Eglise Capkrassienne

De Wiki GC
Aller à : navigation, rechercher
Eglise Capkrassienne
Eglise de Capkras
Symbole de l'Eglise .png
La sainte croix de l'Eglise Capkrassienne
Présentation
Nom original Eglise de Capkras
Nom deltan Eglise Capkrassienne
Pratique religieuse


Pvape Gregor I
Portrait officiel .jpg
Portrait du Pvape Gregor I
Fonctions
Pvape de l' Eglise Capkrassienne
15 février 2017 -
Prédécesseur Pvape Hyrna Lye III
Biographie
Date de naissance 4 juin 1940 - 82 ans
Lieu de Naissance Allendale
Nationalité Sunrasienne, Carnackienne (1989)

Le Capkrassisme est l'une des religions les plus pratiquées avec plus de 150 millions de fidèles à travers le monde. Ce qui fait de l'Eglise Cakprassienne l'une des entités religieuses et politiques les plus influentes de la planète. Le chef de l'Eglise Capkrassienne est le Pvape Gregor I .

Histoire

Les origines

1- La révélation de l'existence de Drikeu

Au début de la nouvelle ère, au Ier siècle après S.T, le continent Océanien était une terre originelle. Très peu de peuples civilisés résidaient sur cette grande terre. L'un d'entre eux, les Mawastos, s'était installé au sud-ouest du continent et plus précisément dans l'actuel Comté du Riazor en Empire Carnackien. Les Mawastos était un peuple sédentarisé qui cultivait les terres. Le peuple était composé de plusieurs tribus dont les chefs régnaient en maître. Chacun d'eux n'hésitait point à faire la guerre à son voisin afin d'y voler ses terres ou encore ses richesses. Les querelles entre tribus étaient intempestives. Les Mawastos était un peuple sanguinaire aux coutumes cruelles et primitives. Comme à l'image de leur société, leurs cultes étaient très fantasques. Ils adoraient plusieurs dieux et en leurs noms sacrifiaient des êtres humains. Le Solistas, cette croyance polythéiste qui vénérait des dieux originels: Kyto, dieu du ciel, Masta, déesse de la terre, Patros, dieu de la guerre, Ytoa, déesse de la mer. Il existait des centaines de divinités mais Kyto, Masta, Patros et Ytoa étaient les plus grandes. Leurs cultes étaient sans précédent.

Manuscrit sacré, Chapitre I, verset 115:

"Jadis, du temps ou les hommes n'était point érudit, pour cultiver et faire croître le blé des hommes par milliers brûlaient sur des bûchaient"

Les chefs des tribus avaient le pouvoir de vie ou de mort sur tous les hommes. Et plus aisée était la condamnation quand elle était prononcée aux noms des dieux. Des dieux qui avaient à leurs services des hommes dévoués. On les appelaient les moines solistasiens. La coutume des Mawastos prônait qu'au sein d'une famille de trois enfants, le dernier devenait moine et devait dévouer sa vie entière aux dieux. Les moines vivaient dans des temples dédiés aux différentes divinités vénérées. Ils passaient nuit et jour à prier et à offrir des sacrifices pour garantir la bienveillance des dieux. Parmi ces moines, peu d'entre eux savaient lire et écrire. L'écriture des Mawastos était très archaïque et simplifiée. L'écriture n'était composée que de pictogrammes. Les moines scribes comme on les nommaient racontaient dans leurs manuscrits les mythes et légendes de leurs dieux.

Vers le milieu du Ier siècle alors que trois moines scribes se rendaient comme à la coutume près d'une rivière pour aller y puiser de l'eau. L'un d'entre eux aperçut au loin une lumière vive. Il était très curieux de savoir l'origine de cette source lumineuse. Seul le soleil en plein jour avait une lumière aussi intense et pourtant cette lumière qu'il voyait au loin à quelques lieux de la rivière n'émanait pas du soleil. La lumière était basse alors que le soleil était à son zénith. Il se précipita vers cette étrange source de lumière. Les deux autres moines qui puisaient l'eau dans la rivière se rendirent compte de l'absence de ce dernier. En se retournant, ils virent eux aussi cette lumière si brillante qui jaillissait du bas d'une colline. Curieux eux aussi, ils se dirigèrent vers elle. Les trois moines se retrouvèrent à l'entrée d'une grotte. La lumière avait disparu mais tous en étaient persuadés, c'était bien de cette grotte que surgissait la lumière. Ils décidèrent de pénétrer dans la grotte et s'enfoncèrent dans une cavité. Alors que régnait le calme et que la grotte était plongée dans l'obscurité la plus totale subitement les parois se mirent à trembler et la lumière resurgit. Elle était si brillante, si puissante et si éblouissante. Alors que les moines étaient aveuglés par la lumière, une voix bien distincte des leurs se fit entendre. Drikeu dans cette grotte révéla aux moines son existence et leurs conta toute la vérité sur la création du monde et de l'univers. La lumière disparue aussi vite qu'elle était apparue. Les moines sortirent de la grotte comme enivrer par ce qu'ils venaient de vivre. Tout trois se regardèrent et ils surent que dorénavant tout avait changé et que plus rien ne serait comme avant. L'un d'entre eux décida de retranscrire tout ce que lui avait dit Drikeu en une langue nouvelle, le Cvarnavackiken, dans un livre afin que sa parole soit immortelle, cet ouvrage n'est autre que le Manuscrit sacré.

Les temps passèrent et les trois moines ne purent garder uniquement pour eux ce qu'il s'était passé. Ils commencèrent à raconter à quelques moines de leur temple le périple qu'ils avaient vécu et leurs révélèrent l'existence de Drikeu. Certains les croyaient tandis que d'autres voyaient en eux des blasphémateurs. Les disciples de Drikeu s’accroissaient et ce ne plût guère aux grands chefs des tribus. L'un d'eux, le chef Graqar fit quémander les trois moines dans sa demeure. Il les invita à lui raconter leurs aventures et les récits au sujet de leur dieu nommé Drikeu. Gracar était très en colère, lui qui était un fervent croyant et défenseur de ses dieux était indigné par de telles affabulations. Dans sa colère il égorgea l'un des trois moines et condamna les deux autres à la décapitation. Le lendemain, les deux moines furent décapités devant la tribu toute entière. En voyant la manière dans laquelle ils avaient été traité par le chef Gracar, le reste des disciples de Drikeu décidèrent de cacher dans la bibliothèque du Grand Temple de Kyto le Manuscrit Sacré afin de le protéger et de cacher son existence. Quant aux disciples eux mêmes ils continuèrent de croire en Drikeu mais firent semblant de servir les dieux afin de conserver leur vie. Ainsi, l'existence de Drikeu fut révélée mais aussi soudainement qu'elle apparue, elle s’éclipsa au fond des cœurs et âmes des peu de disciples de Drikeu mais bien avant tout elle fut cachée du reste du monde enfouie dans un manuscrit perdu dans les profondeurs des étales d'une bibliothèque solistasienne.

2- La redécouverte du Manuscrit sacré

3- La prophétie

La fondation

L'Eglise Capkrassienne a été fondé en l'an 867 par le Saint-Empereur Salmar Carnack .

L'organisation au sein de l'Eglise

Il existe deux ordres bien distincts au sein de l'Eglise Capkrassienne:

- Ordre Temporel est le clergé qui vit « dans le « temps » et qui propage la parole de Drikeu sur terre. Ce sont les aumôniers du peuple. Même la plus haute fonction hiérarchique de l'Eglise Capkrassienne à savoir celle du Pvape fait partis de l'ordre temporel.

- Ordre Intemporel représente l'ensemble des Saints-originels et des Saints-non originels qui ont pour principale mission de représenter et de servir Drikeu par leurs bonnes actions, de leur vivant, et par l'accompagnement auprès de Drikeu dès lors qu'ils sont décédés et rejoignent le Paradis.

Organisation de l'Eglise Capkrassienne.png

Les sacrements

  • Le Nacrustus: l'enfant le 3ème jour de sa naissance est vêtu d'un linceul rouge comme la couleur du sang ce qui signifie que Drikeu lui donne l'essence de notre corps à savoir le sang puis purifie le corps par de l'eau sacré. Pour cela un prêtre verse de l'eau sur le torse du nouveau né pour que l'eau pénètre symboliquement son cœur et qu'il devienne un enfant de Drikeu, un Capkrassien.
  • Le Casalus: Il s'agit de l'union de deux êtres (homme et femme, homosexualité étant un péché). Les deux futurs mariés au matin de la cérémonie sont invités à se laver dans un bain sacré. Une fois leurs corps purifiés, ils sont habillés de blanc et se rendent à un office religieux. Durant cet office le prêtre lie les mains des deux êtres par des ficelles de soie. A ce moment ou le nœud est serré, ils sont déclarés mariés et unies jusqu'à la mort.
  • Le Sepultus: à sa mort le défunt se voit vêtu de noir, la couleur de la mort, Drikeu lui ôtant la vie. Le lendemain, le corps du défunt est plongé dans un bain sacré afin que l'âme puisse s'échapper du corps par le fluide sacré. Puis le corps est vêtu de blanc symbolisant son accession au paradis. Le 3ème jour après sa mort, la sépulture peut avoir lieu et le corps est enterré.

Les carrières au sein de l'Eglise

Le parcours religieux d'un homme

L'homme qui s'engage au service de Drikeu est appelé un Séminariste (7 ans d'étude en école religieuse Capkrassienne). Après ce temps nécéssaire à l'apprentissage des textes religieux, de la sagesse et de la connaissance, le séminariste passe l'Examen du Séminas Cakprassum. S'il parvient à la réussite de cet examen, le séminariste doit choisir entre se dévouer à Drikeu par la prière uniquement, ce qui le conduit à devenir Moine ou à être ordonné Prêtre, ce qui lui confère le devoir de transmettre la parole divine. S'il échoue, le séminariste est prié de quitter l'école. On peut rester prêtre toute sa vie. Ceux qui évoluent au rang supérieur à savoir Abbé sont ceux qui réussissent après 6 années de prêtrise l'Examen du Fatrus Capkrassum qui confit le titre d'abbé et octroie la responsabilité de gérer une circonscription plus ou moins grande selon les pays. On peut être promu Cardinal par le Pvape bien des années plus tard selon ce qui a été fait pour l'Eglise Capkrassienne. La plus haute fonction est celle de Pvape qui lui est élu à vie lors d'un conclave de cardinaux qui élisent à l'unanimité.

En 2022, il y a dans le monde:

  • Moines: 11 478
  • Prêtres: 39 541
  • Abbés: 2 196
  • Cardinaux: 54

Le parcours religieux d'une femme

La femme qui s'engage au service de Drikeu est appelée Sœur de cœur (3 ans d'étude en couvent). Après ce temps nécessaire, elle est invitée à passer l'Examen du Valtas Capkrassum. Si elle parvient à la réussite, la soeur de cœur est ordonnée Sœur. Si elle échoue, la sœur de cœur est priée de quitter le couvent. Après 10 années en tant que sœur, elle peut prétendre à accéder à la fonction la plus haute pour une femme, celle de Mère supérieure pour cela elle doit réussir l'Examen du Superius Capkrassum. La mère supérieure a sous sa responsabilité le couvent tout entier et les sœurs ainsi que la formation des sœurs de cœur. Il existe une fonction exceptionnelle qui n'est donnée qu'à une seule femme au monde à savoir celle de Mère de toutes les mères et de toutes les sœurs. Il s'agit d'un titre honorifique attribué à la mère supérieure possédant le plus long "temps" au sein de l'Eglise Capkrassienne. Mais ce titre donne aussi un droit de conseil auprès des cardinaux et du Pvape. Actuellement, il s'agit de Mère Francisca de Lodarys âgée de 92 ans.

En 2022, il y a dans le monde:

  • Sœurs de cœur: 63 478
  • Mères supérieures: 1 678
  • Mère de toutes les mères et de toutes les sœurs: 1

Les Saints de l'Eglise

Pour l'Eglise Capkrassienne, reconnaître la personne comme « sainte », c'est affirmer qu'elle est dans la Vie éternelle en présence de Drikeu (dans la vision béatifique), et qu'elle est ainsi tel un frère aîné dans la foi pour le croyant en chemin sur terre.

Il existe deux catégories de Saints et de Saintes:

  • Les Saints originels, descendants directs de la lignée sacrée des Carnackus, élus de Drikeu.
  • Les Saints non-originels, personne de droit commun canonisée par l'Eglise pour ses actes de vertu et de dévouement.

Les Saints originels

Les Saints originels sont les saints les plus importants de la religion Capkrassienne. En effet, dans la hiérarchie du culte, ils se situent après Drikeu . Ce culte des Saint-Empereurs remonte à l'origine même du Cakprassisme. Le Saint-Empereur Garidor Carnack , fondateur de l'Empire Carnackien et élu de Drikeu, est le premier de la longue lignée des empereurs de l'Empire. Le sang qui coule dans les veines de la dynastie des Carnackus est sacré. Ainsi, ils apparaissent comme les représentants de Drikeu sur terre. En 2017 et pour la première fois dans l'histoire l'Eglise Capkrassienne a canonisé une Sainte-Impératrice. Jusqu'à présent seuls les hommes devenaient empereurs et par conséquent étaient canonisés. Les textes sacrés n'objectent en rien l'intronisation et la canonisation d'une Sainte-Impératrice.

Le Capkrassisme compte 35 Saint-Empereur et 1 Sainte-Impératrice:

L'Eglise a commencé à canoniser à partir de l'an 862

Saint-Empereur Canonisation
♕ Garidor Carnack an 862
♕ Secrus Carnack an 863
♕ Tirolus Carnack an 863
♕ Pétrus Carnack an 863
♕ Pétrogus Carnack an 863
♕ Salmar Carnack an 865
♕ Bulgor Carnackus an 903
♕ Pierre Carnackus an 939
♕ Pierre II Carnackus an 980
♕ Louis I Carnackus an 1004
♕ Pierre III Carnackus an 1054
♕ Charles I Carnackus an 1061
♕ Pierre IV Carnackus an 1092
♕ Louis II Carnackus an 1138
♕ Hector I Carnackus an 1174
♕ Hector II Carnackus an 1215
♕ Hector III Carnackus an 1276
♕ Louis III Carnackus an 1304
♕ Louis IV Carnackus an 1317
♕ Pierre V Carnackus an 1353
♕ Pierre VI Carnackus an 1401
♕ Victor I Carnackus an 1458
♕ Louis V Carnackus an 1495
♕ Louis VI Carnackus an 1541
♕ Hector IV Carnackus an 1589
♕ Victor II Carnackus an 1618
♕ Constantin I Carnackus an 1686
♕ Constantin II Carnackus an 1738
♕ Victor III Carnackus an 1786
♕ Louis VII Carnackus an 1832
♕ Edouard I Carnackus an 1851
♕ George I Carnackus an 1889
♕ George II Carnackus an 1925
♕ Hector V Carnackus an 1950
♕ Hector VI Carnackus an 1985


Sainte-Impératrice Canonisation
♕ Elysa Swan Margaret Ière Carnackus an 2017

Les Saints non-originels

Saint Canonisation
Abbé Philippe an 1047
Comte des Roses an 1160
Michel de Tressa an 1287
Seigneur François de Lyst an 1498
Lord Harington an 1541
Père Josué an 1614
Yvanoe an 1679
Benyamin Ralza an 1879
Albus Gandhaba an 1998


Sainte Canonisation
Soeur Ydalyna an 867
Soeur Gregoria an 1245
Mère Marysa an 1986

Nombre de fidèles dans le monde

Rang Pays Nombre de fidèles Année du recensement
1 Movenadie 71 253 140 2020
2 Langetong 42 350 780 2020
3 Empire Carnackien 20 487 258 2020
4 Sylvania 6.524.250 2021
5 Akitsu 5 540 435 2019
6 Commonwealth of Vulcania 5 000 000 2020
7 Sunrise 875 897 2017
8 Polaro 641 442 2017
9 Peacksburg 411 337 2019
10 Mandelsy 353 012 2016
11 Royaume de Mapete 320 311 2020
12 Rédanie 157 822 2022
13 Boréalia 155 524 2017
14 Isøen 5 000 2020

Personnalités célèbres de confession capkrassienne

Hommes et femmes politiques:

Hommes et femmes d'affaires:

Sportifs de haut niveau:

  • Maria Julios, Joueuse de tennis professionnelle carnackienne

Chanteurs et écrivains:

  • Koby D, Chanteur carnackien surnommé le "King" du disco et Fondateur de Disco-D