Gamos

De Wiki GC
Aller à : navigation, rechercher
Gamos
Gamos.jpg
Gamos dans les studios de la Wallace Bros Pictures en 2013
Informations générales
Nom de naissance Terrence O'Kins
Date de naissance 23 juin 1979
Lieu de Naissance Cleveland (Drapeausunrise.gif Sunrise)
Activité principale Rappeur
Activités annexes Acteur, poète, producteur, scénariste
Genre musical hip-hop, rap West Coast, G-funk, rap hardcore, gangsta rap, rap politique
Années actives Depuis 2000
Label West Coast Production

Gamos, né Terrence O'Kins à Cleveland au Sunrise le 23 juin 1979, est un rappeur et acteur sunrisien. Fan de hip hop et de Gangsta rap, il est parmi les rappeurs les plus connus du milieu. Il est également présent dans plusieurs productions de cinéma en jouant des rôles secondaires mais tout aussi importants.

Gamos doit sa renommée à la création d'un label à la fin des années 90 avant d'être repéré par Sean Pons, un des producteurs de la Westcoast Prod dans les années 2000.

Gamos a également des déboires avec la Police et la Justice de par ses textes souvent accusateurs et violents envers les autorités mais aussi suite à son passé et à son enfance.


Biographie

Enfance et adolescence difficile

Gamos est né dans un quartier difficile de Cleveland dans le sud du Sunrise où le trafic de drogue, le proxénétisme ou encore les règlements de compte sont monnaie courante. Ses parents appartiennent tout les deux à un gang nommé Crips et font du trafic de drogue ( héroïne, cocaïne...). Baigné dans une ambiance violente où il a vu à plusieurs reprises la police embarqué ses parents, Gamos devient très vite membre d'un gang mais celui des Bloods, ennemi juré des Crips.

Son adolescence va se dérouler dans ce contexte là. Il ira dans de nombreux centre de rétention pour mineur, puis en prison à l'aube de ses 18 ans.

A 18 ans, il voit un de ses amis se faire tuer pendant un règlement de compte lié à la drogue , un meurtre perpétué par les Crips. Il verra également sa soeur se faire molester par son pere car celle-ci suivait beaucoup trop son frère selon lui.

Le rap comme échappatoire

Toutefois, Gamos trouve de l'inspiration, de l'apaisement dans le rap qu'il écoute très régulièrement, le Gangsta rap sera particulièrement son influence avec des groupes locaux issus de son gang. Il fera des mini-concerts dans les bars, les scènes de rue ou encore les festivals locaux. Avec l'aide d'un de ses frères, il décide de créer un label indépendant en 1999: the Wall label, un label qu'il gardera jusque dans les années 2010.

le début de la carrière 1999

A partir de 1999, Gamos tente de se faire un nom au delà de la rue et des quartiers difficiles de Cleveland. Il se montre dans des émissions de télévisions où il peut performer ainsi que dans plusieurs radios qui lui accordent sa chance. Le carton est totale et Gamos devient une référence en matière de Gangsta rap. Son premier concert sous son label attirera près de 2.000 personnes sans qu'aucune communication soit faite autour de l'événement par peur des représailles des Crips.

Années 2000: la consécration

Gamos lors de la remise de ses prix.

Dans les années 2000, la consécration est enfin là, Gamos crée son premier Album: the Documentary qui arrive double disque de platine en 2002. Face au succès, plusieurs de ses chansons franchiront le top 5. Il fera également participer d'autres rappeurs issus des rues mais pas forcément connus comme Outlaw, Sean B.

En 2003 son deuxième album Doctor Advocate. Dans cet album, il répond aux accusations d'autres rappeurs issus des Crips qui le traitent de traître. Il réalise plusieurs mixtapes et des rap battle ont lieu entre les partisans de Gamos et les partisans des rappeurs tel que James Summer. Plusieurs clash ont lie aussi bien sur scène que dans la rue et les deux rappeurs sont condamnés par la Justice pour "incitation à la violence". Autre point déterminant Gamos règle ses comptes avec la Police du Sunrise qu'il accuse d'avoir violenter ses parents et d'autres amis. Il l'accuse la Police d'être immobile, inactive dans certains quartiers.

Son troisième album fait le même carton que le second LAX , il le réalise alors qu'il est condamné à 6 mois de prison ferme et 150 heures de travaux communautaires pour avoir agresser et menacer un homme qui l'accusait de violer les femmes lors de ses concerts. Dans ce troisième album, il répond à cet homme et critique la Justice pour des faits plus graves. Il parle également de discriminations raciales et de règlements de compte. Son troisième album sera certifié disque de platine et sera également dans le top 5.

En 2005, Gamos reçoit 2 prix prestigieux; l'un pour son album LAX comme "meilleur album de hip hop de l'année" et l'autre pour son interprétation d'un de ses singles "Red Rockin'".

Toujours dans les mêmes années Gamos fait intervenir de nombreux rappeurs plus ou moins connus issus de sa ville ou de York lors de ses concerts et tournée. De 2006 à 2008 , il réalise de nombreux featurings avec plusieurs rappeurs connus comme Dark ou Wayne Lil. De nombreuses références aux Bloods sont présents dans ces featurings.

Son quatrième album Red Album fera d'ailleurs référence au gang en bien comme en mal et lui vaudra quelques critiques. Toutefois, l'album fait un carton et contribue à la réputation du gang essuyant les critiques auparavant. La aussi il sera certifié disque de platine et frôlera le meilleur album hip hop de l'année 2008. La même année , son label est racheté par la Westcoast Prod à laquelle il appartient depuis.

De 2008 à 2010, les tournées vont bon train et font de véritables cartons notamment en Philicie mais aussi ailleurs comme en Aldésyl ou en Aurinéa.

Années 2010: la renommée

Loupe Wiki GC 2020.png Article(s) détaillé(s) : Westcoast Prod


Gamos lors d'un concert à York, Sunrise

Les années 2010 sont la poursuite des années précédentes avec une rneommée à la clé. La réputation de Gamos n'est plus à faire dans le milieu du gangsta Rap. Il contribue à populariser le style en intégrant d'autres style comme la G-funk ou le RNB et la soul.

En 2010, des producteurs de la Wallace Bros Pictures l'approchent pour qu'il joue des rôles secondaires dans des séries ou dans certains films. C'est le début de la carrière cinématographique de Gamos. Il interprète régulièrement un joueur de basketball de grande renommée ( sport qu'il adule particulièrement) mais aussi un rappeur en quête de réputation, un gangster et même un producteur de label.

Il réalise également son 5ème album Jesus Piece qui fait référence aussi bien à la religion qu'à un pote de quartier d'origine aldéricaine à qui il doit beaucoup. Gamos raconte son côté spirituel qui l'a sauvé et mené au rap selon lui, de son pote qui l'a toujours aidé depuis le début et raconte également ses souvenirs avec son ami tué lorsqu'il avait 18 ans, un album plus ténébreux , plus triste et moins gangsta.

Son album rencontrera un certain succès sans toutefois cartonner.

Enfin en 2018 , il annonce la réalisation de son 6 eme et 7ème albums The Documentary 2.0 qui revient sur sa vie et sa carrière et 1992 qui reparle des émeutes de 1992 au Sunrise qui l'ont marqué à vie.

Discographie

  • The Documentary
  • Doctor Advocate
  • Lax
  • Red Album
  • Jesus Piece

Collaboration

Collaboration entre Gamos et Wayne Lil en 2014.

Gamos a collaboré avec Putac , Wayne Lil pour plusieurs featuring inédits qui sont spécifiques aux tournées de chacun. How We Do, Red Nation sont des exemples parmi d'autres ainsi que a letter for My President qui dénonce la corruption au Sunrise.

Filmographie

Les films dans lesquels apparaît Gamos ne sont pas spécialement des grosses productions à succès mais témoignent de la capacité du rappeur à se diversifier et à se faire connaître différemment.


Parmi les films dans lequel il a joué des rôles secondaires , on peut noter:

  • Boyz Club en 2011
  • Au bout de la rue en 2014

Il a joué dans beaucoup de clips musicaux ou publicité également.

Parmi les DVD de ses tournées on peut citer celle de The Documentary.


Musique.png   Portail de la Musique         Cinéma.png   Portail du Cinéma