Duché du Haut Mélantois

De Wiki GC
Aller à : navigation, rechercher
Icone-boite.png   Cet article est une ébauche.
Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant. Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé quand l'article comporte assez de renseignements encyclopédiques.
Homonymie.png  Pour les articles homonymes, voir Mélantois (homonymie).
Confusion.png  Ne pas confondre avec le Duché du Bas Mélantois, autre duché du Vasel.



Duché du Haut Mélantois
23 avril 1808 (signature des édits royaux) —
Drapeau
Blason du Haut Mélantois.
Blason
Logotype du Haut Mélantois.
Administration
Pays Drapeau Vasel.png Vasel
Type Duché
Préfecture Saint-Jean
Arrondissements Saint-Jean
Saint-Juliers
Voronsse
Intercommunalités 18
Villes 472
Président Jean-Pierre Davel
Préfet Antoine Alier
Démographie
Gentilé Haut-mélantois
Population 1 833 730 hab.
Densité 24 hab/km²
Langues régionales Mélantois
Taux de chômage 7,1%
Ville la plus peuplée Saint-Jean (200 360 hab.)
Grandes Villes Saint-Jean
Saint-Juliers
Voronsse
Géographie
Superficie 74 430 km²
Climat Tempéré océanique
Tempéré continental
Duché du Haut Mélantois Position.png
Le Haut Mélantois sur la carte administrative du Vasel

Le Duché du Haut Mélantois est un duché vaselois du Royaume de Vasel. Il tire étymologiquement son nom des mélantois[1], peuple de deltans venu s'installer dans la région entre 600 et 650. L'IVEESS et la poste lui attribuent le code 04[2] et sa préfecture est Saint-Jean[3].

Au sein du Royaume de Vasel, le Haut Mélantois est le deuxième duché le plus vaste, avec ses 74 430 km²[4], et également le deuxième en terme de population, avec sa population de 1 833 730 habitants[5] ; ses habitants sont les haut-mélantois et les haut-mélantoises. Depuis 2015, son président est Jean-Pierre Davel[6], membre du Parti Nationaliste Vaselois.

Histoire

Comme tous les duchés, le Haut Mélantois fut créé après la reforme des territoires de 1808, mais l'histoire de ce territoire ne commence évidement pas à cette période. L'histoire de ce duché, sa géographie et ses habitants sont intimement liés au peuple Mélantois[7], et connaître ce peuple est essentiel pour comprendre la situation géopolitique, sociale et économique du duché. Ce territoire fut mainte et mainte fois partagé entre différentes puissances[8] mais les Mélantois, sont les seuls à avoir vraiment marqué de leurs empreintes la région.

Préhistoire

L'histoire du territoire qu'occupe actuellement le duché du Haut Mélantois est riche et les premières traces humaines remonteraient au paléolithique moyen vers 200000 av. J.-C. où les hommes s'installèrent dans le Massif de Torrene et dans le Plateau de Jacquet ainsi que dans les Collines Julieraines[9] malgré le climat froid qui pouvait régner à cette époque. Plusieurs sites haut-mélantois confirment cette présence notamment sur la grotte de Vydre dans la Torrene qui aurait été occupée pendant une période allant de 120000 à 14000 av. J.-C. La répartition géographique de ces premiers « haut-mélantois », ancêtres des Calypsois, dépendit beaucoup de la météorologie, des périodes de grand froid, et de la répartition du gibier. Autour de 5000 av. J.-C. les premiers groupes sédentaires prirent place sur les bords du Pons[10] et dans les plaines ,traversées par des cours d'eaux regorgeant des gibier à chasser, des massifs de Torrene, du Val-Trémaux, du Jacquet. Ils s'installèrent aussi dans des plaines alluviales comme celle de la Malacombe où régnait à l'époque un climat chaud et humide rappelant celui que l'on pouvait trouver sur les bords de la Baie de Cantii et favorable à l'essor d'une agriculture locale. La fin de la Préhistoire dans le duché vit la naissance d'un site néolithique remarquable sur la rive sud de la Jèrre où s’installa vers 2700 av. J.-C. un village composé de cinq maisons familiales en bois, équivalant à une population d'environ 50 habitants. Les habitants devaient être des chasseurs cueilleurs s'étant sédentarisés et vivant surement de la pêche et d'une agriculture primitive Ce site fait aujourd'hui l'objet de fouilles et un musée il fut construit à proximité pour exposer les trouvailles et faire découvir cette période méconnue aux nombreux touristes. À cette période succéda la protohistoire et l'âge du bronze, avec l'apparition des premiers métallurgistes calypsois entre 1300 et 1100 av. J.-C., certainement afin de répondre à une demande émanant d'utilisateurs locaux. La découverte de nombreux objets en bronze (haches, couteaux, bracelets…) sur les communes de Gemens et d'Yvoire montre l'importance de la métallurgie pratiquée par les bronziers autochtones. S'ensuivit l'âge du fer et l'apparition des premières tribus aldésylienne et l'émergence d'un peuple qui marquera ce territoire : les Calypsois

Antiquité

Époque calypsoise

De 215 jusqu'au environ de 750 ap.J.-C., le territoire actuel du Haut Mélantois fut occupé par l'Empire Calypsois[11]. Ce peuple de dakotas, au tempérament guerrier à conquis les terres des anciennes peuplades nomades qui habitaient la majeure partie du Vasel et l’extrême ouest du Sylvania dont le futur des territoires des mélantois. Le territoire connu alors sa première vague d'immigration et la création de ses premières villes du fait de la position avantageuse de ce territoire. Cette période fut sûrement prospère malgré les nombreuses guerres[12] qui s'y dérouler contre différents peuples soumis par leurs empereurs. Le Pons, axe de communication majeur dans l'empire, et les autoroutes traversant le pays de part en part afin de permettre aux armées de vite se déployer, permettaient aux habitants de l'empire de se déplacer rapidement et de rester connecter avec la capitale Loktharpytonac[13].

Lors de l'arrivé des premiers deltans, ces derniers ont cohabitaient avec les peuples dakotas quelques années avant qu'une guerre éclate[14]. L'entente était cordial et le Leu et le Pons permettaient des échanges commerciaux et d'esclaves. Mais au bout d'un moment, l'empereur Pakumevac VI se sentant en danger déclara une guerre ouverte aux peuples deltans. De nombreuses batailles se déroulèrent sur la région du Haut Mélantois surtout le long des cours d'eau comme le Leu, le Pons, la Varrene ou encore la Malacombe. Les collines et le paysage vallonné du territoire aidèrent les calypsois à garder une supériorité sur leurs ennemis. Mais l'empereur fut tué sur le champ de bataille[15] vraisemblablement dans l'actuel région de la Martes en 609 mais la guerre fut quand même gagnée par les calypsois. À la fin de la guerre en 611, une trêve fut décrétée. Elle dura 192 ans et a pris fin en 803 durant le règne de Chalaperac III[16]. Cette deuxième guerre se déroula que peu de temps dans le Haut Mélantois, laissant le territoire assez peu détruit par les batailles. Cette guerre n'eu pas de vainqueur, bien que la victoire psychologique fut du côté des deltans.

Le territoire fut souvent sujet à des raids et de nombreuses parties furent grignotées par les peuples deltans. Mais un peuple se détacha des autres : Les mélantois . À la chute de l'Empire en 959[17], le territoire Haut Mélantois était déjà totalement occupé par le peuple mélantois qui commença à conquérir la plupart du nord de l'ancien empire. On appel cette période la Première période deltane ou la Période proto-mélantoise.

Premiers deltans

Lors de l'arrivé des premiers deltans sur le territoire actuel vaselois vers 550[18], ils ont dus se confronter aux calypsois. Les deltans ayant pour la première fois mis le pied sur le territoire actuel du duché fut une peuplade deltane nomade s'étant détachée du groupe initial : les mélantois. Ils vont s'installer en premier lieu le long du Pons puis "coloniser" le reste de leur futur territoire. Les mélantois vont très vite s'organiser en petites bourgade dirigeant de petits territoires[19]. Au fur et à mesure, les mélantois vont s'isoler et créer leur propre culture, leurs propres traditions et leur propre langue. Cet ensemble sera la base du peuple mélantois, à qui les haut-mélantois resteront attacher jusqu'à nos jours.

Moyen Âge

Les Mélantois

Luttes sur le territoire

Guerre vaselo-mélantoise

Renaissance

Révolution industrielle

Époque moderne

Héraldiques

Au cours de son histoire vaseloise, le duché du haut Mélantois a eu différentes héraldiques et différents blason représentant les couleurs du duché : rouge et noir. Le premier, dit "De gueules aux trois chevrons de sable" représente la Mélantii, plus exactement, le blason de l'Union Mélantoise. En 1891, y est adjoint le blason de la "Martisienie", dit "D'or à lions d'azur langués de gueules posés 2 et 1". Du fait que la Martisienie était relié au Duché de Saint-Martin avant d'être rattaché au Haut Mélantois. En 1916, la bordure cramponnée de gueules et d'argent et l'écu en cœur d'azur ainsi que les ornements régionaux dit "couronne murale à sept créneaux sommée d'une aigle naissante d'or pour cimier, soutenue d'un caducée de même auquel sont suspendus deux festons servant de lambrequins, l'un à dextre de chêne, l'autre à senestre d'olivier aussi d'or, noués et rattachés par des bandelettes d'azur" y sont ajoutés.

BlasonHautmélantois ancien.png 1808-1891, Le blason peut se blasonner ainsi : De gueules aux trois chevrons de sable.
BlasonHautmélantois ancien2.png 1891-1916, le blason peut se blasonner ainsi : Parti, au premier d'or à trois lions d'azur langués de gueules posés 2 et 1 et au second de gueules aux trois chevrons de sable.
BlasonHautMelantois.png 1916-présent, le blason peut se blasonner ainsi : D'azur à l'écu en cœur, parti au premier d'or à trois lions d'azur langués de gueules posés 2 et 1 et au second de gueules aux trois chevrons de sable; à la bordure componée de gueules et d'argent ;et portant pour ornements extérieurs une couronne murale à sept créneaux sommée d'une aigle naissante d'or pour cimier, soutenue d'un caducée de même auquel sont suspendus deux festons servant de lambrequins, l'un à dextre de chêne, l'autre à senestre d'olivier aussi d'or, noués et rattachés par des bandelettes d'azur.

Politique

Le conseil ducal du Haut Mélantois est depuis avril 2015 présidé par Jean-Pierre Davel (PNV).

Le duché du Haut Mélantois est divisé en 13 territoires chacun ayant une maison du Conseil général afin d'apporter au plus près les services du Conseil général :

Le duché a manifesté, à de maintes reprises, une personnalité politique originale, marquée notamment par l'influence des forces progressistes de gauche, puis de l’extrême droite, dès la fin du XIXème siècle. On peut considérer que la XèmeRévolution vaseloise a commencé avec la Journée des Tuiles où les envoyés du Roi du Vasel se firent faire une « conduite de Saint-Jean » par les mélantois en colère.

Plus récemment, les rapports de forces politiques haut-mélantois ont connu une progressive inflexion vers la droite, notamment à partir de l'expérimentation de la concertation locale à Saint-Jean, pendant le long mandat municipal de Jaques Reanrichy. La représentation parlementaire du département est plus équilibrée que ne le sont les rapports de forces nationaux, avec deux sénateurs de gauche sur quatre et une majorité de députés de gauche dans la représentation à l'Assemblée nationale. Cette situation n'est pas nouvelle. En 1967, sur les sept députés représentant alors le département, deux étaient des élus du PSD, trois représentaient la PNV (dont Richard Demontpons), deux seulement la majorité parlementaire d'alors, la LC. Le duché avait toujours soutenu la gauche surtout depuis que Maurice Fort été devenu premier ministre en 1971 mais depuis le début des années 2000 la tendance a changée, le duché a tourné vers la droite en soutenant en majorité le Parti Nationaliste Vaselois de Xavier Haubert. Cette situation inédite depuis plus de dix ans pour les partis de droite n'a cependant pas empêché l'élection de quatre députés socialistes sur neuf lors des législatives de mai 2007. Les quatre élus PNV du duché le sont dans les arrondissements du Nord et du Nord-ouest du duché tandis que les députés PSD sont élus dans arrondissement du Sud et du Sud-est du duché ainsi que dans l'arrondissement de Saint-Jean.

Cette situation politique se retrouve d'ailleurs dans la répartition des sièges au conseil ducal du Haut Mélantois. En effet, lors des élections duchales de mars 2015, la grande majorité des cantons nord et nord-est et depuis peu nord-est sont détenus par des élus PNV et divers droite . Au contraire, la majorité des cantons sud et sud-est du duché sont détenus par la gauche (PSD, PCV et PPS).

Pour le prochain référendum annoncé par le gouvernement qui se déroulera en mars 2019 et qui a pour but que la population vote pour ou contre une union continentale en Aldésyl, les résultats des suffrages risquent d'être serrés à cause de cette rupture politique présente dans le duché.

Géographie

Carte routière officielle[20] du Haut Mélantois avec les villes de plus de 10 000 habitants
Loupe Wiki GC 2020.png Article(s) détaillé(s) : Géographie du Haut Mélantois

Le duché du Haut Mélantois fait partie du royaume vaselois Royaume de Vasel. Il est limitrophe des duché du Bas Mélantois, de Cantii, de l'Évre, de Valmeinier,de Saint-Martin, de Mercœur et de Scaldis. Le duché partage donc un total de 7 frontières avec les autres duchés.

Ce duché est très contrasté, avec :

Situation

Rose des vents Duché d'Évre Duché de Valmeinier Rose des vents
Duché de Saint-Martin N Duché de Scaldis
O    Duché du Haut Mélantois    E
S
Duché de Cantii Duché du Bas Mélantois Duché de Mercœur

Relief et climat

Relief

Les deux villes principales du duché sont Saint-Juliers et Saint-Jean (la préfecture), ces deux villes se haïssent depuis le Moyen Âge cause de nombreuses discordes et jalousies en elles. Le duché compte d'autres villes moyennes comme Voronsse, Trémaux ou encore Bourg-Dédeugnon.

Le paysage du duché est essentiellement constitué de plaines et de collines mais aussi des premiers contreforts des Calypses et de massif tel que le Massif de la Torrene ou celui du Val-Trémaux. Le duché est également traversé par le Leu à l'ouest, le Scaldis à l'est et surtout par le Pons au centre du duché et qui traverse des villes comme Saint-Jean ou Voronsse et par de nombreuses rivière comme la Vigoune, la Varrene, la Jèrre ou encore la Torrenne.

Climat

Le duché est soumis à un climat Tempéré océanique au sud et à un climat tempéré continental dans le reste du duché. Cette région est principalement humide pendant les périodes automnales, hivernales et printanière mais relativement sec durant l'été mais des endroits comme la vallée de Pons et le Massif de Torrene qui restent humides toute l'année à cause de leurs situations géographiques hors normes.

Environnement

Le Haut Mélantois, pour des raisons biogéographiques notamment, possède un patrimoine environnemental exceptionnellement riche.

Dès les années 1990, le duché a été précurseur, d'une politique de restauration et protection des espaces biologiques (avec des écoducs dans le cadre d'une trame verte et bleue), qui depuis 2001 a retenu l'attention de la Convention calypsoise, ce qui a justifié un prix et un diplôme remis au duché par le ministère de l'environnement en 2013.

Les parcs naturels royaux du Val-Trémaux, du Pons et surtout de Torrene sont pour une grande partie de la richesse environnementales du duché.

le duché dispose d'une faune et d'une flore hors normes avec par exemple une des plus grandes concentration de Castor de Vasel.

Économie

Le Haut Mélantois est un duché moyennement urbanisé mise à part à proximité des grandes agglomération mais dont les activités économiques très centrées sur des domaines en particuliers souvent déjà exploitées pendant des siècles. Ces activités ont notamment tiré parti, dans le passé, de l'existence de gisements de fer, de charbon et de divers métaux dans la partie ouest du territoire qui ont permis de nombreuses activités industrielles durant le XIXème siècle lors de la révolution industrielle mais aussi de l'exploitation de ressources naturelles comme le bois, l'eau (dont de célèbres sources thermales qui font venir des malades pour des cures de bien être) ou les minerais. En moindres mesures, l'agriculture ne représente que de faibles parts de l'activité économiques du duché et le numérique ainsi que les nouvelles technologies, très peu développés, ne rentrent pas dans les activités économiques majeures du territoire.

Mais la part majoritaire et de loin des activités économiques du duché est le tourisme. Véritable mine d'or de la région : son patrimoine, sa géographie, son histoire ainsi que le calme rural du duché incitent de nombreux touristes à venir passé leurs vacances dans le Haut Mélantois. À travers, les villes médiévales, les châteaux fort et les vestiges du passé, le duché propose aussi aux visiteurs une offre culturelle très importante grâce à ses nombreux musées, bibliothèques, théâtres, opéras etc. Un tourisme moins culturel existe aussi, et pour toutes les personnes. Le tourisme vert est très rependu grâce à son patrimoine naturel exceptionnel. Deux cités thermales peuvent proposés des cures aux malades ou à de simples touristes. De nombreux campings, hôtels, auberges, chambres d'hôtes permettent de découvrir le duché sur des rythmes différents. Le parc d'attraction Utopia Garden Mélantii accueil chaque année de nombreux touristes de tout âges, des accrobranches, des parcs animaliers et autres parcs à thèmes font eux aussi partis du paysage économique du duché. Toutes ces activités permettent un certains essor économique et un rayonnant culturel et touristique du Haut Mélantois à travers le Vasel et l'Aldésyl. Le Haut Mélantois est le deuxième duché en terme de chiffres d'affaires découlant du tourismes après le Duché de Cantii mais bien avant les duchés d'Évre et de Saint-Martin.

La qualité des réseaux de communication, le niveau élevé de qualification des salariés, la réalité d'une immigration de travail ancienne et importante, notamment venue du Sylvania et du Kahan Astyd, sont autant d'autres éléments ayant conduit au développement de l'activité et à ses mutations les plus récentes.

De ce fait, les grandes entreprises haut-mélantoises sont présentes dans des domaines spécialisés bien souvent dans l'industrie : industrie du papier et du tissu, de la métallurgie, biens d'équipement, machines industrielles et agricoles, agroalimentaire, etc. Peu de secteurs industriels d'activité manquent à l'appel. Des géants de l'industrie sont par exemples haut-mélantois comme les bétonnories Saint-Delieu, les Aciéries Colbert ou le construteur de machines industrielles et agricoles Vaillant. Plusieurs sites nucléaires se trouvent au Haut Mélantois, notamment la centrale nucléaire de Nalle ou celle de Harlaudville, bien que située dans l'Évre, elle dépend presque entièrement du Haut Mélantois.

Saint-Jean et Saint-Juliers, centres administratifs et universitaires importants, ont développés de nombreux emplois liés aux commerces et aux services. Ces deux villes constituent ,malgré le chômage important dans le duché, des pôles majeurs en terme d'emplois disponible et la majorité des parts de revenus du duché.

Démographie

Les principales villes haut-mélantoises sont :

Divisions Administratives

Comme tous les duchés, le Haut Mélantois se divise en divers échelons administratifs comme les arrondissements, les territoires, les cantons, les intercommunalités et les communes. Le duché compte 3 arrondissements, 13 territoires, 32 cantons, 18 intercommunalité et 472 communes.

Liste des arrondissements du Haut Mélantois

Arrondissement chef-lieu Nombre de communes Population
Arrondissement de Saint-Jean Saint-Jean 142 EN TRAVAUX hab. (2015)
Arrondissement de Saint-Juliers Saint-Juliers 202 EN TRAVAUX hab. (2015)
Arrondissement de Voronsse Voronsse 128 EN TRAVAUX hab. (2015)

Liste des territoires du Haut Mélantois

Territoire Maison du Conseil général Nombres de communes Population
Agglomération Sainte-jeannoise Saint-Jean 12 communes ?
Centre Mélantois Bourg-Dédeugnon 41 communes ?
Martes La Martes 25 communes ?
Nord Mélantois Nalle 21 communes ?
Ocre Les Ocres-dès-Varennes-sainte-jeannoise 12 communes ?
Pons Voronsse 48 communes ?
Porte cantii Joresse 57 communes ?
Porte des Calypses Varaux 26 communes ?
Porte du Leu Saint-Juliers 62 communes ?
Porte martisienne Bourg-Martin 54 communes ?
Sud Mélantois Jarènne-sur-Pons 25 communes ?
Torennes Dageaux 57 communes ?
Val-Trémaux Trémaux 35 communes ?

Liste des cantons du Haut Mélantois

Canton Arrondissement Nombre de communes
Canton d'Ariquot-sur-Malacombe Arrondissement de Saint-Jean 17 communes
Canton d'Aupegnon Arrondissement de Saint-Jean 24 communes
Canton de Bourg-Blanc-sur-Pons Arrondissement de Voronsse 13 communes
Canton de Bourg-Dédeugnon Arrondissement de Saint-Jean 17 communes
Canton de Bourg-Martin Arrondissement de Saint-Juliers 28 communes
Canton de Bourg-Mavet Arrondissement de Saint-Jean 4 communes
Canton de Champs-Mélantois Arrondissement de Saint-Juliers 10 communes
Canton de Dageaux Arrondissement de Voronsse 11 communes
Canton de Harvagnon Arrondissement de Saint-Juliers 24 communes
Canton de Jallangeaux Arrondissement de Saint-Juliers 26 communes
Canton de Jaquet Arrondissement de Saint-Juliers 24 communes
Canton de Jarrène-sur-Pons Arrondissement de Saint-Jean 7 communes
Canton de Joresse Arrondissement de Saint-Juliers 12 communes
Canton de La Martes Arrondissement de Saint-Juliers 13 communes
Canton de Max-lès-Bains Arrondissement de Voronsse 15 communes
Canton de Nalle Arrondissement de Voronsse 13 communes
Canton de Naques Arrondissement de Saint-Juliers 16 communes
Canton des Ocres Arrondissement de Saint-Jean 10 communes
Canton de Ô Arrondissement de Saint-Juliers 16 communes
Canton de Pageaux-lès-Jeannet Arrondissement de Saint-Jean 5 communes
Canton de Rattay Arrondissement de Voronsse 27 communes
Canton de Saint-Jean-1 Arrondissement de Saint-Jean 5 communes + partie nord de Saint-Jean
Canton de Saint-Jean-2 Arrondissement de Saint-Jean 7 communes + partie sud de Saint-Jean
Canton de Saint-Juliers-1 Arrondissement de Saint-Juliers 6 + fraction nord de Saint-Juliers
Canton de Saint-Juliers-2 Arrondissement de Saint-Juliers 8 + fraction centre et sud de Saint-Juliers
Canton des Salazart Arrondissement de Voronsse 17 communes
Canton de Sarancier Arrondissement de Saint-Jean 12 communes
Canton de Sarraux Arrondissement de Saint-Jean 23 communes
Canton de Terd Arrondissement de Voronsse 15 communes
Canton de Trémaux Arrondissement de Saint-Jean 13 communes
Canton de Varaux Arrondissement de Saint-Juliers 16 communes
Canton de Voronsse Arrondissement de Voronsse 16 communes

Liste des intercommunalités du Haut Mélantois

Carte des intercommunalités haut-mélantoises
Intercommunalité Siège Code IVEESS Arrondissement(s) Type Nombre de communes Population
Agglo'Grande Varrène Trémaux 0403 Arrondissement de Saint-Jean; Arrondissement de Voronse Communauté d'agglomération 25 (19;6) ?
Agglomération Aupegnoise Aupegnon 0412 Arrondissement de Saint-Jean Communauté d'agglomération 28 ?
Agglomération de la Malacombe Ariquot-sur-Malacombe 0413 Arrondissement de Saint-Jean Communauté d'agglomération 29 ?
Agglomération de la vallée de la Jèrre Ô-sur-Jèrre 0410 Arrondissement de Saint-Juliers Communauté d'agglomération 31 ?
Agglomération Joressoise Joresse 0407 Arrondissement de Saint-Juliers Communauté d'agglomération 29 ?
Agglomération Sainte-Jeannoise Saint-Jean 0401 Arrondissement de Saint-Jean Communauté urbaine 32 ?
Communauté de communes des plaines de Jacquet Bourg-Jacquet 0411 Arrondissement de Saint-Juliers Communauté de communes 24 ?
Communauté de communes de Salazart Salazart 0416 Arrondissement de Voronsse Communauté de communes 17 ?
Dageaux Agglomération Dageaux 0415 Arrondissement de Voronsse Communauté d'agglomération 26 ?
Grand'Agglo Pons Voronsse 0404 Arrondissement de Voronsse Communauté d'agglomération 42 ?
Intercommunalité Dédeugnonnaise Bourg-Dédeugnon 0402 Arrondissement de Saint-Jean Communauté d'agglomération 11 ?
Intercommunalité de Rattay Rattay 0417 Arrondissement de Voronsse Communauté d'agglomération 27 ?
La Martes Agglomération La Martes 0409 Arrondissement de Saint-Juliers Communauté d'agglomération 33 ?
Les communes Jallangeoises Jallangeaux 0408 Arrondissement de Saint-Juliers Communauté d'agglomération 26 ?
Mélantii-Calypses Agglomération Varaux 0418 Arrondissement de Saint-Juliers; Arrondissement de Voronsse Communauté d'agglomération 26 (16;10) ?
Porte-martisienne Agglomération Bourg-Martin 0406 Arrondissement de Saint-Juliers Communauté d'agglomération 28 ?
Saint-Juliers Agglomération Saint-Juliers 0405 Arrondissement de Saint-Juliers Communauté d'agglomération 15 169 230 (dans le Haut Mélantois)
Sarraux/Vèlle/Uddaux Agglomération Sarraux 0414 Arrondissement de Saint-Jean Communauté d'agglomération 23 ?

Liste des communes du Haut Mélantois

Loupe Wiki GC 2020.png Article(s) détaillé(s) : Liste des communes du Haut Mélantois

En 2018, le duché comptait un total de 472 communes réparties dans 32 cantons, 18 intercommunalités, 13 territoires et 3 arrondissements. Le chiffres peut varier de temps à autre du fait de fusion entre certaines communes. La dernière en date fut en 2015, avec la fusion de Usart et de Mendois qui forment désormais la commune d'Usart-et-Mendois.

Communauté Sylvanienne

Le duché abrite une importante communauté sylvanienne venue surtout à partir du XXème siècle pour travailler dans les mines puis à partir du XXIème siècle pour travailler dans les métiers du bâtiment.

Communauté Astyd

Le duché abrite également une forte communauté Astyd partie de leur pays pour travailler dans les mines ou pour faire carrière dans différents corps de métiers.

Transports

Le duché du Haut Mélantois dispose d'un réseau de transport élaboré qui permet aux habitants du duché d'être bien desservis par différents moyens de transports afin de rester connecté au reste du pays.

Autocar et autobus

Carte des lignes de transport du Haut Mélantois

Le Haut Mélantois dispose d'un réseau d'autocar et d'autobus ,surtout à destination du milieux scolaire, appelés TRANSmélantois et qui a pour but de relier par la route avec un système de transports en commun performant les villes du Haut Mélantois entre elles. Pour plus d'information voir article détaillé : Réseau interurbain du Haut Mélantois

Lignes de chemins de fer

Le duché a un réseau de lignes de chemins de fer assez mal développé et ne dispose pour l'instant qu'une seule ligne de train à grande vitesse reliant Saint-Jean à Vitsal. Différentes lignes de chemins de fer régionales permettent que le reste des villes haut-mélantoises soient reliées au reste du pays.

Transport fluvial

Le duché c'est toujours servi du Leu pour transporter des marchandises et des produits industriels par voix fluviale dans le but de les acheminer dans le reste du Vasel mais surtout jusqu'à Saint-Martin en Leu. Cette pratique c'est intensifier au début de XIXème siècle grâce à la révolution industrielle et a perduré jusqu'à nos jours. Aujourd'hui en plus du transport de marchandises grâce aux célèbres Péniches julieraines, un véritable commerce du tourisme fluvial est née, les touristes profites des nombreux cours d'eau traversant la région pour visiter les villes et cités moyenâgeuse du duché, un tourisme très rentable qui rapporte au duché plus de 10 millions de Cantii par an.

Transport aérien

Le duché est desservi par un aéroport régional, l'Aéroport Saint-Jean/Mélantois qui propose des vols à destination d'autres villes vaseloises continentales et aussi vers les TOM du pays. Le Haut Mélantois a également différent aéroport plus petit comme celui de Saint-Juliers (Aéroport des Juliers) ou celui de Voronsse (Pons|Sasseaux) et d'un nombre important d'aérodromes dissimulé dans tout le duché ce qui permet au Haut Mélantois d'être un des duchés les mieux desservis par le transport aérien.

Culture

Loupe Wiki GC 2020.png Article(s) détaillé(s) : Culture dans le Haut Mélantois

La culture du duché est surtout marquée par le peuple mélantois. On y retrouve donc une culture globalement moyenâgeuse avec des château fort et des villes médiévales mais aussi un patrimoine culturel et architectural datant de la Renaissance. Une culture de la guerre et chevaleresque est très répandue dans les campagnes haut-mélantoises mais aussi dans les "bourgs".

Patrimoine culturel

Le patrimoine culturel matériel et immatériel ducal est un des plus grands du pays. Le Haut Mélantois compte un chiffre important de châteaux, de palais, de musées, de théâtres et opéras, ce patrimoine est pour la plus-part protéger mais, faute de moyens, beaucoup sont délabrés sans possibilités de les restaurer. Les mélantois sont très attachés à leur culture et à leur patrimoine et montent régulièrement des appels aux dons pour restaurer leurs monuments comme en 2016 où le château de Champs-Mélantois fut restauré grâce à la générosité des donateurs.

Musées

Le Duché beaucoup de musées retraçant pour la majorité l'histoire de la ville où de son patrimoine moyenâgeux mais on retrouve aussi des musées plus divers comme le Musée de l'Industrie à Saint-Juliers ou encore le Musée de la Broderie de Bourg-Martin. Plus excentrique, le Musée des horreurs aux Ocres ou le Musée de la Gastronomie à travers les âges de Terd, grand lieu de la gastronomie vaseloise, sont des musées très populaires attirant des milliers de touristes par ans, le tourisme étant l'économie de base du duché.

Bibliothèques

Le Haut Mélantois a décidé de donner une place prépondérante à la culture et à l'éducation. C'est pourquoi quand 2005, le Conseil Ducal du Haut Mélantois a ordonné la construction de deux bibliothèques minimum dans les communes de plus de dix milles habitants et la donation d'une bourse pour aider les communes plus petites et moins riches à construire des bibliothèques dans leurs agglomérations. Ainsi d'autres centres culturels ont vus le jour grâce à cet effort de la part du duché, comme en construisant des médiathèques et des cités de la culture comme celle de Saint-Jean. Ce cadre de vie culturel est très apprécié des habitants, et le duché est devenu le plus haut taux d'habitants abonnés à des offres culturels. Aussi, le mélantois à mis en place une carte permettant aux écoliers, collégiens, lycéens et étudiant de pouvoir acheté gratuitement 2 livres par mois dans un cortège choisi minutieusement par le Ministère de l'éducation. Mais comme le plaisir de la lecture est important, cette permet aussi d'avoir des réduction sur les livres de son choix. Ce système très apprécié des écoliers comme des parents devrait être élargie à tout le pays d'ici l'horizon 2021.

Archives

Les archives du passé mélantois sont nombreuses et presque chaque communes à un registre datant de cette époque. Certains documents important comme le pacte de l'Union Mélantoise ou célèbre comme certaines esquisses du peintre mélantois Romère Ducroix sont conservés aux archives ducales situées à Saint-Jean mais le duché ne compte que 4 vraies archives.

Création et arts vivants

Bien que les arts vivants et plastiques ne sont pas très représentés dans la cultures mélantoises nous pouvons retrouvés des peintres célèbre comme Romère Ducroix, ayant peint le célèbre portrait de Baptiste de Juliers de 1800 ou le tableau La Guerre guidant le peuple réalisé dans sa fin de vie en 1830. Mais aussi des artistes plus récent, comme le styliste Jean-Jacques Hérion.

Théâtres

Les arts théâtrales étaient très apprécies au 18ème et au 19ème siècle par la bourgeoisie mélantoise et des grands et célèbres théâtres ont vus le jour dans cette période comme le Théâtre des Juliers à Saint-Juliers et le Théâtre du Saint-Pons à Saint-Jean.

Opéras

À l'instar des théâtres, les opéras étaient très à la mode et ainsi de grands opéras dignes d'accueillir les plus grandes représentation sont construit. Le plus important étant l'Opéra Jülisch-Garniil à Saint-Juliers.

Auditorium

Parfois, de simples constructions en plein air, ou plus souvent situées dans les parcs, comprenant une scène adossée à une structure acoustique. Ces auditorium sont nombreux dans le duché et certains peuvent même en accueillir plus de 2000 personnes. Situés tant tôt dans les bourgs, tant tôt à l'extérieur de ces derniers, ils sont très appréciés des locaux comme des touristes et venir à des représentation dans la douceur d'une soirée d'été reste un privilège et un luxe à bas coup.

Salles de concerts

Le duché ne comporte que 4 salles de concert notables :

Sport

Loupe Wiki GC 2020.png Article(s) détaillé(s) : Sport dans le Haut Mélantois

Le sport a toujours était une place importante dans la vie des haut-mélantois comme en témoigne une vieille peinture datant du moyen âge où on y voit des hommes faire de la lutte ou une sculpture d'athlète lançant un disque datant vraisemblablement du milieu de XVIIème siècle. Toujours aujourd'hui, le Haut Mélantois continue de sauvegarder cette culture sportive avec ses 3160 clubs sportifs unisports ou multisports et ses 342 111 licenciés en septembre 2018. La plupart des compétitions sportives sont organisées par le Commité ducal des sports (CDS)

Hockey

Hockey sur gazon

Le duché comptait au premier septembre 2018 trois clubs de hockey sur gazon professionnels :

Hockey sur glace

Seulement un club de hockey sur glace représente le duché de façon professionnel parmis les 8 clubs haut-mélantois de hockey sur glace :

Football

Le duché comptait au premier septembre 2018 deux clubs de football professionnels :

Rugby

Le Haut-Mélantois est représenté dans le Championnat de Vasel de rugby à sept de 2e division par un club :

Handball

Le duché possède, lors de la saison 2018/2019, 3 clubs professionnels :

Cyclisme

Le Comité ducal des sports organise plusieurs courses cyclistes à travers le duché ouvert aux amateurs ou aux professionnels dans les différentes disciplines que comporte le cyclisme (cyclisme sur route, cyclisme sur piste, Vélo Tout terrains...). Les courses les plus importantes du duchés sont :

  • le Castor, course de VTT ouverte aux amateurs durant le mois de mars.
  • La classique médiévale course sur route ouverte aux professionnels et aux équipes amateurs invitées durant le mois de septembre.
  • La mélantoise course sur route par étape destinée aux professionnels sillonnant les deux duchés mélantois.
  • Vélo sur Pons course libre ouverte aux amateurs au moins de mai.

Autres sports

Les autres disciplines sportives représentes 89% des associations sportives haut-mélantoises, dans la quelle nous pouvant retrouver des sports comme le Basketball, le tennis ou encore le Handball qui deviennent peu à peu populaire en attirant et recrutant des personnes de tout âges. Le duché compte 37 associations d'handisports qui accueillent près de 800 licenciés dans tout le duché, cela représente près de 1% des associations sportives ducales dans le Haut Mélantois. Le président du CDS veut passer ce chiffre à 2,6% d'ici 2020.

Sportifs célèbres

Le duché compte plusieurs sportifs connus nationalement ou à l'international :

Principales installations sportives

Tourisme

Loupe Wiki GC 2020.png Article(s) détaillé(s) : Tourisme dans le Haut Mélantois

Le Haut Mélantois est un des duchés les plus touristiques du Vasel, grâce à ses villes médiévales d’exception, ses balades touristiques sur les cours d'eau, à ses établissement thermaux de renommés international, à ses festivals branchés et autres, le duché a su développé le tourisme à un point où 29% des haut-mélantois dépendent du tourisme pour vivre. Aujourd'hui, le Haut Mélantois est le deuxième duché en terme de chiffres d'affaires grâce au tourisme et le premier grâce au tourisme vert.

Villes médiévales

La forme du tourisme la plus rentable dans le Haut Mélantois est le tourisme médiévale, la quasi-totalité des villes haut-mélantoises sont des cités médiévales de renom. Grâce à la richesse de ces dernière durant le moyen âge, elles ont pues se développer et construire des monuments faisant maintenant le bonheur des touristes. les chiffres du tourisme sont impressionnant par exemple Saint-Juliers attire chaque années près de 3 millions de visiteurs ou encore des villes comme Saint-Jean et Bourg-Dédeugnon attirants plus de 2 millions de visiteurs par an dans leur cité.

Tourisme fluvial

De part son patrimoine aquatique riche, un tourisme fluvial s'est développé dans le duché depuis la fin du XXème. Des croisières le long du Leu, du Pons et d'autres cours d'eaux haut-mélantois sont proposées aux nombreux touristes venants profiter du calme de la vallée du Pons ou de la vie tumultueuse du Leu. Le tourisme fluvial n’est pas aujourd’hui une valeur identitaire du Haut Mélantois, pourtant les activités liées à la voie d’eau peuvent être le vecteur d'une image de qualité. En outre, il va de soi que l'amélioration du cadre de vie, liée à l'implantation d'une halte, à l'aménagement des berges et des quais, ne peut que générer des retombées pour l'économie locale. En 2016, le lobby du tourisme fluvial employait 2 547 personnes et le nombre de passagers ayant navigués sur les eaux haut-mélantoises était d'environ 860 000 personnes dont 47% d'étrangers.

Etablissements thermaux

Le duché dispose de sources thermales connues et exploitées depuis l'antiquité situées dans le nord du duché, dans les premiers contreforts des Calypses. Les villes de Max-lès-bains et de Aquemaux sont connues pour être les deux principales stations thermales du Haut Mélantois proposant des cures de hautes qualités. Les sources du Saint-Pons et du Raigne y sont utilisées pour soigner un ensemble de maladies variées ,comme les rhumatismes, mais dont les vertus curatives de ces eaux sont reconnues par le corps médical comme bénéfiques pour la santé des clients et des curistes.

Parcs

Le Haut Mélantois dispose de différent parcs à thèmes et d'un parc d'attraction majeur.

Casinos

Restaurants étoilés au guide Célestin

Festivals

Le Haut-Mélantois est une terre de culture musicale depuis le moyen-âge, en témoigne les nombreux festivals annuels ou biennals.

Notes et références

  1. Selon l'ouvrage "L'étymologie des noms vaselois" de Geoffrey Houle
  2. [1] Document officiel de l'IVEESS classant les divers codes, ici les duchés
  3. [2] Les divisions administratives du Haut Mélantois, Conseil général du Haut Mélantois
  4. Juste après le Duché d'Évre
  5. Juste après le Duché de Saint-Martin
  6. [3] Une du petit mélantois le jour des résultats, le 3 avril 2015
  7. Les mélantois occupent une partie de ce territoires depuis les environ de 750 et leurs descendant vivent encore sur leur territoire bien que leur indépendance pris fin en 1510
  8. Notamment, les calypsois, les vaselois et surtout les mélantois
  9. [4] Extrait du livre "La préhistoire en mélantois de Théodore Louvry
  10. [5]Extrait du livre "La préhistoire en mélantois de Théodore Louvry
  11. [6] Page du forum sur l'Empire Calypsois
  12. "Ses empereurs ont toujours eu à affronter des problèmes à l'intérieur de l'empire ainsi qu'à l'extérieur mais bizarrement des sentiments de paix, de sécurité et prospérité étaient ressentis à travers un empire éternellement en expansion et en guerre"
  13. [7] Extrait du livre "Les Calypsois"
  14. La première guerre contre les deltans fut en 608 ap.J.-C.
  15. [8]Extrait du livre "Les Calypsois"
  16. [9]Extrait du livre "Les Calypsois"
  17. [10]Extrait du livre "Les Calypsois"
  18. http://www.forum-gc.com/t6778-republique-des-royaumes-de-vasel
  19. 3 vont se détacher du reste, elles deviendront les "Trois Bourgs" : Burg-Jülisch, Burg-Joanhs, et Burg-Dedenisch
  20. Carte de l'Institut Géographique National Vaselois

Voir Aussi

Articles connexes

Liens externes

Drapeau Vasel.png   Portail du Vasel         Logo géographie.png   Portail de la Géographie