Bernard Shampu

De Wiki GC
Aller à : navigation, rechercher
Bernard Shampu
Uranui(Pa)
Cfakepathdsc 6168 copy 2 550 550.jpg
Bernard Shampu, journaliste, PDG de Mapete Première et écrivain
Informations générales
Surnom la grande plume royale
Date de naissance 24 mai 1989
Lieu de Naissance Waïkiki
Drapeau Mapete.png Royaume de Mapete
Distinctions Mister Mapete 2010
Prix du Toucan d'Or 2018
Auteur
Activité principale journaliste
écrivain
Langue d'écriture Celte, Deltan et Langues Mapétiennes
Genre polar
Œuvres principales
Le petit homme des plages (2017),
et si j'étais roi (2018)
reportages sur l'esclavage "l'ombre du passé" (2016)

Bernard Shampu (ou Bernard Shampuu, en créole Tok Pisin) est un écrivain, journaliste et PDG du média généraliste Mapete Première pour le Royaume de Mapete, né le 24 mai 1989 à Waïkiki (île de Tahaa) et faisant partie de la tribu des Papus. Il est le fils de Lilian Shampu qui fut le fondateur de Mapete Première et qui fut également un révolutionnaire contre le régime d'Alexandre Kalpui en 1974. A seulement 30 ans, il a déjà écrit 2 livres à succès, principalement des polars/thrillers et a même obtenu le prix du Toucan d'Or qui récompense les journalistes et les écrivains à Mapete.

Biographie

Loupe Wiki GC 2020.png Article(s) détaillé(s) : Papus, Waïkiki,Tahaa, Kaohé,Wallace Media

Bernard Shampu est le fils de Lilian Shampu, fondateur de Mapete Première et de Maria Song-Tsueri, tout deux Papus. Il connaîtra une enfance heureuse jusqu'à ses 18 ans où sa mère décède tragiquement d'une longue maladie. Sur le plan scolaire, Bernard est fan de littérature, d'écrivains ou encore de grands explorateurs à partir de l'âge de 12 ans. Il fait des études de journalisme à l'Ecole de Journalisme de Mapete, encore peu connue à l'époque.

En 2010 , à seulement 21 ans, il participe à un concours de beauté local qui fera de lui Mister Tahaa et sera élu Mister Mapete 2010 à la suite de la diffusion du concours sur Mapete Première. Son pére sera d'ailleurs accusé de "conflit d’intérêt" au vue des résultats, des accusations vite balayés sur les réseaux sociaux.

En 2015, après plusieurs années dans le journalisme, il fait une entrée remarquée à Mapete Première où il devient journaliste et reporter pour l'actualité nationale. Son premier article traite de l'histoire de l'esclavage sur l'île de Tahaa et de Kaohé, un domaine qui va le toucher plus particulièrement en tant que Papus et descendant d'esclave.

En 2016, il critique le journal de Mapete Première en considérant que l'entreprise n'a pas su se renouveler et franchir le virage du numérique en restant cloisonner au format papier uniquement. Il proposera de faire du journal un studio de télévision, de radio, chose qui sera refusé par son père. La même année , il entreprends de réaliser son rêve d'être écrivain, il se lance dans les polars ou thrillers en développant de petites nouvelles dans une rubrique de Mapete Première. Très vite , c'est un succès, Bernard envisage d'écrire son premier livre.

En 2017 , le petit homme des plages est en tête des ventes pour l'année et la réputation de Bernard Shampu se fait savoir dans le milieu littéraire. Un second livre est alors prévu 1 an plus tard avec et si j'étais roi

Sur le plan des médias, Lilian , son père , décède en 2018 et il reprend les rênes de l'entreprise. Il modernise le média en le faisant rentrer dans le monde de la télévision, de la radio et dans le monde d'Internet. La aussi c'est un grand succès.

Malgré ses succès, Mapete Première est en quasi-faillite et Bernard Shampu doit prendre des décisions douloureuses. De nombreux licenciements auront lieu dans le domaine de la presse écrite, les syndicats vont lui prêter une image de patron sans foi ni loi. Malgré tout, le média arrive à relever la tête et entreprends de nouvelles embauches.

En 2018, face à ses succès, Bernard Shampu obtient le prestigieux prix du Toucan d'Or qui récompense les journalistes et les écrivains dans plusieurs domaines, en l’occurrence pour ses deux livres.

En 2019, il devient officiellement un actionnaire de la Wallace Media qui est devenu propriétaire de Mapete Première quelques mois auparavant.

Il est surnommé "La grande plume royale" en raison de son nom mapétien : Uranui qui signifie la même chose.

Concours de beauté

Bernard Shampu, posant pour Mister Mapete.

Mister Tahaa

En 2009-2010, Bernard Shampu n'exclut pas la possibilité de devenir mannequin professionnel ou de faire carrière dans le domaine de la mode. Il décide de participer à un concours locale: Mister Tahaa. A la surprise générale, il devient Mister Tahaa 2010 et est sélectionné de facto pour participer à Mister Mapete à la fin de l'année. Trés vite, il est repéré par quelques médias et stylistes et se fait connaître à travers des clichés pour des marques de vêtements, des causes particulières (lutte contre certaines maladies par exemple).

Mister Tahaa devient alors connu au delà de l'île de Tahaa

Mister Mapete 2010

Loupe Wiki GC 2020.png Article(s) détaillé(s) : Mister Mapete

A la fin de l'année 2010, sa maturité surprend au concours de Mister Mapete ainsi que ses principaux loisirs. Original, il aime la littérature et s’intéresse aux actualités, il est toutefois critiqué pour être le fils du PDG de Mapete Première, chaîne qui diffuse le concours au niveau national. Les accusations de "conflits d'interêt" vont vite lui coller à la peau et lui faire perdre quelques points précieux. Mais Bernard ne rentre pas dans la spirale infernale des réseaux sociaux ou des polémiques. Il met au clair les choses, une fois, sur les réseaux sociaux et part convaincre le public de sa réelle volonté de devenir Mister Mapete. Au concours, le public va l'apprécier et voter en sa faveur tandis que le jury sera moins clément. Il est élu Mister Mapete. Son mandat de Mister va le faire concourir dans plusieurs concours de beauté internationaux où il va se placer parmi les places hautes. Toutefois, les remarques racistes seront trop nombreuses pour qu'il poursuive dans cette voie. A la fin de son règne, il déclare n'avoir plus rien en commun avec le monde de la mode , du mannequinat et de Mister Mapete mais qu'il en garde un bon souvenir.

Oeuvres

Reportage " L'Ombre du passé" (2015-2016)

Loupe Wiki GC 2020.png Article(s) détaillé(s) : Vanuatus, Sylvania, Aldérico

Déroulement

L'esclavage, thème principal du reportage "l'Ombre du passé" de Bernard Shampu, 2015

le premier reportage de Bernard Shampu traite de l'esclavage des Papus et des Vanuatus par les colonisateurs Aldéricains et Sylvanais durant prés de 4 siècles. Bernard part à la recherche des traces de cette activité en visitant d'anciennes plantations de cannes à sucre, de coton... Il se renseigne auprès des musées (notamment le musée de l’esclavage) et fait intervenir de nombreuses personnalités politiques, associatives ou historiques.

Résultat: son reportage est diffusé dans les chaînes de télévision du pays et remporte un grand succès.

Au delà du reportage, Bernard Shampu part également à la recherche de ses ancêtres qui ont connu l'esclavage. En tant que descendant d'esclave, il se dira particulièrement concerné par la cause des Papus et des Vanuatus pour la reconnaissance officielle des horreurs de l'esclavage par la Sylvania et l'Aldérico

Outre le passé le reportage parlera également de l'esclavage moderne avec le trafic d'enfants papus. Une activité qui n'est pas encore reconnue par les autorités fédérales.

Critiques

Le reportage touchera énormément de personnes avec la diffusion d'images modernes de l'esclavage où l'on voit des enfants en pleurs , des traces de tortures (coup de fouet...). De nombreux témoignanges historiques vont boulverser l'audimat et faire prendre conscience de l'Histoire.

Les critiques seront en revanche trés fortes car le reportage ne prend pas en compte les avis des descendants de gérant de plantations. Les populations blanches seront vus comme "menaçantes" alors que les populations noire seront vue comme victimes. Une tendance manichéenne qui ne prend pas en compte non les Papus et les Vanuatus qui aidaient les gérants d'exploitations à recruter des esclaves.

Ce point de vue trop manichéen va faire perdre à Bernard Shampu le Prix du Toucan d'Or en 2016.

Le petit homme des plages (2017)

Le petit homme des plages est un best seller au niveau du polar avec quelques 800.000 exemplaire pour Mapete l'an dernier, c'est le livre le plus vendu sur l'archipel. Il est en train de s'internationaliser en devenant un livre audio.

Synospis

Plage de Rikiroa, lieu dont s'inspire le Petit Homme des Plages

Edward est un petit enfant Vanuatus qui ne rêve que d'une chose: partir loin des plages et des cocotiers et rêver d'aventure à l'autre bout du monde, c'est à dire en Philicie ou en Aurinéa. Alors qu'il avait l'habitude de flâner sur les plages tous les jours , matin et soir, Edward découvre un corps sans âme qui a échoué sur la plage. Alors qu'il pense avoir affaire à quelqu'un qui s'est évanoui, Edward avertit tout le monde dans son village et personne ne le croit, il décide alors de revenir sur la plage en question et plus personne ne le revoit. Le détective Anthony parker est donc chargé de retrouver les traces de l'enfant et de résoudre le mystère du corps échoué sur la plage.

Critiques

Les critiques du livre sont moyennes au départ et face au succès du livre chez le public vont crescendo. Le livre met en avant le mode de vie traditionnel des Vanuatus et leur rapport avec la plage, la mer. Ce rapport est mêlé d'une enquête policière mais aussi d'une histoire vraie datant de 40 ans. L'auteur s'inspirent de ses deux thèmes pour nous mener à travers les plages sauvages, les mangroves ou encore les petits villages de pêcheurs, la description des lieux est un plus tout en conservant une touche mystérieuse pour les temples, les rues sombres ou encore les lieux sacrés et interdits. Le polar a même des tendances de roman d'aventure par endroit où l'on peut se demander si l'enquêteur ne va pas trop loin dans ses investigations et ses réflexions.

Et si j'étais roi(2018)

Loupe Wiki GC 2020.png Article(s) détaillé(s) : Contes et légendes Mapétiennes

Synospis

L'Histoire de ce roman se déroule dans un royaume imaginaire où le roi est mort depuis 10 ans. Faute de descendances, le régent domine le royaume depuis des années. Malheureusement le royaume tombe dans la sclérose et décline, un système autoritaire s'installe. Alors que le royaume sombre dans l'obscurité, un petit village de pêcheur découvre plusieurs corps pendus sans que personne ne sache si il s'agit de suicides ou de meurtres. L'inspecteur Harry Tomlak est chargé de résoudre cette affaire. Trés vite il se rends compte que ces corps sont issus de meurtres perpétués par des policiers. L'Histoire va le mener dans les sillages du pouvoir où il va accuser purement et simplement le régent d'être responsable de ces meurtres. L'inspecteur devra alors se mettre à étudier le cas du régent...

Critiques

La critique est plutôt positive pour ce best seller qui nous entraîne à travers un système politique semi-autoritaire à travers les accusations de meurtres. Des rebondissements ont lieu tout au long de l'Histoire: alors que l'on croit détenir un indice voir le coupable, on s'aperçoit que c'est une fausse piste laissé par le véritable meurtrier. Le livre décrit également une ambiance plutôt sombre et obscure, loin de l'ambiance tropicale joyeuse et mêle plusieurs légendes mapétiennes à l'Histoire. Ce mélange nécessite une connaissance des Contes et légendes Mapétiennes

Récompenses

Concours de beauté

  • Mister Tahaa 2010
  • Prix du mannequinat 2011

Articles/reportages de journal

  • Ombre du passé (2016): Prix du grand reporter 2016

Prix littéraires

  • Le petit homme des plages (2017): prix 2017 du festival du livre de Waïkiki, prix de la littérature sur internet et audiovisuelle (2019)

Engagements

Economiques

Sur le plan économique et social, Mapete Première lui doit un certain renouveau avec l'entrée du média dans l'ère du numérique et de nouveaux emplois et publics à la clé. Outre cette performance, Bernard Shampu oeuvre pour le développement d'une école nationale de journalisme gérée par Mapete Première pour former de nouveaux talents journalistiques dans l'ensemble des supports. Bernard Shampu investit également dans les concours de littérature locaux ou autres festivals liés à la littérature.

Associatifs

Bernard Shampu est membre de l'Association des Ecrivains de Mapete qui réunit tout les cercles littéraires du pays pour parler des œuvres, les mettre en valeurs via des événements ou tout simplement discuter de thèmes divers.

Bernard Shampu est également membre d'une association qui combat l'analphabétisme , l' illettrisme et qui développe des écoles dans les endroits les plus reculés.

Humanitaires

Sur le plan humanitaire, Bernard Shampu a participé à de nombreuses campagnes contre l'échec scolaire dans l'île de Tahaa et a été bénévole pendant 2 mois auprès des rescapés du cyclone Laura en 2018.

Articles connexes


Littérature.png   Portail de la Littérature         Drapeau Mapete.png   Portail de Mapete         Média.png   Portail des Médias