Composante Marine

De Wiki GC
Aller à : navigation, rechercher
Composante Marine
ArméeVasel ComposanteMarine Logo.png
Logo de la composante marine
Création 1624
Pays Drapeau Vasel.png Vasel
Allégeance République fédérale vaseloise
Type Marine de guerre
Fait partie de ArméeVasel Logo.png Forces armées vaseloises
Ancienne dénomination Marine royale (1624-1808)
Marine Républicaine du Vasel (1808-2019)
Effectif 60 500 militaires
Surnom la Royale
Devise « Honneur & Patrie »
Équipement 160 bâtiments (pour un tonnage de 919 045 tonnes)
336 aéronefs
Commandant Amiral Pierre Dewaele
Lien sur Squirrel

La Composante Marine, anciennement intitulé Marine Républicaine du Vasel, est une force militaire navale (marine de guerre) de la République des Royaumes de Vasel. C'est une des cinq composantes des Forces armées vaseloises avec la Composante Terre, la Composante Air, la Composante Gendarmerie et la Composante Cybernétique.

Sa flotte se compose d'environ 140 bâtiments de surface. Elle est la seule marine aldésylienne à disposer de porte-avions à propulsion nucléaire. Sa flotte sous-marine est composée de 18 unités, dont 12 à propulsion nucléaire.

La devise de la Composante Marine, gravée en lettres dorées sur les superstructures de tous ses bâtiments, est « Honneur & Patrie ».

La Marine est encore aujourd'hui appelée familièrement « la Royale » pour la distinguer de « la Marchande ».

Histoire

Missions

Dissuasion

L'objet de la dissuasion est :

  • de faire face à une agression majeure qui remet en cause l'existence du Vasel (en particulier son territoire et sa souveraineté) par une puissance étrangère hostile ;
  • de faire face aux menaces que pourraient faire peser des puissances régionales sur les intérêts vitaux du Vasel par la menace d'une frappe nucléaire de riposte.

La dissuasion nucléaire est au cœur de la stratégie de la défense nationale. L'objectif de la doctrine nucléaire reste néanmoins celle du non-emploi. La capacité nucléaire vaseloise repose sur :

Action

L'action opérationnelle rassemble les missions de prévention et de projection de puissance ou de forces.

Prévention

Pour défendre les intérêts du Vasel à travers le monde, des forces prépositionnées en permanence hors métropole, composées de frégates de surveillance, de bâtiments de transport léger, de patrouilleurs), avions et hélicoptères, des commandos sont déployés sur tous les océans. Ils assurent présence et vigilance auprès des foyers de tension (zones de crise) ou à titre permanent dans les territoires d'outre-mer.

Projection

Groupe aéronaval du NRV Aubépine de la classe homonyme passant le pont Théodore.

Si les actions de prévention n'ont pu empêcher le déclenchement d'une crise, il peut être nécessaire d'intervenir — le plus souvent dans un cadre interarmées et international. L'engagement peut varier de la simple présence, à la démonstration de force avec des actions de rétorsions usant d'armes modernes tirées à grande distance.

Les principaux acteurs de ces forces de projection sont articulés autour :

  • du groupe aéronaval ;
  • du groupe amphibie ;
  • du groupe de guerre des mines ;
  • d'un groupe d'action maritime (une ou plusieurs frégates).

La projection peut être de deux types :

  • projection de forces : action avec mise à terre de troupes ;
  • projection de puissance : action sans mise à terre de troupes.

L'action de l'État en mer

La Composante Marine assure la sauvegarde, la protection et la sécurité des approches maritimes du territoire national, la maîtrise les risques liés à l’activité maritime (accidents de mer, pollution et la lutte contre les activités illicites en mer (terrorisme, narcotrafic, piraterie, transports illicites de migrants…). L'action de l'État en mer consiste souvent en des missions de service public qui ne sont pas des activités spécifiquement militaires.

Elle représente un tiers des activités de la Composante Marine notamment au sein de la force navale internationale anti-piraterie.

Organisation

Organisation générale

L'organisation générale de la Composante Marine est fixée par le code de la défense.

La marine est constituée de formations réparties entre :

  • l'état-major de la Marine ;
  • les forces maritimes ;
  • les commandements maritimes à compétence territoriale ;
  • les services ;
  • les organismes de formation du personnel.

Organisation du commandement

Pour les opérations relevant de l'action de l'État en mer, elles sont mises en œuvre sous l'autorité du Ministre des Affaires Générales.

Pour les opérations militaires, les forces maritimes, comme l'ensemble des forces armées, sont sous le commandement opérationnel du chef d'état-major des armées (CEMA). Le chef d'état-major de la Composante Marine (CEMCM) est le conseiller du CEMA pour l'emploi des moyens navals et aéronavals.

Hiérarchie des unités

Dans l'organisation moderne de la Composante Marine, les escadres et flottilles sont d’avantages des unités administratives que des unités opérationnelles.

  • Flotte, commandée par un amiral (OF9) *****
    • Escadre
      • Flottille
        • Unité (navire)
          • Compagnie ou Service : Service Information Communication ; Lutte Sous la Mer ; Lutte Au-dessus de la Mer ; Pont ; Armes ; Mobilité ; Commissariat et Santé ; Flotteur ; Aéronavale.
            • Secteur
              • Matelot, fusilier

Structure

Zone de responsabilité des flottes vaseloises depuis 1989.

La marine vaseloise comporte cinq grandes forces :

  • la force d'action (FA) ;
  • la force sous-marines (FSM) ;
  • la force aéronavale (FAN) ;
  • la force des commandos marins (FCM) ;
  • la force des troupes de marine (FTM).

Ces forces sont repartis dans les quatre flottes vaseloises correspondants aux quatre ports d'attache principaux :

Forces de la Composante Marine

Loupe Wiki GC 2020.png Article(s) détaillé(s) : Liste des navires de la Composante Marine

La liste des unités de la Composante Marine actuellement en service est disponible en ligne.

La force d'action (FA)

La force d'action (FA) regroupe tous les bâtiments de surface de plus de 100 tonnes, en métropole et outre-mer. Elle compte 9 800 marins et 107 bâtiments. Elle fournit l'essentiel de la contribution de la Composante Marine aux missions de prévention et de projection. Elle est placée sous le commandement d'un amiral (ALFA).

Elle comprend sept grandes catégories de bâtiments de surface :

La force sous-marines (FSM)

Loupe Wiki GC 2020.png Article(s) détaillé(s) : Force sous-marines
Cette section est en cours d'écriture, de réécriture ou de restructuration importante. Les informations peuvent être modifiées à tout moment par le ou les utilisateurs ayant apposé ce bandeau.

La force aéronavale (FAN)

Titan à proximité du NRV Bardane.
Loupe Wiki GC 2020.png Article(s) détaillé(s) : Force aéronavale

L'Aéronavale compte 336 aéronefs dont 112 avions de combat.

Elle est composée :

La force des commandos marine (FCM)

Démonstration d'assaut d'une piste d'aviation par le Commando Taïpan.
Loupe Wiki GC 2020.png Article(s) détaillé(s) : Force des commandos marine

Ils sont regroupés au sein d'une force basée à Maris Cantii et comptent 1700 militaires. Cette force participe à des opérations terrestres à partir de la mer, d'intervention en mer dans le cadre des missions de sauvegarde, des opérations de forces spéciales, la protection des sites sensibles.

  • les commandos marine qui comprennent cinq commandos spécialisés :
    • Taïpan (assaut et libération d’otages),
    • Crotale (Reconnaissance et renseignement),
    • Vipère (appui et destruction offensive),
    • Anaconda (Action sous-marine),
    • Mamba (Commandement et lutte contre les nouvelles menaces);
  • les fusiliers marins, formation chargée de la protection-défense des installations sensibles de la Composante Marine].

La force des troupes de marine (FTM)

Loupe Wiki GC 2020.png Article(s) détaillé(s) : Force des troupes de marine

Bases et l'infrastructure

Les bases navales sont au nombre de :

Ces bases ont pour mission d'accueillir les bâtiments stationnés et de passage et de leur fournir un soutien (protection, sécurité, administration, restauration et hôtellerie, soutien technique…). La Base navale de Maris Cantii qui abrite la quasi totalité de la flotte vaseloise dispose d'ateliers de réparation et de détachements de fusiliers marins.

À ces bases, s'ajoutent des installations diverses réparties sur tout le territoire, notamment des centres de télécommunications.

Drapeau Vasel.png   Portail du Vasel         Logo armée.png   Portail de la Défense