du Hauskinnek. De par sa situation géographique, il a longtemps servi de zone tampon entre ces deux grands pays, conquis et occupé tantôt par l’un et tantôt par l’autre, et souvent champ de bataille. Les entrailles de la terre en gardent des séquelles. Certains sites et musées rappellent quelques épisodes de ces conflits.L'origine de ces conflit semble être depuis les temps les plus anciens la revendication des terres par les deux puissances.La population a beaucoup souffert dans le passé des guerres et des diverses occupations.

Les Origines, la guerre des tribus

Issus, aux origines, des deux antiques tribus du Nord (les Hoogtevolkers et les Apteeklanders), transformée dès les années 190 en royaumes (Hoogteryk et Apteerik, deux des cinq royaumes qui formeront le RDH) qui apprendrons peu à peu à collaborer puis devenir solidaires au cours des siècles suivants.

Ces deux tribus s’étendaient au sud du territoire Langetong sur l’actuel territoire Hauskinnek ; Ce qui donna motif, bien plus tard, à une des principales revendications des différents monarques du Hauskinnek sur ces terres.

Les Hoogtevolkers et les Apteellanders s’épaulent dans la guerre de territoire contre les royaumes du sud entre 250 et 400. C’est à cette époque que l’Empire du Nord a commencé à vouloir annexer ces terres. De grandes migrations de populations issues du Saint Empire Constantin vinrent alors s’installer en Langetong.

Entre 400 et 600, des guerres larvées font rage entre certains vassaux du sud du Saint Empire Constantin et les royaumes au sud. Le territoire Langetong est éparpillé entre de nombreux chefs de clans qui s’affrontent régulièrement, certains se réclamant de l’Empire, d’autres de certains Royaumes du sud. C’est un temps de barbarie et de repli sur soi.

650-950 - Le temps des Teutons, un temps de paix

C’est dans ce chaos que les Teutons fuyant l’Aurinéa arrivent an masse sur les côtes en 650. Maîtrisant l’art de la guerre, acquis lors de leurs longues luttes contre l’Empire Celte, et s’attaquant à un adversaire désuni, ils chassent un à un les petits rois régnant sur des fiefs affaiblis par des années de guerre. Lassés des luttes de territoire incessantes, le peuple Langetong se rallie en masse aux Teutons pour reconquérir leurs terres.

Très vite, les Teutons s’installent sur une large bande de terre apportant une longue période de paix et d’union au territoire Langetong en totale harmonie avec la population locale. Le territoire érigé en pays indépendant fut alors baptisé Neu-Arrabal en souvenir de leur terre d’origine.

Une dynastie de Teutons s’installe au pouvoir durant près de 300 ans et apporte à tout un peuple coutumes, culture et langue. L'apteek est un mélange qui vient de la langue locale modifiée durant l'ère Teutonne.

Cette période forge ce qui restera le fondement de l’unité du Langetong. Elle reste la période la plus paisible et prospère de l’histoire Langetong à l’exception de la période actuelle.

950-1895 - 1000 ans d'affrontements

Il faudra attendre l’an 950, pour que les troupes du Saint Empire Constantin ne franchisse à nouveau et en force le Grensarm en quête de territoires et ne chassent la dynastie Teutonne du pouvoir.

Durant plusieurs guerres entre 980 et 1800, les terres du Langetong changèrent de mains : une fois Constantins, une fois Hauskiniens. Les populations, souvent massacrées, parfois emmenées en esclavage vers des terres lointaines, développent une grande indépendance et une forte réserve face aux dirigeants des deux pays en lutte pour ravir leurs terres.

La culture Teutonne reste alors le ciment qui uni les peuples de l’ancienne Neu-Arrabal, renforcée par la religion de l'Eglise Capkrassienne apportée par les colons Carnackiens.

La dernière invasion du Saint Empire Constantin se termine en 1732. Au printemps de cette année, les forces militaires du Royaume Démocratique du Hauskinnek envahissent le pays. Alliées avec les politiciens du Langetong et soutenue une bonne partie de la population du pays, il délogent facilement les Constantins.
Épuisés par 120 ans de lutte incessante contre des milices rebelles faisant une guérilla permanente à l'armée, les envahisseurs du Nord repartent non sans piller le pays et massacrer des villages entiers de la population Langetonge.

Les forces militaires du Hauskinnek apparaissent alors plus comme des libérateurs. En collaboration avec les forces vives du pays, la puissante Hauskinnek aide à reconstruire le pays.
Le Saint Empire Constantin n'a pas abandonné malgré cette défaite singlante.
Le 29 avril 1845 se tient la Guerre des 150 jours. Une grosse armée Constantine, puissamment armée, traverse le Grensarm de part et d'autre du Lac Apiticaria et attaque le Langetong en force.
La résistance Langetonge freine la puissante armée au prix de très nombreuses vies. L'armée Hauskinnek a le temps de se regrouper et de contre attaquer. Le 25 septembre 1845, a lieu la terrible bataille de Plantentrii coûtant la vie à la plupart des soldats de tous les belligérants. L'armée Constantine se débâcle mais il ne reste plus rien non plus de l'armée Hauskinnek.

A partir de cette bataille, les deux pays rentrent en négociation pour trouver un terrain d'entente et qu'il n'y ait "plus jamais ça".

Depuis 1895 - L’ère moderne

A la fin de la dernière guerre ; le 10 octobre 1895, le Traité de Noordelijk est signé amenant une paix durable.

Le Royaume Démocratique du Hauskinnek, dernier occupant de la souffrante « Tussenkaken », devient ce qu’il est aujourd’hui et les Régions Fédérées du Langetong est créé en temps que Nation indépendante. Cela semble maintenant devoir se stabiliser ainsi ; les deux anciens rivaux du Nord et du Sud semblant avoir trouvés une harmonie durable.

Les trois pères fondateurs du Langetong, signataires du traité et premiers présidents du pays furent Gildebert Swanson, Ivan Zerhmann et Brennan Schwirscool. Il mirent en place les institutions actuelles et firent adopter la première constitution Langetonge le 12 mai 1899.

Géographie

Les Régions Fédérées du Langetong se situent au Centre-Est du continent de Volcania.

Rose des vents Saint Empire Constantin Rose des vents
Commonwealth of Vulcania N Etat du Peackburg
O    Régions Fédérées du Langetong    E
S
Royaume Démocratique du Hauskinnek


Superficie

Le Langetong s’étend de l’est à l’ouest du pays sur 2.200Km (en comparaison, la France mesure 1000Km de large) :

  • Au plus large (à l’ouest vers les montagnes) sa largeur est de 600 Km,
  • Au plus étroit (à l’est vers la mer) sa largeur fait à peine 100 Km.

Sa superficie est de 731.008 km² (soit environ 40% de plus que la France Métropolitaine).

Régions Superficie Régions Provinces Superficie Provinces
Hoogteland 192 629,25 km² Dwergpuit 52 126,25 km²
Middenberg 47 491,66 km²
Noordreus 49 842,58 km²
Heuvelaf 43 168,76 km²
Rijkebooden 224 125,14 km² Kapitprovi 45 422,40 km²
Handels 48 254,29 km²
Heuvelachtig 57 591,24 km²
Traalvlak 72 857,21 km²
Noordzolder 267 912,06 km² Apitiprovi 62 099,23 km²
Melkkoe 66 978,02 km²
Etengewoon 70 582,58 km²
Idigroote 68 252,24 km²
Vlaanbergen 46 341,74 km² Vlaanbergen Sud 28 560,05 km²
Vlaanbergen Nord 17 781,69 km²


Hydrographie

La frontière Nord avec le Saint Empire Constantin est en grande partie délimitée par un large fleuve : le Grensarm (Bras frontière). Le Grensarm est un fleuve très large et profond avec un très fort débit. Il est alimenté par l’ensemble des sources et rivières naissant dans les massifs du Hoogteland et principalement des montagnes de Middenberg.

Le grand lac situé sur le Grensarm au niveau du Noordzolder est appelé lac Apiticaria (déformation d’apothicaire). On y trouve depuis la nuit des temps beaucoup de plantes médicinales et une très importante industrie pharmaceutique s’y est développée, notamment dans la ville de Plantentrii.

Relief

A l’ouest du pays, une chaine de montagnes appelée Hopenbrand (Chaine des monts de feu) coupe Volcania du Nord au Sud.

Elle est composée de plusieurs massifs montagneux. En ce qui concerne le Langetong et plus précisément la région du Hoogteland, il y a 4 massifs :

  • Le Noordreus – Le géant du Nord
  • La Wervelkolom – La colonne vertébrale
  • Le Dwergpuit – le puit des nains
  • Le Middenberg – Le mont central

Deux volcans en activités se trouvent dans cette partie du Hopenbrand, un dans le Noordreus et l’autre dans le Dwergpuit.

Fuseau Horaire

Le Langetong se trouve sur le fuseau horaire UTC-4 par rapport au méridien de Jeff.

Régions

Les 4 régions administratives fédérées qui composent le Langetong sont:

Le Hoogteland

=> Zone montagneuse comprenant :

  • Des zones touristiques (sport d’hivers ou randonnées en montagne)
  • Des zones d’extraction minière
  • Des zones d’exploitation forestière

Le Rijkebooden

=> Le centre administratif et politique avec les plus grandes villes de l’union tournées vers le commerce. La ville de Noordelijk, située proche de la frontière du RDH, est la capitale du Langetong.

Le Noordzolder

=> Zone très étendue orientée principalement vers l’agriculture et l’élevage ; c’est la «vache à lait » du Langetong. On y trouve aussi de grands centres industriels près de la côte et des grands ports marchands comme la ville de de Zeezijde.

Le Vlaanbergen

=> Zone côtière, plus sauvage et moins développée, formée de polders (zone assez marécageuse) et de canaux navigables comprenant entre autres :

  • Des petits ports de pêche,
  • De l’agriculture,
  • De la culture maraichère et florale.

Tableau de synthèse des Régions / Provinces / Agglomérations

Carte temporaire du Langetong avec les Provinces
4 Régions Chefs lieu de Région 14 Provinces Chefs lieu de Province Autres Agglomérations
Hoogteland Hoode Stadt Dwergpuit Hoode Stadt
Middenberg Heilige-Magnum
Noordreus Vloedigehoorn
Heuvelaf Groenvalhey Radhenvalhey
Rijkebooden Noordelijk (la capitale) Kapitprovi Noordelijk
Handels Markstad Groote
Heuvelachtig Grootmeer Stadt
Traalvlak Boverkantmeer
Noordzolder Plantentrii Apitiprovi Plantentrii
Melkkoe De Zeezijde
Etengewoon Bloemrijk
Idigroote Waterkantrii
Vlaanbergen Groentetwinn Vlaanbergen Sud Groentetwinn
Vlaanbergen Nord Hondsvoorde Kwelder

Le répertoire des Agglomérations reste à finaliser

Entreprises ou Organismes Publics

RNTF = Régie Nationale des Transports Ferroviaires : Gère le réseau ferroviaire du pays
CNBH = Comité National aux Bâtiments Historiques : Donne les autorisations de construction dans les quartiers à patrimoine protégé.
ILSN = Institut Langetong des Statistiques Nationales : Produit toutes les statistiques nationales et suit les différents indices de référence.
CNIL = Comité National des Inventions Langetonges : Enregistre les brevets et inventions et gère les droits issus de ces brevets.

Voies de Communication

La principale voie de communication est/ouest est une grande autoroute, doublée d'une voie de chemin de fer très usitée qui servent de frontière sud avec le Royaume Démocratique du Hauskinnek. Ces réseaux, surtout l’autoroute, ont été laissés en grande majorité en territoire Hauskinnek. Les Langetongs doivent payer une taxe assez conséquente pour les utiliser, ce qui est un fréquent motif de frustration pour la population.

Démographie

La population compte 57.340.962 habitants au dernier recensement de 2018.

Elle se réparti dans les Régions et les provinces de la manière suivante :

Régions Population Régions Densité Régions Provinces Population Provinces Densité Provinces
Hoogteland 8 825 982 h 45,82 h/km² Dwergpuit 3 049 927 h 58,51 h/km²
Middenberg 1 752 002 h 36,89 h/km²
Noordreus 1 537 531 h 30,85 h/km²
Heuvelaf 2 486 522 h 57,60 h/km²
Rijkebooden 24 235 598 h 108,13 h/km² Kapitprovi 8 895 323 h 195,84 h/km²
Handels 7 958 454 h 164,93 h/km²
Heuvelachtig 3 774 564 h 65,54 h/km²
Traalvlak 3 607 257 h 49,51 h/km²
Noordzolder 21 497 223 h 80,24 h/km² Apitiprovi 1 652 331 h 26,61 h/km²
Melkkoe 7 522 208 h 112,31 h/km²
Etengewoon 8 591 125 h 121,72 h/km²
Idigroote 3 731 559 h 54,67 h/km²
Vlaanbergen 2 782 159 h 60,04 h/km² Vlaanbergen Sud 1 996 939 h 69,92 h/km²
Vlaanbergen Nord 785 220 h 44,16 h/km²


Économie

Finance

Monnaie

Le MOLs, Monnaie Officielle des Régions Fédérées du Langetong a été créé en 1895.

Secteur Bancaire

Banque Nationale

La Banque Nationale Langetonge (BNL), organisme de régulation monétaire du Langetong, rattaché à la Commission des Finances :

  • émet et gère la monnaie nationale,
  • régule les marchés financier et contrôle les organismes bancaires privés,
  • administre les ressources de l'état (impôts, fonds publics, subventions...),


Lui sont rattachés :

  • La direction de la comptabilité publique
  • La direction des finances publiques
  • La direction du trésor public


Secteur Privé

Plusieurs banques privées installées au Langetong sont d'origine nationale mais les plus importantes sont des banques étrangères ayant des filiales sur le territoire.

Données Macro-économiques

Tableau des Emplois / Ressources National de ces trois dernières années (source Institut Langetong des Statistiques Nationales ).

Ressources (en milliards de MOLs) 2017 2018 2019 Emplois(en milliards de MOLs) 2017 2018 2019
Produit Intérieur Brut 1.725,12 1.774,14 1.825,32 Consommation finale 1.852,31 1.918,43 1.964,80
- Dont Valeur Ajoutée 1.532,56 1.572,92 1.605,35 - Dont Consommation 1.593,33 1.612,82 1.604,55
- Dont Impôts 192,56 201,22 219,97 - Dont Épargne 258,98 305,61 360,25
Importations 602,74 601,65 604,30 Exportations 475,25 445,12 468,55
Cumul des Ressources 2.327,86 2.375,79 2.429,62 Cumul des Emplois 2.327,56 2.375,79 2.429,62

Produit Intérieur Brut

Le PIB est en progression depuis plusieurs années, signe d'une bonne santé économique du pays.
Il se situe à 1.825 MOLs en 2019, soit 1.460,17 crédit gécéens.
Le Langetong se situe donc environs au 10éme rang mondial à ce niveau.

Balance Commerciale

Un des problèmes économiques du Langetong est le solde de la balance commerciale.
Productrice de matières premières et fortement axée sur l'agriculture et l'élevage, elle ne produit pas suffisamment de produits manufacturés pour satisfaire sa population.
Elle est donc obligée d'importer de nombreux produits à forte valeur ajoutée alors qu'elle exporte des produits à faible ou moyenne valeur ajoutée.
Heureusement que le tourisme permet de faire entrer des devises et réduit un peu le solde déficitaire de la balance commerciale.

Importations

Les importations stagnent car la politique gouvernementale tend à freiner le phénomène par des taxes importantes sur les produits importés qui rendent les produits peu abordables sur le territoire national.

Principaux produits d'importation : véhicules, informatique, matériel technologiques et de laboratoire...

Exportations

Les exportations progressent depuis quelques années, fruit de l'effort de modernisation du pays et de la production de nouveaux biens de consommations exportés. L'année 2018 a connu une forte baisse passagère (-30KMOLs, -6% des exportations annuelles) du fait d'une grande épidémie dans le cheptel bovin qui a réduit quasiment à néant les exportations de viande cette année là.

Principales exportations : charbon, acier, produits agricoles et agroalimentaires...
Produits à moyenne ou forte valeur ajoutée exportés : pharmaceutique, produits électro-ménagers

Consommation Finale

La consommation des ménages et des entreprises progresse très modérément, voire subit un recul de 0,5% entre 2018 et 2019.
A ce niveau, une grande partie des Ressources produites sont mises en épargne qui progresse de 18% par an. Ces valeurs montrent soit une épargne de sécurité du fait de craintes pour l'avenir, soit une impossibilité de se procurer ce dont on a besoin, soit enfin une épargne d'attente en vue d'un projet important.
Le pays est fortement rural et la population a une forte propension à l'épargne mais le manque de produits de "haute technologie"" explique aussi le phénomène.
En ce qui concerne les entreprises, un plan de relance en faveur de l'investissement va être proposé afin de permettre de faire un saut technologique au niveau national.

Secteurs d'activité

Répartition VA par secteur économique en 2019

Secteur Primaire

Le secteur primaire représente 26,58% de la production annuelle de valeur au Longetong.
Les cultures céréalières, les mines et la filière bois représentent les principales activités de ce secteur.
Le charbonnage, source énergétique traditionnelle du pays, reste une activité importante avec près de 3% de la valeur ajoutée totale du pays. Elle décroit cependant car progressivement remplacée par l'énergie hydroélectrique et les énergies vertes comme les éoliennes.

Les productions spécifiques du Langetong sont :

  • les fleurs : la floriculture occupe une relativement grande portion des terres cultivées.
  • le vin : la viticulture est très active et les exportations de vin représentent une revenu important à l'exportation.
  • le sucre : la production sucrière est également importante.

Secteur Secondaire

La production de biens de consommations est la principale activité, notamment l'électro-ménager.
La métallurgie représente une part suffisamment importante des biens de production pour être isolée des autres activités de ce type.
L'industrie agro-alimentaire représente une part conséquente de l'activité.

l'industrie pharmaceutique, principalement située dans la province d'Apitiprovi autour du lac Apiticaria, région traditionnellement tournée vers la culture des plantes médicinales, est une spécificité nationale.

Secteur Tertiaire

Comme dans tous les pays, l'administration, le commerce et les secteurs de l'éducation et de la santé représentent la majeure partie des activités tertiaires.
Le Tourisme, sorti de l'activité du commerce, est particulièrement importante au Langetong.

Les Grandes Entreprises Privées

VWG[2] = le Van de Waelder Group, comprenant les sociétés suivante :

  • HoutSector : société regroupant les activités de la filière bois,
  • ThuiService : Société regroupant les activités hôtelières et touristiques,
  • MeuBilair : Chaine de magasins de vente de mobilier,
  • AutoDistributie : Chaine de distribution de pièces détachées automobile et de réparation de véhicules.

Slogan : "Une touche de Nature dans un Monde de Structure"

TaVu![3] = Revue people
Slogan : "L'information derrière l'information"

Voir aussi


Les couleurs officielles du Langetong sont le jaune et le rouge; le Noir étant la couleur secondaire.
Ces couleurs sont reprises du blason du pays et sont utilisées notamment pour tous les maillots des équipes sportives nationales.

Notes et références

  1. [1] Topic de l'ethnologie et de la linguistique sur le forum.
  2. [2] Sujet de VWG sur le forum.
  3. [3] Sujet de TaVu! sur le forum.
Bagde volcania.png   Portail de Volcania         Logo géographie.png   Portail de la Géographie