Étienne Yknavel : Différence entre versions

De Wiki GC
Aller à : navigation, rechercher
(Palmarès)
(Palmarès)
(2 révisions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 65 : Ligne 65 :
 
** '''[[Tour de Vasel]]'''
 
** '''[[Tour de Vasel]]'''
 
*** 2 étapes
 
*** 2 étapes
 +
**'''[[3 Jours de la Pemme]]'''
 +
***1{{e}} de la 2e étape
 +
**3{{e}} de [[Talesski-Coudray-Talesski]]
 +
  
 
*[[2015]]
 
*[[2015]]
**
+
**1{{e}} du [[Circuit Saint-Michel]]
 
** '''[[Tour de Vasel]]'''
 
** '''[[Tour de Vasel]]'''
 
*** 2 étapes
 
*** 2 étapes
 +
 +
  
 
*[[2016]]
 
*[[2016]]
**1er [[Circuit Saint-Michel]]
+
**Vainqueur du classement général de la '''[[Coupe du Polaro de cyclisme sur route]]'''
** 1er de la  '''[[Classique des Cantii]]'''
+
** 1{{e}} des [[Routes de Valta]]
 +
** 1{{e}} du [[Circuit Saint-Michel]]
 +
** 1{{e}} de la  '''[[Classique des Cantii]]'''
 
** '''[[Tour du Polaro]]'''
 
** '''[[Tour du Polaro]]'''
 
*** 1 étape, 1 podium, 5e au général
 
*** 1 étape, 1 podium, 5e au général
**** {{3e}} de l'étape 11 (Namo-les-Eaux > Cerasia)
+
**** 3{{e}} de l'étape 11 (Namo-les-Eaux > Cerasia)
 
****Victoire de l'étape 14 (Laclor > Galax)
 
****Victoire de l'étape 14 (Laclor > Galax)
 +
**1{{e}} de [[Talesski-Coudray-Talesski]]
 +
  
 
*[[2017]]
 
*[[2017]]
** 1er [[Routes de Valta]]
+
** 1{{e}} du [[GP de Bringebaer]]
** 2e [[GP de Bringebaer]]
 
 
** '''[[Tour du Polaro]]'''
 
** '''[[Tour du Polaro]]'''
 
*** 1 étape, 2 podiums, 4e au général
 
*** 1 étape, 2 podiums, 4e au général
Ligne 87 : Ligne 96 :
 
**** 3{{e}} de l'étape 6 (Haut-Bois > Murti)
 
**** 3{{e}} de l'étape 6 (Haut-Bois > Murti)
 
**** 3{{e}} de l'étape 9 (Bringebaer  > Futimu)
 
**** 3{{e}} de l'étape 9 (Bringebaer  > Futimu)
 
+
**'''[[Tour de Vasel]]'''
** '''[[Tour de Vasel]]'''
 
 
*** {{Maillot violet}} Classement par points du Tour de Vasel
 
*** {{Maillot violet}} Classement par points du Tour de Vasel
 
*** 2 étapes
 
*** 2 étapes
 +
** 1{{e}} des [[Boucles du Corol]]
 +
** 1{{e}} de la  '''[[Classique FVI d'automne 2017 à Mapete]]'''
  
** 1er de la  '''[[Classique FVI d'automne 2017 à Mapete]]'''
 
  
 
* [[2018]]
 
* [[2018]]
 +
**'''[[3 Jours de la Pemme]]'''
 +
***Vainqueur du classement général
 +
***1{{e}} de l'étape 1
 +
***1{{e}} de l'étape 2
 
** '''[[Tour du Polaro]]'''
 
** '''[[Tour du Polaro]]'''
 
*** {{Maillot orange}} [[Maillots distinctifs du Tour du Polaro|Meilleur sprinteur]]
 
*** {{Maillot orange}} [[Maillots distinctifs du Tour du Polaro|Meilleur sprinteur]]
 
*** 2 étapes, 1 podium
 
*** 2 étapes, 1 podium
 
**** {{2e}} de l'étape 2 (Coral Creek > County, en [[Ancore]])
 
**** {{2e}} de l'étape 2 (Coral Creek > County, en [[Ancore]])
**** Victoire étape 3 (Kalastus > Planes)]]
+
**** Victoire étape 3 ([[Kalastus]] > [[Planes]])
 
**** Victoire étape 10 ([[Futimu]] > [[Galax]])
 
**** Victoire étape 10 ([[Futimu]] > [[Galax]])
  

Version du 15 août 2019 à 22:34

Ébauche.png   Cet article est une ébauche.
Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant. Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé quand l'article comporte assez de renseignements encyclopédiques.
Étienne Yknavel
G18 - Yknavel 2 wiki.png
Fiche d’identité
Nationalité DrapeauPolaro.jpg Polarienne
Naissance 31 Juillet 1996
Lieu Lik (DrapeauPolaro.jpg Polaro)
Discipline Cycling.png Cyclisme
Spécialité Sprinteur
Équipe actuelle Team Helios
Parcours amateurs
SaisonsÉquipe
2011 DrapeauPolaro.jpg CC Cost Cumuhb
2012 - 2014 DrapeauPolaro.jpg EI4- Sunparad
Parcours professionnelle
SaisonsÉquipe
2014- DrapeauPolaro.jpgTeam Helios
Principales victoires
Un classement annexe de (grands) tours
Maillot orange.pngClassement par points du Tour du Polaro 2018
4 étapes du (grands) tours
Tour du Polaro (3 étapes)
Lien sur Squirrel

Étienne Yknavel, né le 31 Juillet 1996 est un coureur cycliste polarien. Passé professionnel en 2014 à seulement 18 ans, il est membre de la Team Helios. Il s'est distingué notamment sur le Tour du Polaro en y remportant une étape à chacune de ses 3 participations en 2016, 2017 et en 2018. Jeune sprinteur de talent, il est le leader attitré de l'équipe polarienne Team Helios. Il était la figure de campagne de promotion des Jeux Olympiques d'Été de Galax 2018 et actuellement l'étoile montante du sprint avec le vaselois Marco Caspère.

Biographie

Jeunesse au Soussland et débuts dans le cyclisme

Étienne Yknavel est né dans le village perché de Lik dans la province polarienne du Finlude. Petit, il s'intéresse plutôt au football et sa pratique du cyclisme se limite au VTT comme un loisir. Jusqu'au jour où, âgé de 14 ans, il remporte aisément une course de VTT organisée par le parti politique Lutte au Soussland, le Soussland étant une région culturelle avec une identité très forte, et dont une partie de la population revendique l’indépendance. Un des organisateurs, l'ancien coureur professionnel Brice Chabre, le repère et le convainc lui et ses parents de s'inscrire au championnats régionaux du Finlude de VTT et cyclisme sur route en 2010. Si sa participation est d'abord refusée faute de licence sportive, le comité organisateur finit par l'autoriser à concourir mais en catégorie junior, c'est à dire face à des jeunes de 17 à 18 ans tandis qu'il n'en a que 14. La course VTT se passe mal : il chute durant la course VTT dès le début de la course. Une déception vite effacée par sa victoire sur la course en ligne sur route devant des coureurs bien plus âgés que lui. Sa performance lui permet de se qualifier pour les Championnats du Polaro de la même année. À la surprise générale, il s'impose à l'issue d'un sprint désorganisé par une chute massive à 800m de l'arrivée. Bien que sa performance soit exceptionnelle, sa victoire est entaché par ce fait de course qui a indéniablement influé sur le résultat final.

2011-2014 Parcours amateur

Après ces exploits, Étienne Yknavel est convaincu qu'il veut se lancer dans le cyclisme. Il prend sa première licence à 15 ans en 2011 au Cercle Cycliste Cost Cumuhb (CCCC), qu'il quittera dès l'année suivante pour rejoindre l'équipe semi-professionnelle EI4-Sunparad. Durant sa période au sein de la formation basée à Futimu, il a moins de 18 ans mais ne court pas en catégorie de jeunes. « Courir très jeunes au sein d'un peloton bien plus expérimenté m'a fait progresser plus vite », explique Yknavel dans une interview accordée au Malehti en 2018, « je n'aurais sûrement pas fait autant d'effort si je n'avais pas été autant en difficulté" ajoute-t-il. Il est vrai que pendant ces deux années, le coureur polarien ne va pas vraiment briller, hormis à travers une 5e place aux Championnats du Polaro 2013 alors que c'est son leader Steven Conny qui s'impose.

Carrière professionnelle

2014-2015 : Débuts en pro avec le Team Helios et premières victoires au sprint

Searchtool.png Article(s) détaillé(s) : Équipe cycliste Helios

Malgré deux saisons en demi-teintes sur le circuit amateur et son jeune âge, il est recruté par le Team Helios à tout juste 17 ans. L'équipe polarienne intègre la même année le plus haut circuit mondial et le manager général, l'ancien coureur Kalem Bosquan, veut étoffer son effectif et en profite pour dénicher des talents à travers le Polaro. Et le bon coup se nomme Étienne Yknavel. Envoyé sur des course de seconde zone du circuit pendant la première partie de saison, il se révèle sur les sprints en remportant 3 des 5 sprints massifs auquel il prend part. Fort d'un début en pro canon, il est envoyé sur le Tour du Vasel 2014 pour épauler Olivier Gilles. Mais il va très vite le supplanter et remporter 2 victoires d'étapes. Il termine sa première saison en pro avec 8 victoires. L'année suivante se poursuit sur le même rythme. Il remporte 12 victoires sur des courses de niveau Continental FVI 1, dont 2 nouveaux sprints au Tour du Vasel, avec un statut de leader partagé avec Olivier Gilles. Mais sa progression fulgurante l'amène naturellement à prendre le leadership d'une équipe Helios qui prend de l'assurance sur le circuit mondial.

2016 : La confirmation au plus haut niveau

Le talent polarien réalise un autre excellent début de saison avec 6 victoires dès le mois de mai. Le Team Helios annonce alors sa première participation au Tour du Polaro à seulement 20 ans. Il est co-leader avec Olivier Gilles, autre sprinteur de l'équipe. Il aborde le Tour sans pression mais avec l'envie de faire mieux que simplement découvrir les routes. Cependant la première partie de Tour est laborieuse pour Yknavel. Il figure dans le bas du classement général et ne parvient pas à réaliser de vraie performance lors des sprints. Au fil de la course, le jeune sprinteur prend de l'assurance et profite de son retard au classement général pour se glisser dans des échappées. Olivier Gilles est lui en baisse de forme en fin de Tour, ce qui amène le Team Hélios à faire d'Yknavel son leader désigné sur le sprint de l'étape 11 : contrat rempli puisqu'il prend la 3e place à Cerasia, son premier podium sur la plus grande course du monde. Il entame alors une remontée au classement général qui l'amène à la 5e place. Surtout, le jeune sprinteur s'illustre en remportant la prestigieuse dernière étape à Galax, s'affirmant au passage comme le sprinteur leader du Team Hélios. Sa fin de saison est satisfaisante avec 3 autres succès pour un total de 10 victoires.

2017 : Un coureur de plus en plus polyvalent

Étienne Yknavel endossant le maillot orange, au terme de l'étape 2 sur le Tour du Polaro 2017.

Lors de l'année 2017, Yknavel a 22 ans mais assume pleinement le rôle de leader au sein de sa formation. Son rythme de victoires au début de saison est standard, avec 5 succès. Le talent polarien va surtout réaliser une grande performance sur cette édition du Tour du Polaro, en commençant par remporter la première étape et de ce fait porter le maillot doré. Même s'il ne le conservera que le lendemain, ce "coup triple" victoire d'étape / maillot doré / maillot orange entre dans les annales du cyclisme polarien. Yknavel se montre plus en difficulté sur les sprints par la suite, les étapes de plat étant dominés par l'équipe du Sunrise avec John Clover, qui sera sacré maillot orange 2017. Le leader polarien fait alors preuve d'une plus grande polyvalence. D'abord en en terminant 3e de la redoutable étape des pavés mais surtout 5e de l'étape 11, en haute montagne avec arrivée au somment de la légendaire montée vers Naigis. Il termine parmi favoris après avoir figuré dans l'échappée matinale. Il a du même coup réalisé un rapprochement au classement général qui lui permet d'accrocher la 4e place à l'arrivée à Galax. Même s'il n'a pas pu jouer pleinement son rôle dans les sprints massifs, Yknavel a été un vrai animateur de la course et a démontré de belles capacités en montagne. Après ses exploits et un Tour plus que réussi, il a gagné 2 courses dont 1 étape sur le Tour du Vasel, et a notamment terminé à la 3e place de la Classique Galax-Lapara, courses plus adaptée au puncheur-grimpeur.

2018 : Le meilleur sprinteur actuel

Accompagné d'un nouveau directeur sportif, son ancien coéquipier Olivier Gilles, Yknavel se recentre sur les sprints massifs. Il commence sa saison par 9 succès (tous acquis à l'issue d'un sprint massif) sur des courses Continental FVI 1 et se présente plein de confiance au départ du Tour du Polaro. Ses objectifs de remporter des victoires d'étapes au sprint et de conquérir le maillot orange sont pleinement remplis. Il enlève 2 étapes devant les meilleurs sprinteurs du moment et remportent le titre de meilleur sprinteur de l'édition 2018. C'est probablement son Tour le plus abouti, lors duquel il était très attendu et a répondu présent. Il sera ensuite imbattable lors de la suite de la saison 2018 en remportant encore 6 succès, portant son total de l'année à 17. Cette saison 2018, il s'affirme indéniablement comme le meilleur sprinteur du monde à seulement 23 ans.

Palmarès





Engagements

Étienne Yknavel en conférence pour parler de son engagement militant.

Galax 2018

Notes et références


DrapeauPolaro.jpg   Portail du Polaro         Logo sport.png   Portail des Sports         Cyclisme.png   Portail du Cyclisme