Acela

De Wiki GC
Aller à : navigation, rechercher
Acela
AcelaLogo.png
Logo du groupe Acela
Création 11 février 1954
Fondateurs Joan Bertrana
Gouvernement haradien
Forme juridique Société anonyme
Sigle ACE
Siège social Tashae
Drapeauharada.png Harada
Président Sophia Galcerán
Direction Pasqual Gonçal
Activité Industrie aéronautique, Industrie ferroviaire, Opérateur de télécommunications
Produits Avions de ligne
Avions cargo
Trains de fret
Trains de voyageurs
Internet
Téléphonie mobile
Téléphonie fixe
Télévision IP
Télévision par câble
Vidéo à la demande
Filiales Acela Aeronàutica, Acela Ferrocarril, Trend, Acela Mòbil i Internet
Effectif 20 000 salariés (en 2019)

Acela est une entreprise haradienne dont le siège social est situé à Tashae. D'abord spécialisée dans la construction de matériels de transports, elle est présente dans la construction aéronautique (avions régionaux, avions d'affaires, avions de ligne), dans la construction ferroviaire (trains de fret, trains de voyageurs). Elle rachète en 1983 le constructeur haradien de moteurs Trend. Elle élargit par la suite son domaine d’activité et, à partir de 1994, ouvre une filiale dans les services de télécommunication.

Histoire

Joan Bertrana est un passionné d'aéronautique. Face à la montée du géant Ancérien Nova, Joan Bertrana propose au gouvernement haradien de s'ouvrir sur le marché de l'industrie aéronautique, mais n'a que peu de fonds à sa disposition pour lancer son entreprise. Le gouvernement haradien, souhaitant pouvoir faire face à la concurrence, décide de devenir actionnaire majoritaire et de participer activement à la création d'Acela, mais sera, à terme, une entreprise privée.

Années 50 : L'entrée sur le marché aérien

Prototype en sortie d'usine de l'A-1000

Très vite est lancé le développement du A-1000, un appareil de prototype doté de quatre réacteurs. Comme il s'agit d'un prototype de démonstration, il n'y a pas de certification, aucune ligne de production et la plupart des pièces sont fabriquées sur mesure.

Alors que le développement du prototype avance, Joan Bertrana meurt subitement dans un accident de voiture. Son successeur, l'homme d'affaires Artur Issac, souhaite suspendre le projet qu'il juge « peu utile et qui intéressera personne ». Le gouvernement fait pression pour que le projet ne soit pas abandonné.

Le projet n'est finalement pas abandonné, et termine son développement en seulement 3 ans. Il est présenté à l'Aéroport de Tashae le 11 octobre 1957, mais les compagnies aériennes semblent peu intéressées par un avion de ce type.

Au fil des années, les avions produits par Acela qui auront du succès seront surtout des avions régionaux, comme le A-200 ou des jets privés. L'entreprise continuera de produire des avions moyen et long courrier comme le A-1100 et le A-1200, mais resteront des succès très limités à la suite de crashs successifs lors des vols d'essai.

Années 70 : L'entrée sur le marché ferroviaire

Logo actuel d'Acela Ferrocaril, filliale crée en 1972

Les actionnaires sont inquiets. Malgré de bons succès avec les avions régionaux, les nombreux crashs ont rapidement fait de l'entreprise une marque peu fiable, au point même qu'elle est parfois surnommée « Acecrash ». De plus, l'état se désengage progressivement des parts qu'elle possède dans l'entreprise. La faillite est proche.

C'est donc en crise que le conseil d'administration décide d'étendre son domaine d'activité en 1972 au domaine ferroviaire, et développe pour le Métro de Tashae et sa banlieue. Le AF-50 prendra cependant des années de retard de construction et sera finalement obsolète dès sa livraison. Acela remplace donc l'AF-50 par l'AF-100 dans son catalogue, et est même décliné en plusieurs versions.

De nombreux modèles sortiront dans les années et les décennies qui suivent. Acela est devenue le concurrent majeur du constructeur polarien Transmotion dans ce domaine d'activité.

Années 80 : Le rachat de Trend

Photo de l'A-400, premier avion moyen courrier équipé de moteurs Trend.

En 1981, Acela annonce par surprise le rachat du constructeur de moteurs haradien Trend. Cette entreprise est spécialisée dans la fabrication de moteurs pour l'aviation générale. Avec ce rachat, la nouvelle filiale construit désormais exclusivement des moteurs pour ses avions de ligne. En effet, les enquêtes ont montré que les moteurs étaient les responsables des crashs aériens des années précédentes. Acela a été condamnée à ne plus se fournir en moteurs à l'étranger et à contrôler plus attentivement ses composants d'avions.

Un Acela A-1400, premier long courrier avec les moteurs Trend, dans une version "Intercontinental"

Depuis donc 1981, Trend est le constructeur unique des moteurs des appareils d'Acela, qu'ils soient des appareils court ou long courrier. Le premier appareil équipé de ces moteurs est le A-400 pour le court courrier, et le A-1400 pour le long courrier.

A l'époque, ce rachat surprise a été décrié au sein même du groupe par les salariés, estimant que « ce n'est pas à la justice de sélectionner les constructeurs de nos moteurs ». Aujourd'hui, cet argument n'existe plus. L'un des salariés de la filiale Trend évoque même « Jamais nous serions à notre niveau ingénierie sans Acela ».

Depuis, Acela collabore entièrement avec des constructeurs haradiens, que ce soit le fuselage, les ailes ou encore le train d'atterrissage des appareils.

Années 90 : L'entrée sur le marché des télécommunications

En 1992, l'entreprise voit ses commandes réduire petit à petit. Lors d'un conseil d'administration exceptionnel, le groupe décide d'étendre une nouvelle fois son domaine d'activité mais tente aussi de s'adresser au grand public, plutôt qu'aux entreprises. C'est au cours de l'année 1994 que l'état autorise la société à ouvrir des lignes téléphones et internet fixes puis au cours des années 2000, elle se voit accorder l'autorisation d'établir et exploiter un réseau public à la norme GSM, pour la téléphonie mobile.

C'est, encore aujourd'hui, le 1er opérateur fixe et mobile en Harada.

Acela Aeronàutica

Liste des appareils anciennement produits par Acela Aeronàutica

Nom Photo Type Premier vol Années en service Notes
Acela A-1000 AcelaA100.jpg Prototype 11 octobre 1957 1957 Prototype servant de base à l'A-1100
Acela A-1100 Acela A-1100.jpg Long courrier 1964-1965 10 janvier 1965 Lors d'un vol de démonstrations pour des compagnies le 10 janvier 1965, un A-1100 s'est écrasé lors de l’atterrissage.L'enquête a montré que la manette de gaz était bloqué au maximum suite à un défaut de fabrication. Tous les A-1100 ont été interdis de vols et l'appareil retiré du catalogue.
Acela A-200 AcelaA200.jpg Court/moyen-courrier 11 octobre 1968 1965-1980 Premier succès commercial d'Acela. Remplacé au catalogue par l'A-300 en 1981, puis par l'A-400 en 1985.
Acela A-1200 Acela-A-1200.png Long courrier 13 juillet 1975 1975 Lors du vol d'essai, trois des quatres moteurs de l'A-1200 sont tombés en panne peu après le décollage.
Acela A-300 AcelaA200.jpg Court/moyen-courrier 10 mai 1980 1980-1985 Succès commercial mitigé. Remplacé au catalogue par l'A-400 en 1985 à la suite d'une décision judiciaire concernant les moteurs.
Acela A-400 AcelaA-400.jpg Court/moyen-courrier 8 octobre 1984 1984-1997 Très grand succès commercial. Remplacé en 2000 par l'A-500
Acela A-1400Intercontinental AcelaA-1400i.png Long courrier 1 mars 1986 1986-2000 Plus grand succès commercial. Remplacé au catalogue en 2005 par l'A-1500I.

Appareils toujours en production par Acela Aeronàutica

Les membres de la communauté sont invités à contribuer à cette section. Votre aide est la bienvenue !
Nom Photo Type Entrée en service le Commandes Compagnies utilisatrices Notes
Acela A-500 Acela A-500.jpg Court/moyen courrier 8 mars 2004 Haradair, Móon, Sylvania Airlines
Acela A-1300C AcelaA-1300C.jpg Cargo 8 mars 2004 Haradair Cargo Utilisé par Acela pour le rapatriement des pièces d'avions dans les usines de fabrications finaux.
Acela A-1500Intercontinental AcelaA-1500.jpg Long courrier 8 mars 2006 Haradair, Móon, Sylvania Airlines A la différence de Nova ou d'autres constructeurs, Acela n'a pas fait le choix d'un avion gros-porteur.

Acela Ferrocaril

Acela Mòbil i Internet (devenue Acela Telecom en 2008)

Logo économie.png   Portail de l'Économie         Logo aéronautique.png   Portail de l'Aéronautique         Portail "Ferroviaire" inexistant ou invalide !         Drapeauharada.png   Portail de l'Harada