État de Juren

De Wiki GC
(Redirigé depuis Etat de Juren)
Aller à : navigation, rechercher
Etat de Juren
12 novembre 19357 janvier 1947
(12 ans)
Drapeau
Drapeau de l'Etat de Juren.
Devise Force et Autorité
Informations générales
Statut Dictature totalitaire
Gouvernement Guide suprême Henrich Juren
Capitale Carnack
Langue Deltan
Monnaie Jurenis (₨)
Démographie
Gentilé Jurénois et Jurénoise
Population 16 158 540 (1946)
Histoire et événements
12 novembre 1935Coup d'état d'Henrich Juren et arrestation du futur empereur Hector V
14 novembre 1935Fin de l'empire et proclamation de l'Etat de Juren
11 juin 1938 Début de la déportation des races jugées inférieures vers les camps de concentration
19 janvier 1940Entrée en guerre aux côtés de l'Empire Deltan
23 juin 1941Invasion du sud de la Mandelsy par les troupes Jurenoises
28 septembre 1941Début de l'extermination des races jugées "inférieures" dans les camps d'extermination
2 avril 1946Débarquement de la coalition
7 janvier 1947Capitulation de l'Etat de Juren

L'état de Juren est un régime autoritaire ayant pris le contrôle de l'Empire Carnackien de 1935 à 1947. Le pays change également d'intitulé et se nomme état de Juren suite à la chute de l'Empire. Il s'agit de l'une des périodes les plus sombres de l'histoire carnackienne. Le régime impérial s'écroule au profit d'une dictature militaire instaurée par le Général Henrich Juren.

Le 12 novembre 1935, l'empereur George II décède et alors qu'Hector V s'apprêtait à monter sur le trône, son cousin le comte Henrich Juren qui n'est autre qu'un des principaux général de l'armée impériale procède à un coup d'état. Il s'empare du pouvoir avec le soutiens de l'armée. Il met un terme à l'empire et proclame le 14 novembre 1935 l'état de Juren à savoir un état militaire autoritaire prônant une idéologie fasciste et expansionniste. L'Etat de Juren prendra fin le 7 janvier 1947 suite à sa capitulation face à la coalition lors de la Grande Guerre.

1920-1935: Un Empire fragilisé

Des centaines d'hommes faisant la queue pour trouver un travail en 1931

Le début du XXe siècle est une période d'incertitude pour l'Empire qui connait une très grande crise économique suite à la dévalorisation de sa monnaie. Le taux de chômage est si haut qu'il atteint les 34% en 1931. La pauvreté gagne énormément de terrain dans la société carnackienne à telle point qu'elle commence à révéler de très grandes inégalités. Durant cette époque que l'on nomme Les années noires, la moitié des carnackiens vivent sous le seuil de pauvreté et la plupart d'entre eux vivent dans des habitats délabrés et ne peuvent subvenir à leurs besoins.


Un fossé immense sépare cette pauvreté extrême qui concerne des millions de carnackiens à une élite peu nombreuse mais aux richesses immenses. Une élite qui plait de moins en moins à la population car cette dernière ne se prive guère d'extravagance dans ces temps difficiles. Alors que nombreux sont ceux qui périssent de malnutrition et de maladies, les grandes familles carnackiennes continuent leurs vies dans le plus grand luxe assumant fièrement leurs très grands galas.

Riches familles carnackienne à un banquet en 1932

Quant à la famille impériale, elle n'est pas non épargnée par les critiques. En effet, on considère à cette époque que plus d'un carnackien sur trois souhaitait mettre un terme à la monarchie et aux privilèges de la famille impériale. Il faut dire que l'empereur George II ne semblait que très peu se soucier de son peuple et des conditions déplorables dans laquelle il se trouvait. Il vivait comme déconnecté de la réalité économique et sociale du pays. De nombreux historiens ont expliqué qu'en ces temps de crise, la famille impériale pouvait dépenser jusqu'à de 450 000 Slyce Carnackien par jour pour s'assurer d'une vie luxuriante et garantir son prestige auprès des grands de ce monde.


Il apparait évident que la fragilité économique et sociale de l'Empire jumelée à la vie luxuriante d'une famille impériale à contre temps ont facilité grandement les contestations et quelques années plus tard la monté au pouvoir de Henrich Juren et la fondation de l'Etat de Juren. Le grand historien Zackary Olioz a dit: "L'Empire est né d'un grand empereur mais il doit sa chute à un empereur qui se veut trop grand". En quelque sorte, le régime impérial s'est fragilisé voir écroulé de lui même avant même le coup d'état du 12 novembre 1935.

1935:L'instauration de l'Etat de Juren

1939: Le Traité Carnacko-Deltan

1940: L'entrée dans la Grande Guerre

1941: L'expansion jurénoise au sud de la Mandelsy

Le sud de la Mandelsy est considéré par Henrich Juren comme un territoire volé au peuple carnackien au cours des siècles passés. Dès lors, les habitants du sud de la Mandelsy sont considérés comme des voleurs par le régime de Juren. La dictature militaire désigne dès 1936, les suffouites - peuple habitant en majorité la zone revendiquée par l'Etat de Juren - comme responsable de ce vol. Cela passe par l'interdiction d'accès à certains fonctions et métier aux quelques suffouites vivant dans l'Empire Carnackien et en 1941 par l'annexion du sud de la Mandelsy par l'Etat de Juren.

L'offensive jurénoise commence le 23 juin 1941. Les troupes traverses la frontière près de l'océan Transgécéen. Les troupes remontent assez vite vers le nord pour atteindre la frontière du royaume de Talj'Bali le 30 juin. Delà l'armée reprend la direction du sud pour gagner les communes les plus peuplée de ce secteur de la Mandelsy et notamment Perrusson le 04/07. C'est dans cette commune qu'a lieu le Massacre de Suffisy.

Les habitants du sud Mandelsien ayant eu vent de l'invasion jurénoise ont décidé de s'organiser dans une ancienne place fortifiée du sud du pays et de protéger les populations en attendant des renforts venus de la côte Ouest du pays. La place fortifiée en question était en réalité une vieille forteresse médiévale non conçu pour résister aux assauts d'une armée moderne tel que celle de l'Etat de Juren. Le faible armement des mandelsiens rassemblés à Perrusson les placent en situation de faiblesse. L'armée de Juren en tire partie et ordonne l'assaut de la place fortifiée de Perrusson le 4 juillet 1941. Du fait de l'important déséquilibre, l'ensemble des populations rassemblées dans l'ancienne forteresse sont massacrés. On estime qu'environ 70 000 personnes sont décédées durant cet évènement.

Par la suite l'Etat de Juren continue son expansion dans le sud de la Mandelsy jusqu'au début du mois d'Aout 1941 sans recevoir d'opposition particulière. Le 8 août 1941, les premiers renforts armés venus de l'Ouest Mandelsien arrivent dans le sud du pays et mettent un coup d'arrêt à l'expansion jurénoise en Mandelsy.

1942: Une guerre de position

Doctrine jurénite

1941-1946: Persécutions et crimes contre l'humanité

1947: La capitulation

1948: Procès de Bulgor


Empirecarnackiendrapeau.png  Portail de l'Empire Carnackien         Logo politique.png   Portail de la Politique