Forces armées vaseloises

De Wiki GC
Aller à : navigation, rechercher
Icone-boite.png   Cet article est une ébauche.
Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant. Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé quand l'article comporte assez de renseignements encyclopédiques.
Forces armées vaseloises
ArméeVasel Logo.png
Logo des forces armées vaseloises
Fondation 1er janvier 1669
Forme actuelle 1er avril 2020
Branches ArméeVasel ComposanteTerre Logo.png Composante Terre
ArméeVasel ComposanteMarine Logo.png Composante Marine
ArméeVasel ComposanteAir Logo.png Composante Air
ArméeVasel ComposanteGendarmerie Logo.png Composante Gendarmerie
ArméeVasel ComposanteCybernétique Logo.png Composante Cybernétique
Quartier-général QUAD
Commandement
Ministre des Affaires Générales Hugo Vandemeulebroucke
Ministre des Armées Gabrielle Gricourt
Chef d'État-Major des armées Amiral Mathieu Ienbrana
Effectifs
Âges militaires de 18 à 49 ans
Disponibles au service militaire 5 558 693 hommes
4 735 182 femmes
Actifs 274 500
Troupes régulières 232 500
Déployés hors du pays Secret défense
Paramilitaires 42 000 (Composante Gendarmerie)
Budgets
Budget 32,431 milliards ς
Pourcentage du PNB 2,9%
Industrie
Fournisseurs nationaux Complexe militaro-industriel vaselois

Les Forces armées vaseloises, couramment appelées l'Armée vaseloise, constituent la puissance militaire de la République des Royaumes de Vasel, chargée de la défense de la population, du territoire et des intérêts nationaux. Elles comprennent principalement les commandements et leurs états-majors, les cinq composantes (la Composante Terre, la Composante Marine, la Composante Air, la Composante Gendarmerie et la Composante Cybernétique) ainsi que les services de soutien et les organismes interarmées.

Du point de vue constitutionnel, le Ministre des Affaires Générales est le chef des armées en temps de guerre alors que le ministre des Armées occupe ce rôle en temps de paix. Il s'appuie cependant sur une structure ministérielle compétente en la matière (en l'occurrence le ministre des Armées), qui chapeaute à son tour le travail du Chef d'État-Major des armées, la plus haute autorité militaire du pays. Ce dernier prépare les éléments pour l'élaboration de la politique de la Défense nationale et conseille son autorité de tutelle au sujet des opérations planifiées et en cours.

L’Armée vaseloise compte, le 1er avril 2020, 124 000 hommes et femmes dans la Composante Terre, 60 500 dans la Composante Marine, 25 700 dans la Composante Air, 42 000 dans la Composante Gendarmerie et 22 300 dans la Composante Cybernétique, soit 274 500 hommes et femmes dans les unités opérationnelles. Le pays dispose également d'une réserve mobilisable de 10 293 875 conscrits.

Histoire

Mission

La Constitution investit l'armée vaseloise de la mission de défense du Vasel et de ses alliés. L'armée possède des missions annexes :

  • protection des citoyens vaselois dans le monde ;
  • assistance en cas de catastrophe ;
  • participation aux missions humanitaires ;
  • faire progresser la stabilité et l'intégration aldésylienne ;
  • œuvrer à la paix et à la sécurité internationale.

Ces missions annexes constituent depuis quelques années l'essentiel du travail des forces armées.

Organisation des forces armées

Placées sous le commandement des états-majors, les forces armées comprennent les quatre composantes, la Composante Terre, la Composante Marine, la Composante Air et la Composante Gendarmerie ainsi que les services de soutien et les organismes interarmées.

Commandement des forces armées

Le Chef d'État-Major des armées (CEMA) est responsable de l'emploi des forces et assure le commandement des opérations militaires. Il a autorité sur :

  • les chefs d'état-major des quatre composantes, Terre, Air, Mer, Gendarmerie et Cybernétique ;
  • les commandants des forces vaseloises à l'étranger ainsi que leurs états-majors interarmées ;
  • les commandants de zone de défense et de sécurité.

Composantes

Garnisons

Drapeau Vasel.png   Portail du Vasel         Logo armée.png   Portail de la Défense