Golfe de Sylvania

De Wiki GC
Révision datée du 15 mars 2019 à 13:45 par Ienbrana (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Golfe de Sylvania
Local golfe de Sylvania.png
Géographie humaine
Pays côtiers Drapeau Alderico.png Aldérico, Drapeau Mapete.png Royaume de Mapete, Drapeau Sylvania.png Sylvania
Géographie physique
Type Golfe
Localisation Mer Médigécée
Superficie 1 550 000 km2
Profondeur
Longueur 4 384 m

Le golfe de Sylvania est une partie de la Mer Médigécée qui s'enfonce vers l'ouest du continent Aldésyl. Le golfe se situe à l'est du continent et forme une "mer intérieure" entre l'île de Nuku Alofa, Tautu à l'est et la Sylvania à l'ouest. Il doit son nom à ce pays.

Généralités

Le golfe de Sylvania fut autrefois appelé "baie de Sylvania" mais les géographes gécéens se sont accordés le fait que la baie était trop importante pour être qualifier comme tel. Le terme golfe fut donc privilégié, on retrouve parfois le terme de baie de Sylvania selon les médias ou documents, il s'agit de la même entité quoiqu'il arrive.

Les côtes du golfe sont diverses en fonction des endroits. On peut retrouver quelques criques, petites baies ou des anses au nord du golfe (extrême sud de l'Alderico) ainsi que dans le Royaume de Mapete. Très souvent, il s'agit de falaises ou encore de chaines montagneuses et volcaniques qui escarpent le relief.

l'ouest et le sud du golfe sont plutôt plats sauf en de rares exceptions laissant place aux plaines alluviales, aux forêts mais aussi aux grandes unités urbaines, c'est le cas en Sylvania.

Particularités

Le courant "Maui" responsable des cyclone( flèche noire)

Si le golfe était une terre émergée, elle serait sans nul doute une immense cuvette entre les deux plaques tectoniques de l'Aldésyl à l'ouest et de l'Eurosylvania à l'est. Ces deux plaques provoquant des pressions énormes auraient provoqué un effondrement de ces anciennes terres les transformant en cuvette sous marine et donc en golfe. Les seuls vestiges de cette ancienne terre serait les îles de Nuku Alofa et de Tautu. Cet événement naturel est à l'origine d'un mythe océaniste mapétien qui veut que les peuples mapétiens soient issues d'une seule terre. (Hawaïki)

la pression entre les deux plaques tectoniques est également à l'origine d'une chaîne volcanique sous marine et de l'apparition des îles volcaniques à l'est.

Le risque sismique et de tsunamis est donc particulièrement important de même que le risque volcanique. C'est un des endroits les plus actifs du monde pour ce dernier.

Concernant les roches potentielles, la cuvette était très certainement une ancienne zone d'alluvions et de roches sédimentaires, perméables remplis de marécages et de forêts. Aujourd'hui, cette couche de roches sédimentaires a été érodée par l'eau salée. les fond du golfe sont donc plutôt sablonneux et possèdent une couche très épaisse de roches sédimentaires qui datent de plusieurs millions d'années.

Les bords du plateau continental de la Sylvania et du nord de l'Aldésyl baignent dans des eaux plus fraîches et plus riches en nutriments grâce au phénomène de remontée d'eau. La croissance du plancton est ainsi stimulée dans la zone photique, ce qui attire poissons, crevettes et calmars. Le drainage des fleuves ainsi que les retombées atmosphériques en provenance des installations industrielles des villes côtières fournissent également des nutriments à la zone.

Le Maui, un courant chaud de la Mer Médigécée et l'un des plus forts courants marins connus, prend son origine dans le golfe, dans la continuité de la boucle de courant Sylvania-Alderico. Les autres caractéristiques de courants océaniques incluent des vortex anticycloniques qui sont générés par la boucle et qui se déplacent vers l'ouest où ils finissent par se dissiper.

Le littoral du golfe est truffé de nombreuses petites baies et criques. De nombreux fleuves (anecdotiques) s'y jettent. Les terres qui forment la côte du golfe (y compris les nombreuses barrières d'îles longues et étroites) ont une faible altitude et se caractérisent par la présence de marécages et de mangroves, ainsi que de plages de sable.

L'eau chaude du golfe peut alimenter de puissants ouragans prenant naissance dans la Médigécée et causant de lourdes pertes humaines et matérielles, comme ce fut le cas avec l'ouragan Laura en 2018. Dans la Mer Médigécée, un ouragan a tendance à faire remonter à la surface l'eau froide des profondeurs, ce qui diminue la probabilité qu'un autre ouragan suive dans son sillage (car une eau chaude est une condition préalable à la formation d'un ouragan). Toutefois, la faible profondeur des eaux du golfe implique une colonne d'eau relativement chaude. En conséquence, quand un cyclone passe au-dessus, même si la température de l'eau peut vite descendre, elle rebondit généralement tout aussi rapidement et peut ainsi être le berceau d'une autre tempête tropicale.

Environnement

Faunes et flores

Pollutions

Rejet du gaz naturel et du gaz de Schiste

L'extraction du gaz naturel sur l'île de Malapo plus loin à l'est, l'extraction du gaz de schiste à l'est de l'Aldésyl font du Golfe une zone particulièrement sensible à la pollution des sols, d el'eau et de l'air. Lesscientifiques estiment que 20% de la biodiversité du golfe a disparu uniquement à cause de ces deux activités humaines. 40% du corail a également disparu ces 20 dernières années. Le rejet industriel des eaux acidifie l'eau salée mettant à mal les especes marines.

Cette pollution réchauffe l'eau et l'air intensifiant les phénomènes comme les cyclones plus loin dans l'est.

Dégazage des navires

La deuxième grosse pollution provient des dégazages de la plupart des navires qui estiment que l'endroit est une zone de non -droit international. Résultat, la zone est sensible aux marées noires et pollution en tout genre. 30% de la biodiversité a disparu à cause de ce type de pollution (notamment les reptiles, mamiferes marins et oiseaux).

En 2018, le Royaume de Mapete a adopté une loi radicale en interdisant le dégazage des navires dans l'ensemble de son territoire faisant du pays le premier à adopter ce type de contraintes aux navires qui vont dégazer beaucoup plus dans les eaux internationales.

Activités humaines

Peches

Crique portuaire en Sylvania.

Les activités de pêche sont très importantes car les ressources halieutiques le sont également. Les especes de poissons, crustacés ou autres fruits de mer représentent à eux seul quelques 70% des espèces globales du golfe. En deuxième position vient les oiseaux.

La pêche intensive est pratiquée jusque dans les plus grandes profondeurs et dans les eaux internationales où les lois ne sont pas très strictes en matière de pêche. La perliculture est très pratiquée notamment dans le Royaume de Mapete qui en exporte plusieurs milliers de tonnes tout comme le poisson et les fruits de mer. Malheureusement la surpêche contribue également au développement de la pollution des eaux et à la disparition des espèces.

La pêche traditionnelle fait de la résistance mais est confronté à la surpêche et au développement des ports qui s’industrialisent de plus en plus. Ces activités traditionnelles sont aussi très impactées par les quotas de pêche imposées, les embarcations ne peuvent pas aller aussi loin dans les eaux internationales pour limiter ces impacts.

De nouvelles activités de pêche plus durables sont en plein boom mais elles ne font pas beaucoup le poids car elles sont aussi confrontées aux même problèmes que la pêche traditionnelle.

Les produits exportées sont les sardines, les requins, les rascasses, les huitres, les moules, le merou ainsi que les algues. Les clients concernent aussi bien la consommation de nourriture, les industries pharmaceutiques et de cosmétique.

Les activités de pêche sont également confrontées aux lois environnementales de certains pays qui ont mis des quotas de pêche, des sanctuaires maritimes ou encore des interdictions totales. Le braconnage est donc très important dans la zone pour ces raisons.

Tourisme

Le tourisme balnéaire est l'activité économique la plus rentable et la plus forte dans le Golfe de Sylvania. Les stations balnéaires poussent comme des champignons depuis une cinquantaine d'année et des milions de touristes visitent les lieux (On estime que 20 millions de personnes chaque année ont visité les différents endroits du Golfe).

L'activité balnéaire représente près de 80% des activités économiques de certaines régions comme sur Tautu par exemple. Les parcs à thème, les grands complexes hoteliers, les plages artificielles sont très développés.

Le tourisme se veut également plus responsable dans la région avec des visites éco-touristiques dans les différents sanctuaires marins, les forêts cotières ou encore sur les fameuses calanques de Sylvania.

Toutefois, la pression touristique est très forte avec des risques de destructions des littoraux, des milieux marins, de pollutions liées à l'activité humaine ( rejets des eaux usées par exemple).

Le tourisme représente entre 60 et 80% de l'activité de la région.

Logo géographie.png   Portail de la Géographie