Invention du boomerang : Différence entre versions

De Wiki GC
Aller à : navigation, rechercher
 
(Une révision intermédiaire par le même utilisateur non affichée)
Ligne 83 : Ligne 83 :
 
{{Portail|Mapete|science}}
 
{{Portail|Mapete|science}}
  
[[Catégorie:Invention]]
 
 
[[Catégorie: Mapete]]
 
[[Catégorie: Mapete]]
 
[[Catégorie: Antiquité]]
 
[[Catégorie: Antiquité]]
 
[[Catégorie: Préhistoire]]
 
[[Catégorie: Préhistoire]]
 
[[Catégorie:Science]]
 
[[Catégorie:Science]]
[[Catégorie: Inventions du Monde GC‎]]
+
[[Catégorie: Invention mapetienne]]

Version actuelle datée du 15 août 2019 à 23:07

Boomerang (Ce et De)
Boomeranga (Pa)
Boomérangé (Tp)
Boomerang.jpg
Un boomerang traditionnel
Période Antique et Classique
Date -5000 av notre ère environ
Pays Drapeau Mapete.png Royaume de Mapete
Validation 20 12 2017
Lien sur le site GC
Lien sur le forum

Le boomerang ( en Papus : Boomeranga en Tok Pisin: Boomérangé) provient initialement de l'île de Tahaa et fut inventé par les aborigènes papus vivants au nord de l'île et du Royaume de Mapete. Avant tout un objet de chasse, il est devenu au fil des siècles un outil de guerre pour la conquête papue des îles Kaohé et Orohéna. Il est de différentes formes et possède régulièrement les "marques des différentes tribus".

Aujourd'hui, le boomerang est devenu est un outil de loisir et de sport à travers tout le royaume. La discipline du boomerang possède plusieurs règles comme l'endurance, la vitesse ou encore la précision.

Fonctions

Searchtool.png Article(s) détaillé(s) : Papus

Chasse, Guerre

Un chasseur traditionnel Papus à la chasse au boomerang

Le boomerang permettait aux aborigènes de chasser plusieurs types de proies. La cible privilégiée était bien entendu les oiseaux. L'idée était de les assommer en plein vol avec l'objet puis de les ramasser. Le boomerang s’avérait alors plus efficace qu'une lance. Les lapins étaient la deuxième cible,le chasseur lançait le boomerang au ras de la terre pour frapper les pattes du lapin qui trébuchait ou s’assommait, très souvent il fallait tuer le lapin avec l'aide de lance ou de hache pour terminer d'achever sa proie.

les petits renards ou les oiseaux rampants étaient aussi très régulièrement chassés au boomerang.

Lors de la chasse ou même pendant les guerres les boomerangs étaient généralement plus longs et plus lourds pour provoquer le plus de dégâts possible.

Jusqu'en 1950, on pensait que les aborigènes utilisaient uniquement le boomerang pour chasser et non pour faire la guerre mais l'expédition Muluku a démontré une utilité de défense et d'attaque durant les guerres tribales. Un squelette d'aborigène a été retrouvé en 1950 avec des marques significatives permettant de confirmer que l'individu était mort par un boomerang.

Les Papus de Tahaa ou Kaohé doivent beaucoup à cet outil car le boomerang avait fait sa réputation chez les autres tribus.

Sport, loisir

Aujourd'hui, le boomerang est utilisé pour son côté amusant et sportif. C'est également dans les années 50 qu'un homme papu décide de relancer le boomerang en établissant des règles bien précises. Le succès est alors immédiat car non seulement le sport est vu comme une renaissance de l'outil mais également comme un "sport mapétien" ( au même titre que le Vaa) qui se répand partout dans le monde GC.dans les années 70, la pratique sportive du boomerang est officielle pour les autorités mapétiennes et la fédération de boomerang voit le jour en 1976. Les boomerangs traditionnels ne sont plus les hôtes des musées et retrouvent un regain d’intérêt dans les tribus ancestrales grâce à cette pratique.


Chaque épreuve a souvent son boomerang bien spécifique permettant d'atteindre plus facilement les objectifs de l'épreuve.

  • La vitesse : il s'agit de rattraper le boomerang 5 fois en un minimum de temps
  • L'endurance : il faut rattraper le boomerang un maximum de fois en l'espace de 5 minutes
  • La précision : il s'agit de faire tomber (pas de rattrapage) le boomerang le plus près du centre de la cible (au sol) depuis laquelle on le lance
  • Le M.T.A. (Maximum de Temps en l'Air) : il s'agit de lancer le boomerang afin qu'il vole le plus longtemps possible. On utilise des boomerangs assez typés avec une pale plus longue que l'autre, et très légers
  • La distance : il s'agit d'envoyer le boomerang le plus loin possible avec retour derrière la ligne de lancer
  • Lancers consécutifs (ou rattrapages) : il s'agit de lancer (et rattraper) le boomerang le plus de fois possibles, consécutivement
  • L'acrobatique (ou Free-style) : il s'agit de faire des figures en rattrapant le boomerang
  • L'Aussie-Round : épreuve complète associant une épreuve de distance, de précision et de rattrapages

Revendications

le boomerang constitue un élément essentiel de la culture mapétienne et des "peuples de l'océan". C'est un outil de chasse traditionnel et ancestral qui a permis à la plupart des tribus de conquérir les terres de ces régions dans la période préhistorique.

Parce que c'est un des outils préhistoriques les plus répandus sur le territoire mapétien et qu'il fait partie de l'Histoire du Royaume.

Parce qu'il est le précurseur des outils de chasse typiquement mapétiens, beaucoup de tribus vont s'inspirer du boomerang pour créer d'autres outils de chasse ou d'autres techniques diverses.

Le Comité des Sciences a validé la revendication en novembre 2017. Le boomerang est désormais en liste pour devenir un patrimoine immatériel de l'OCGC.


Articles connexe



Drapeau Mapete.png   Portail de Mapete         Science.png   Portail de la Science